Vous voulez agir avec vos voisins pour réduire vos factures et votre consommation d’énergie ? C'est par ici!

Large_test_image_accueil

Présentation détaillée du projet

Plus d'une vingtaine de personnes ont déjà soutenu ce projet athois, et vous ?

Par virement bancaire, via cette plate forme ou en "argent liquide", le montant de votre choix sera le bon !!

 

Une RUE EN TRANSITION, késako??

Une rue qu'on transforme en accordéon?

Une rue que pour les piétons?

Et bien .. non!

 

C'est une rue où il fait bon vivre avec ses voisins, avec son environnement et où on économise de l'argent. C'est une première en Belgique, et c'est à Ath !!

 

Groupe_de_voisins

 

 

Comment?

 

On se rencontre avec ses voisins, on découvre ensemble des écogestes dans un beau carnet illustré et on expérimente ce qui a du sens pour soi. Un agenda est établi avec environ 8 familles vivant dans la même rue, et on choisi le rythme qui nous convient (2 fois par mois, 1 fois par mois...) et c'est un plaisir de se revoir !!

 

Durant ces rencontres, le groupe discute d'une des thématiques (l'eau, l'énergie ou le transport, par exemple). Chaque participant décide quel écogeste il va expérimenter pour la rencontre suivante. Quand on se revoit, on partage l'expérience vécue avec ses voisins, qui partagent également leur expérience, le tout dans un but coopératif et convivial. Parfois, on relève aussi un défi amusant ensemble...

 

Exemples pratiques :

 

1) Diminuer les courant d'air dans la maison et ainsi faire des économies d'énergie et rendre la maison plus confortable ;

 

2) vérifier si dans ses déplacements il est possible d'utiliser le vélo plutôt que la voiture;

 

3) si on dispose d'un terrain suffisant, on peut démarrer un compost (avec l'aide de son voisin, ou tout seul), et profiter d'un bon compost maison, et le partager avec la jolie voisine ou le beau voisin qui prépare de belles jardinières à chaque printemps :-)

 

Dsc_0331

 

 

Ce projet athois s'inspire du mouvement de la transition, qui nous vient de la Grande-Bretagne (ah, ces anglais, me direz-vous, que n'inventent-ils pas!) et est aujourd'hui actif dans 43 pays à travers le monde. Ce mouvement (pour ceux qui y croient, comme nous) préconise de se préparer aux changements de plus en plus proches, notamment au moment où le pétrole, dont notre mode de vie est ultradépendant, sera trop cher et/ou trop rare.

Mais aussi, rien de tel que de prendre soin de notre environnement tout en retissant des liens sociaux dans son quartier!

Et tout ça vous est rendu possible par un groupe de bénévoles d'Ath en transition, que vous pouvez aider par un petit don en soutien de ce projet !!

 

Démarrer un groupe dans votre rue ou soutenir le projet... ça vous tente?

 

Les "écogestes" sont des actions faciles à mettre en œuvre et peu coûteuses. Et elles vous permettront de faire des économies d'argent !!

 

L’échelle de la rue a un grand avantage : elle est d'un niveau accessible pour amener du changement. Il est plus facile de changer ce qui se passe dans son voisinage que de changer sa ville ou son village entier ! Les petits ruisseaux font les grands océans...

 

Prêt à nous soutenir? A vous embarquer dans notre aventure? BIENVENUE

Ah oui, ce site permet le soutien via paiement en ligne. Mais vous pouvez aussi nous soutenir par virement bancaire (Compte triodos d’Ath en transition, IBAN : BE70 5230 8049 5325 et Code Bic : TRIOBEBB, mettre en communication : pseudo + KKBB rues en transition). Et si possible contactez nous ici pour nous prévenir du versement.

 

Les contreparties proposées sont volontairement symboliques, afin que l'argent récolté serve le projet des rues en transition.

 

Dsc_0303

 

 

Le programme athois des rues en transition a été conçu et développé bénévolement par Anne-Françoise, Sandrine, Guillaume, Josué et Olivier. Pour le réaliser, ils se sont inspirés de l’expérience positive de deux programmes similaires développés par Totnes en transition (Royaume Uni) et Newcastle en transition (Australie).

 

Découvrez ici une présentation du projet de Totnes :

Le projet " Transition Streets " - videos.arte.tvArte - Carole Whitty revient pour nous sur l'un des projets phares du mouvement dans la petite ville du Devon : les " Transition Streets ".

 

L'origine du mouvement, par ARTE : passionnant!

 

À quoi servira la collecte ?

Et pourquoi récolter des sous, hein?

 

Pour acheter du matériel de base,  afin de permettre aux participants de pouvoir expérimenter les écogestes du programme des Rues en Transition, et de choisir ensuite l'achat du matériel le plus utile pour eux. Cela rendra aussi le programme accessible aux familles qui ont des moyens financiers limités :

 

Ce que la récolte va financer :

 - 10 carnets du participant   à 20€ pièce (200€)

 - 3 douchettes économiques à  40€ pièce (120€)

 - 2 vélos d'occasion avec siège enfant, d'occasion aussi    65€ par vélo+siège (130€)

 - 1 remorque vélo pour 2 enfants (qui pourra aussi servir à transporter ses courses par exemple  150€  

 - du matériel anti courant d'air pour la maison   50€   

 - 50 économiseurs d'eau pour le robinet à  3€ pièce (150€)  

 - 3 silos à compost  à 50€ pièce (150€) 2 Wattmètre à 25€ pièce (50€)  

 

Ce matériel sera à disposition des groupes pilotes dans un premier temps, pour que les participants ne dépensent pas inutilement. S'ils constatent que le vélo avec siège enfant ou la douchette peut faire un peu plus partie de leur vie, ils s'en procureront par la suite. Par contre, si après avoir testé la douchette ou les déplacements en vélo, le test n'est pas concluant, le vélo sera utilisé par un autre participant.

 

Banderolle_site_web

Thumb_banderolle_triptyque_p1
Rues en Transition

Josué, Sandrine, Olivier, Anne-Françoise et Guillaume ont tous dans la tête leur vie de tous les jours, avec du travail (le premier se déplace beaucoup en Wallonie et à Bruxelles, les autres travaillent à Bruxelles), certains ont des enfants (une naissance est prévue pour juin, chez qui à votre avis ?). Mais surtout, ils ont dans la tête et dans le cœur... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_banderolle_triptyque_p1
Merci encore à Fabienne Delaire, Mélinda et Costa !! Nous avons 45 contributrices et contributeurs !!
Thumb_banderolle_triptyque_p1
Merci aussi à Léon Gosselain, Jean-Marie Dubois, Olivia Roels-Sak et Vanessa Schulz. Nous avons maintenant 42 contributeurs, contributrices et une association !!
Thumb_banderolle_triptyque_p1
Et hop, 78%, merci au Repair café de Ath qui est notre 38ème contributeur !!