Une conférence pour tout changer? Le Martin-chasseur des Gambier (espèce d'oiseau en danger critique d'extinction-IUCN-) a besoin de vous.

Large_image1

Présentation détaillée du projet

167543_1891014954143_2532715_n

 

 

 

En juillet prochain se tiendra le plus important colloque international sur la biologie des îles (Island Biology 2014, https://sites.google.com/a/hawaii.edu/islandbiology2014/home) à l'université d'Honolulu à Hawaii.

 

Cet évènement rassemblera pendant une semaine d'éminents chercheurs internationaux autour de conférences et débats portant sur la biodiversité insulaire, son évolution et sa conservation.

 

J'ai été sélectionnée comme conférencière pour y présenter mes travaux de recherche portant sur la conservation d'une espèce d'oiseau au portes de l’extinction,  le Martin-chasseur des Gambier (Todiramphus gambieri).

 

 

4

 

Martin-chasseur des Gambier sur son perchoir et son nid creusé dans un tronc de cocotier mort

 

 

215143_2047356462583_6599492_n

 

149998_467207286683_149671_n

 

 

Cette espèce fait partie des oiseaux le plus menacés au monde. On ne la retrouve aujourd'hui plus que sous la forme d'une population relictuelle estimée à seulement 125 individus résidant uniquement sur l'atoll de Niau (archipel des Tuamotu, Polynésie Française).

 

 

76286_455000076683_973882_n

 

Atoll de Niau (Archipel des Tumaotu, Polynésie Française)

 

 

 

Mes travaux de recherche (thèse de doctorat réalisée à l'Université d'Aix-Marseille ausein de l'Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et terrestre-IMBE) ont portés sur l'étude des causes de raréfaction de cette espèce d'oiseau et sur l'identification des menaces actuelles (destruction et fragmentation de l'habitat par l'homme, impact des prédateurs invasifs par prédation de cet oiseau et compétition alimentaire, évènements climatiques extrêmes) qui pourraient précipiter son extinction.

 

 

 

217573_2062393718505_3745513_n

 

Analyse moléculaire d'échantillons en laboratoire

 

 

 

Cette étude de 4 ans à été menée en collaboration avec une ONG locale de conservation de l'avifaune menacée (la Société d'Ornithologie de Polynésie "Manu") dans le but de développer des mesures de gestion adaptés afin de favoriser durablement la survie de cette espèce. Des mesures ont été identifiées à l'issue de mon travail de thèse, soumises à la population locale  et différents projets sont actuellement à l'étude (mise en place d'une agriculture raisonnée, contrôle de la densité de prédateurs et compétiteurs invasifs, réintroduction sur une île de son aire originelle de répartition). Cependant, les moyens financiers manquent pour leur mise en application malgré le soutien et la participation active des habitants à la conservation du Martin-chasseur (surveillance des individus, protection des nids contre les prédateurs, classement de l'atoll de Niau en "réserve de biosphère").

 

 

 

205599_2047372102974_4897571_n

 

Equipe de terrain et famille Polynésienne qui nous herbergeait lors de chaque visite sur l'île

 

 

216119_2047469665413_4405946_n

 

Tournage du documentaire "Les rats; pirates des îles" (CNRS images, lien ci-dessous)

(Voir la partie  sur Le Martin-chasseur de Niau qui commence à 15 min 25 sec )

 

 

 

Visionner : Rats, pirates des îles (Les)Cnrs - Au cœur d'un ambitieux programme de recherche sur différentes îles du globe, des chercheurs tentent de comprendre les secrets de l'incroyable expansion planétaire du rat noir Rattus rattus. Ils étudient les menaces que fait peser ce petit rongeur sur 80% des îles de la planète.  

 

 

215795_2047353942520_4020860_n

 

Sensibilisation des habitants de Niau au travers d'ateliers de terrain et d'interventions à l'école

 

 

148581_467207481683_1680099_n

 

Dons de fournitures scolaires et de livres à l'école de Niau.

 

 

 

De nos jours, l'écologie et la conservation de la biodiversité ne sont pas en France des priorités politiques majeures, en particulier dans le contexte de crise économique actuelle. Par conséquent, nous souffrons dans ce domaine d'une restriction très importante de moyens financiers (en montant et disponibilité) ce qui constitue un réel frein à la recherche et à la gestion durable des ressources naturelles Française.

N'échappant par à la règle, mon laboratoire (IMBE) ne dispose d'aucun fond pour me permettre de poursuivre mes travaux. L'ONG locale peine de plus en plus à trouver des financeurs pour mener à bien leurs programmes de conservation. Ainsi, toutes les études qui étaient en cours sur le Martin-chasseur ont cessé depuis un an et cet oiseau risque de retomber dans l'oubli pour "raison économique".

 

Or, si l'argent se fait rare en France, nous devons aller le chercher ailleurs et notamment à l'échelle internationale.

 

En participant à cette conférence "Island Biology 2014", je serais alors en mesure de:

 

1) attirer l'attention de la communauté scientifique mondiale sur l'urgence de conserver cette espèce d'oiseau menacée d'extinction,

 

2) de développer des collaborations internationales visant à poursuivre les recherches sur la conservation de cette espèce (variabilité génétique de la population et sensibilité à la consanguinité notamment dans le cadre d'une réintroduction),

 

3) de rencontrer les plus grands organismes financeurs afin de financer la création et la mise en place d'un plan de conservation du Martin-chasseur des Gambier.

 

Au delà de m'aider à participer à cette conférence, qui sera "the place to be" pour rencontrer les gens qui ont le pouvoir de faire évoluer les choses, chacun de vos dons contribuera à augmenter un peu plus la survie de cette espèce d'oiseau aux portes de l'extinction.

 

 

Merci de m'avoir lu.

 

Mauruuru roa!

 

Diane ZL

 

 

167886_1891013114097_5327604_n

 

 

À quoi servira la collecte ?

Actuellement en fin de CDD d'un an à l'Université de Rennes 1 (Beaulieu) sans possibilité de financement de la part de mon laboratoire et Université, je dispose pas des ressources nécessaire pour assumer à moi seule les frais liés à ma participation à ce colloque international (épargne personnelle de 700€). J'ai donc monté ce projet sur KissKissBankBank début avril pour rechercher des fonds pour financer le billet d'avion Aller-Retour Rennes-Honolulu (dates les moins chères actuellement: départ dimanche 29 juin, retour samedi 12 juillet: 1920€), l'inscription à la conférence (380€) et une partie du logement (pour les 5 nuits correspondant à la durée de la conférence en auberge de jeunesse à 105€ par nuit, soit 525€ -le reste des nuits et frais de nourriture étant intégralement à ma charge) pour un total de 2825€ (les 175€ restant contribuant au financement des contreparties et du pourcentage de ma collecte revenant au site KissKissBankBank).

 

Depuis le lancement de ce projet, les organisateurs de la conférence Island Biology m'ont généreusement dispensé des frais d'inscription et offert de me loger gratuitement dans une chambre au sein de l'Université d'Honolulu...ce qui est inespéré!!

J'ai donc contacté les responsables du site pour réduire le montant de la collecte à 2000€ pour financer uniquement le prix du billet d'avion). Malheureusement, il s'avère qu'une fois le projet lancé, il devient impossible de modifier le montant de la collecte.

 

 

En conséquence, si grâce à votre aide je parviens à réunir ces 3000€, 2000 d'entre eux me permettront de financer les frais de transport (1920€) et les 1000€ restant seront investis dans la poursuite de mes travaux de recherche sur la conservation de cette espèce d'oiseau menacée:

 

1) Étude de la santé génétique de la population de cet oiseau grâce à l'utilisation de la biologie moléculaire (marqueurs microsatellites de l'ADN) afin de déterminer sa sensibilité à la consanguinité et évaluer l'espérance de survie actuelle de cette espèce d'oiseau menacée

 

2) Modélisation de la probabilité de succès de différentes mesures de conservation (comme sa réintroduction sur une île voisine afin de réduire sa probabilité d'extinction) et évaluation de l'effet de ces mesures sur la survie de cette espèce à court, moyen et long terme.

 

 

TOUS LES DONS, MÊME PETITS (5€), SERONT D'UNE AIDE PRÉCIEUSE ET PEUVENT CONTRIBUER A MENER A TERME CE PROJET.

 

MERCI INFINIMENT DE M'AVOIR LU.

 

NB: Le logo KissKissBankBank ainsi que le nom de tous les Kissbankers ayant contribué à mon projet seront affichés sur la diapo de remerciement de ma présentation orale lors de cette conférence.

 

 

Thumb_298022_2598704725945_1722976112_n
Diane.Zarzoso.Lacoste

Ayant grandi entourée d'animaux et dans le respect de l'environnement, j'ai très tôt décidé de m'investir dans la conservation des espèces menacées. Grande voyageuse passionnée de faune et flore sauvage, j'accorde une grande importance aux questionnements liées à l'évaluation de l'impact de l'homme sur la biodiversité mais également à la sensibilisation... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Ia orana, Des nouvelles du projet ? La conférence s'est bien passée ? Bien cordialement,
Thumb_default
J'espère que cette aventure te donneras envie de sauver d'autres oiseaux... Et merci pour eux !
Thumb_default
petit don de chantou