Aidez nous à publier le catalogue de l'exposition de Mathias De Lattre à La Belle Juliette sur les Galgos et les Podencos d'Espagne

Large_5b71eb182b0116bd6b0a3d65b4a15211

Présentation détaillée du projet

Hôtels Paris Rive Gauche a rencontré, Mathias De Lattre, jeune photographe portraitiste de talent, lors de lectures de portfolio organisée par Fetart

 

Ayant beaucoup aimé un travail qu'il a fait sur les lévriers de sa mère et ayant été sensibilisé au sort scandaleux que connaissent les lévriers du sud en Espagne (Podencos et Galgos). Nous avons décidé d'organiser une exposition avec les images magnifique que Mathias a réalisées sur des lévriers du sud rescapés de l'enfer espagnol.

 

Cette exposition aura lieu à partir du 21 avril à La Belle Juliette à Paris. Mathias et moi-même avons décidé d'éditer un beau catalogue d'une quarantaine de pages à 1.000 exemplaires réalisé par l'Agence Neutre en Belgique, et de reverser une partie de la vente à des associations qui s'occupent de sauver ces magnifiques chiens et qui font cela avec très peu de moyens.

 

Milo_12

 

Gazhal_07

 

Lévriers du Sud par Hervé Le Goff

 

L'histoire des rois et l'histoire de l'art font au lévrier une large place, elles lui laissent aussi une belle image. Il arrive pourtant que certains de ces chiens de haute race, qu'on dirait "bien nés", auraient mieux fait de ne pas naître, victimes de maîtres qui leur reprochent leur manque de performance à la chasse. Battus, abandonnés quand ils n'ont pas succombé aux mauvais traitements, ces lévriers ibères ont été recueillis par des familles, des associations de défense ou des éleveurs.

 

Mathias de Lattre a commencé en 2012 à photographier ces malheureux animaux originaires d'Espagne ou du Portugal. La mélancolie qui se dégage de leur regard et qui semble renvoyer à des jours de souffrance a très vite suggéré au jeune photographe de les placer dans l'univers avec lequel le destin les a réconciliés. Rencontrés à la faveur de contacts, de promenades, ces chiens devenus animaux de bonne compagnie s'imprègnent eux-même de ce qu'avec narcissisme nous appelons l'humanité.

 

C'est ce que Mathias de Lattre a voulu montrer dans ses images, en restant dans le domaine du portrait dont il a fait son premier territoire. Installés dans les demeures des hommes qui leur ouvrent les murs et leur offrent leurs meubles, les "Galgos" et les "Podencos", deviennent pour l'artiste des modèles et leur histoire disparaît derrière les apparences, Doug fait sa niche d'un fauteuil à palmettes, Lola s'assume en blanc et noir quand Gazhal s'inscrit dans  un décor de jardin d'hiver. Oubliant l'anthropomorphisme des fables,  contournant la profusion du bestiaire, ces lévriers du Sud se livrent  dans une singulière galerie de portraits, fragiles et magnifiques.

 

Lili_10

 

 

Armani_03

À quoi servira la collecte ?

Nous voulons éditer un beau catalogue d'une quarantaine de pages, à 1000 exemplaires. Une partie de la vente sera reversée à plusieurs associations de défense des Lévriers du Sud.

 

D'ores et déjà, nous savons qu'une partie de l'argent sera reversée à : 

 

- L'association Lévriers du Sud

 

- L'association Galgos France

 

- L'association Lévriers & compagnie

 

- L'association Passion Lévriers

 

-L'association : Terre des Lévriers

 

Nous avons reçu des mails qui nous demandent comment seront répartis les montant de la vente du catalogue.

Le montant de la collecte va servir à imprimer 1000 exemplaires du catalogue de l'exposition. Comme nous souhaitons éditer un beau catalogue avec un beau papier et une belle qualité d'impression, cela a un prix.

 

Notre démarche est une démarche autant artistique que caritative.

Lorsque nous aurons déduit ces catalogues achetés via la collecte, la répartition des résultats de la vente des catalogues restant sera la suivante :



 

L'auteur Mathias De Lattre : 40% car pour une fois que nous n'avons pas d'intermédiaires comme un éditeur ou un distributeur qui, la plupart du temps, absorbe la plus grande partie du des montants des ventes, il est important de rétribuer le travail artistique de l'auteur qui se consacre à cette série depuis plusieurs mois.  De plus aider un jeune auteur est important pour Hôtels Paris Rive Gauche



 

Les associations : 50%

 

 

HPRG : 10% pour couvrir tous les frais annexes de production et diffusion du projet

(nous serons déficitaires pour cette partie)

 



Publier le catalogue ne sera qu'une étape, il va falloir ensuite le diffuser pour le vendre...

Mais pour l'instant, toute notre énergie va dans la diffusion du projet pour que la collecte aboutisse et que le public soit sensibilisé au sort des Podencos et des Galgos. 

Car au delà de la collecte, tout ce que nous faisons avec cette opération permet de faire découvrir ce qui se passe et de discuter avec les gens.

Thumb_doug_05
Alain - HPRG

A travers le projet "Photo d'Hôtel, photo d'auteur", nous découvrons des photographes en leur offrant le cadre des hôtels. Hôtels Paris Rive Gauche affiche ainsi sa volonté de défendre la photographie contemporaine. A travers le prix photographique PHPA, la programmation de la Galerie Photographique de La Belle Juliette, le soutien auprès de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo - Well done! Andries & Brenda Landman, Cape Town, South Africa
Thumb_default
Yaya (galga de récup), Youpi (bébé barzoï) et moi même (humaine) sommes ravies que l'objectif soit atteint!!!!!!
Thumb_default
Je suis ravie de ce projet qui remet les Galgos et Podencos espagnol a leur juste place dans l'art et aidera le grand public a connaitre leur sinistre sort en Espagne