Embarquez avec nous dans cette expédition et aidez-nous à partir à la recherche de la panthère des neiges dans la Mongolie sauvage.

Large_photo_kkbb3-1426169439

Présentation détaillée du projet

L'Irbis, aussi appelé Once, panthère des neiges ou léopard des neiges est une espèce de félin des hautes montagnes. Elle est située dans une douzaine de pays en Asie Centrale (Népal, Kirghizistan, Himalaya entre autre) dont la Mongolie, lieu que nous avons choisi pour notre périple. Elle est connue comme étant le "fantôme des montagnes", un animal trop peu aperçu de par la diminution de sa population.

 

Leopard-neige-2-1425653869

 

 

Pourquoi la panthère des neiges ?

Nous nous sommes pris de passion pour la panthère des neiges suite à notre travail en milieu zoologique ; peu connue et très menacée nous avons cherché à en savoir plus sur elle, sans rien trouver de conséquent à son sujet, c’est pourquoi nous partons à sa recherche.  L’intérêt éthologique est évident mais nous voulons aller à la rencontre des populations nomades mongoles afin de connaître leur ressenti face au partage de leur territoire avec l’Irbis.

L'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) place l'Irbis "En danger", il serait donc intéressant de savoir si les populations se sentent concernées par son éventuelle disparition.

 

Remontons un peu dans le temps ; autrefois, les gardiens de troupeaux népalais n'étaient pas autorisés à faire cuire leur viande dans la montagne de peur que le Dieu de la Montagne n'envoie le léopard des neiges pour tuer leurs bêtes. En même temps, s'ils s'avisaient de tuer l'Irbis, ils craignaient que la colère de la Montagne ne s'abatte sur eux. 

On peut aisément les comprendre quand on l'observe déjà en  milieu animalier ; avec sa fourrure dense qui lui permet de se confondre au milieu des montagnes et des rochers, son allure discrète et rapide, l'agilité qu'elle possède pour évoluer au milieu des terrains escarpés ; c'est un animal qui possédait un caractère sacré chez les nomades. 

 

Photo1-mongolie-1425653978

 

Le programme de chasse aux trophées de la panthère des neiges n'a été stoppé en Mongolie qu'en 1992. Ce qui est important à retenir c'est qu'il y a encore tout juste 20 ans, il était préférable pour les populations nomades de tuer la panthère, l'économie mise en place à ce moment là ne leur permettait pas de remplacer le bétail facilement. De plus, avant le début des années 1990, l'économie mongole était gérée collectivement, de ce fait, avant la privatisation du bétail, l'amende encourue pour la perte du troupeau était plus importante que celle encourue pour le braconnage de la panthère des neiges. 

Néanmoins, suite à une étude faite à la fin des années 90 à propos des deux principaux prédateurs du bétail mongol (la panthère des neiges et le loup), la population nomade est plus encline à faire face à la protection de la panthère. En effet, à leurs yeux, le loup tue par plaisir et la panthère par nécessité. Un nomade sur deux pensait qu'il fallait éviter d'abattre l'Irbis, ils étaient conscients que l'animal figure sur la Liste Rouge des Espèces Menacées de Mongolie, qu'ils étaient rares, se reproduisaient difficilement et étaient apparemment moins susceptibles de s'attaquer à leur troupeau. La majorité pensait que tuer l'Once était tabou et que son statut d'animal protégé était légitime, d'autres étaient pour une régulation de la panthère grâce à la chasse.

Mais une quinzaine d'années plus tard, quels sont les ressentis de la population nomade ? 

 

Des moyens sont officiellement mis en place dans le but de protéger l'Irbis pourtant deux principales causes à la diminution de sa population perdurent :

 

                Le braconnage : C'est une barbarie qu'on ne présente malheureusement plus. La panthère des neiges est traquée principalement pour sa fourrure qui se vend très chère sur le marché noir, ses os sont également utilisés dans la médecine asiatique. Les bergers nomades se retrouvent confrontés à l’Irbis à qui il arrive de chasser une partie de leur bétail dans le but de se nourrir, ils se retrouvent donc à la piéger parfois mortellement.

                La réduction de son territoire : Elle est aussi victime de conflit territorial avec les nomades Mongols et se retrouve à s’isoler dans les hautes montagnes, ce qui change sa façon de vivre et ses zones de chasse. La perte de son gibier qui disparaît lui aussi à cause de la chasse intensive l’oblige à se rapprocher des élevages mongols.

 De plus, de part le réchauffement climatique, son biotope se voit changé et réduit de jour en jour. Nous aimerions aussi intervenir là-dessus afin de mobiliser les personnes sur la protection de notre environnement.

 

Drapeau-1425654006

 

Déroulement :

                Notre point de départ se situe dans la province de Hovd, à Khovd (capitale de cette région), nous serons très certainement amenés à aller vers la province de Bayan-Ölgii, à l’ouest, en explorant le massif montagneux de l'Altaï qui sert de séparation entre les deux provinces ; nous nous retrouverons donc dans la Réserve naturelle de Khokk Serkh. C'est à cet endroit-là que l'on trouve une des plus importantes concentrations de panthères des neiges en Mongolie.

                Dès notre arrivée nous prendrons un pisteur à nos cotés, cette  personne étant indispensable dans la Mongolie sauvage. Les pisteurs sont souvent d'anciens bergers ou d'actuels nomades qui savent reconnaître le passage et les traces de l'Once. Recueillir des témoignages de leur vécu serait précieux.

 

Carte-1425654043

 

Objectifs :

                Nous consignerons dans un livre les informations que nous aurons recueillies là-bas, ainsi que nos journaux de bord qui décriront chacune de nos journées passées en Mongolie. Notre objectif principal est de donner des informations précises sur le mode de vie de la panthère aux organismes de protection, d’attirer l’attention sur la disparition de notre faune sauvage et de cibler en priorité la nouvelle génération sur la conservation de notre environnement.

                A notre retour nous souhaitons faire des interventions dans les écoles, collèges et lycées, afin d’interpeller les plus jeunes sur la protection de la faune et la flore et sur les petits gestes du quotidien qui peuvent éviter la disparition de certaines espèces comme l’Irbis. De là, nous partagerons avec les parcs animaliers les informations que nous récolterons lors de cette expédition et ainsi agir au mieux pour la sauvegarde de la panthère des neiges.

À quoi servira la collecte ?

Nous avons fixé un budget de 12 500€, les 5000€ demandés ici nous servirons à payer l'équipement minimum nécessaire :

 

Appareil photo : 1500€

Caméra tout terrain : 700€

Pièges photos et vidéos : 1000€

Equipement de randonnée (tente résistante à -10°C, chaussures...) : 1200€

Nourriture : 600€

 

Le reste du financement comprend : 

 

Billets d'avion : 3500€

Frais de visa : 200€

Véhicule + Essence : 3000€

Trousse de secours : 100€

Autres frais : 700€

 

Dans les autres frais, nous comptons entre autre l'achat d'un vélo (nous ne serons pas à l'abri d'une grave panne et il nous faudra regagner la ville la plus proche à environ 150 km de notre campement), un panneau solaire (dont tous les nomades mongols sont équipés, et afin de stocker toutes nos photos et vidéos et pouvoir partager avec vous nos journées mongoles), de très bonnes jumelles d'observation pour guetter l'Irbis, quelques petits cadeaux français pour nos amis nomades...

 

 

Nous avons fait des demandes de subvention auprès de plusieurs organismes et plusieurs collectivités locales seraient susceptibles de nous accompagner financièrement.

Si l'objectif est atteint, nous vous remercions plus que chaleureusement, et s'il est dépassé ce serait un apport considérable pour notre expédition !

 

 

 

 

Thumb_sigle_ei-1425661607
Irbis

Nous sommes deux jeunes de 22 ans (Solène et Nicolas) qui se sont rencontrés sur leur lieu de travail en milieu zoologique il y a deux ans. Après s'être tous deux occupés de plusieurs fauves (panthère, lion, tigre, guépard...) nous nous sommes trouvés un point commun en l'Irbis, c'est pourquoi nous montons depuis plusieurs mois ce projet. Nous sommes... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_sigle_ei-1425661607
Merci Caillouquiroule pour ta contribution à notre projet !
Thumb_1931542_54343746428_533_n-1453760038
Ma contribution est modeste mais j'espère que vous arriverez à financer ce joli projet !
Thumb_sigle_ei-1425661607
Un grand merci à toi grandcalvel !