Aidez à sauver des abeilles en Puisaye Forterre, en participant à la nouvelle création d'un rucher décimé par les pesticides!

Large_abeille-1424514335

Présentation détaillée du projet

Qui suis-je ?

 

Modifi_e_kiss-1424517146

 

Comédienne, chef de projet en évènementiel, il y a très exactement un an s’est imposé à moi le choix d’un nouveau mode de vie, proche de la nature, loin de la capitale.

Amoureuse de la Puisaye depuis plusieurs années, petit paradis de pleine nature au cœur de la Bourgogne, à seulement deux heures de Paris, possédant une petite maison de campagne, je venais régulièrement m’occuper des 10 ruches de mon petit rucher, et observais avec attention la vie de ces incroyables et infatigables travailleuses. Naissance des jeunes abeilles, travail des butineuses…. Une fascination sans cesse renouvelée.

 

Il y a un an, je quitte Paris définitivement, divise mes revenus et mon train de vie par deux, et m’installe en Puisaye. J’ouvre deux chambres d’hôtes et laisse murir de multiples projets.

 

Parmi eux, faire grandir mon rucher et faire preuve de créativité.

La récolte 2014, bien que moyenne au printemps, s’avère belle au 15 août et me permet de créer de nouvelles gourmandises : Miel Mandarine, Miel Citron, Miel Amandes, Miel Noisettes… Douceurs qui font le plaisir des palais de la famille et des amis. Le miel de Fleurs Sauvages fait le bonheur des clients des chambres d’hôtes.

 

 

 

Mais….

 

De bien tristes nouvelles se sont abattues sur La Montagne aux Alouettes, Puisaye Forterre.

6 des 10 ruches du petit rucher installé derrière la maison ont été décimées, victimes de l’usage abusif des pesticides sur le maïs l’été dernier.

Les abeilles, petites noires du pays très bien adaptées à la région, étaient vaillantes à la dernière visite début janvier, puis la nécessité de protéines se faisant sentir, elles se sont mises à consommer le pollen récolté en fin de saison, et malheureusement contaminé. En 10 jours, les ruches se sont éteintes, les abeilles retrouvées mortes en grappe au fond des ruches… Les cadres de rives gorgés de miel, donc pas un problème de nourrissement.

 

Une grande tristesse, une sensation d’impuissance, m’ont alors saisie et anesthésiée quelques jours.

 

 

Et puis je me suis dit que je ne pouvais pas abandonner Mère Nature et baisser les bras si vite.

Alors je souhaite remonter mon rucher, ruche par ruche, en faisant l’acquisition de nouveaux essaims.

Mais pas question de revivre le même cauchemar ! Il me faudra l’installer ailleurs, loin du maïs traité au Gaucho ou au Cruiser qui fait des ravages chez les abeilles, et autres insectes. La solidarité des amis se met en marche, et plusieurs personnes me proposent d’accueillir les ruches sur leurs terrains, près des jardins potagers et des vergers. Une aubaine pour la pollinisation et un paradis pour les butineuses.

 

Pourquoi faire appel à Kisskissbankbank ?

 

Abeillebd-1424517226

 

Ayant quitté mon emploi il y a peu, mes revenus sont limités. Les chambres d’hôtes sont ouvertes depuis le 1er juin 2014, et si la première saison s’est avérée fructueuse, remplie de belles rencontres, les rentrées d’argent restent saisonnières.

Je souhaite travailler à petite échelle un nouveau rucher, de la façon la plus naturelle qui soit, et dans le respect de nos chères petites abeilles, si indispensables à la vie.

 

De plus, ce rucher est également pédagogique : les clients des chambres d’hôtes peuvent visiter  ce dernier lors de leur séjour, travailler à mes côtés à l’essaimage artificiel, la récolte, les visites régulières….suivant la saison.

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Puisque je peux bénéficier de deux ruchers à des endroits différents, je peux acquérir deux races différentes d'abeilles, séparées de plusieurs kilomètres. Il faudrait:

 

-          3 essaims de Petites Noires du Pays : Reine de l’année, essaims sur 4 cadres, donc sans production pour 2015, elles devront grandir et prospérer à la maison : 140€ l’essaim.

-          3 essaims Frères Adam : Reine de 2014 hivernée, essaims sur 4 cadres déjà forts, donc susceptibles de donner une récolte en août 2015 : 150€ l’essaim

-          2 ruches neuves complètes pour remplacer deux vieilles ruches contaminées : 110€

-          60 cadres cirés pour éviter la contamination par le pollen frelaté : 1.85€ le cadre soit 111€

-          Cire gaufrée pour re-cirer les cadres nettoyés et décontaminés

-          3 ruchettes pour capture d’essaims

-          Petit matériel

 

Le tout pour un budget de 1360€.

 

Et si les participations s’envolent, je ferai l’acquisition de plus d’essaims, et de nombreuses abeilles s’envoleront dans le ciel de Puisaye ! Alors MERCI de m’aider à pérenniser la Biodiversité, et la magie de la vie.

Thumb_modifi_e_kiss-1424517470
vallomb

Comédienne amoureuse de la Nature, des Abeilles et des chevaux, installée en Puisaye Forterre.

Derniers commentaires

Thumb_modifi_e_kiss-1424517470
L'aventure continue! Fin de la collecte dans 22h et l'objectif est plus qu'atteint! 159%, je n'en aurai jamais rêvé.... Grace à vous tous, les collines de la Montagne aux Alouettes vont bientôt bruisser à nouveau du doux butinement des abeilles. Je les attends avec impatience, certaines fin avril, d'autres début juin. Les trois ruches rescapées ne se portent pas trop mal, elles ont passé le plus dur et s'activent fortement avec les premières grosses chaleurs. Je les surveillent comme de l'huile sur le feu. Elles ont échappé à l'hécatombe, j'espère qu'elles tiendront le coup encore longtemps. Le projet a sensibilisé bon nombre de personnes sensibles à la cause des abeilles; un article est d'ailleurs à paraître dans l'Yonne Républicaine samedi 11 avril. A lire pour découvrir la Montagne aux Alouettes et ses abeilles de Puisaye Forterre! Encore un ENORME Merci à vous tous pour votre soutien dans ce beau projet. Je vous donne des nouvelles très vite; et bien sur, vos contreparties dès la prochaine récolte! MERCI!!!!!!! Valérie
Thumb_default
Bonne continuation pour ce projet de vie saine ! Quittez la pollution pour l'air presque pur (quand il n'y a pas de pesticides) est un vrai bonheur.
Thumb_default
Ravie que ça progresse!! Bon courage à toi Valérie!! gros bisous, Marie-Claire