Save Gay Porn réalise un état des lieux du porno gay français et questionne son rapport avec la prévention et la sexualité des homosexuels.

Large_logo_kiss

Présentation détaillée du projet

Save Gay Porn : Sexe, prévention et vidéo.

 

L'idée

Où va le porno gay ? Au top dans les années 1990, l’industrie du X gay est secouée par la révolution 2.0 : Internet bouleverse les règles du jeu de la diffusion payante et remet en cause la rentabilité des maisons de production. Les studios sont moins nombreux, la créativité faiblit, les porno-stars deviennent interchangeables, et la discipline du sexe à moindre risque (safer sex) adoptée en 1987 à la suite de l’arrivée du sida se relâche. Ce film est conçu pour lancer le débat.

 

Le pitch

Save Gay Porn réalise un état des lieux du porno gay français et réfléchit à la place qu’il occupe dans la sexualité des homosexuels. Après un rapide historique, Save Gay Porn passe en revue les attentes du public et les conditions de production qui ne cessent d’évoluer. Le documentaire donne la parole aux protagonistes du métier (acteurs, réalisateurs, diffuseurs), aux usagers et à des universitaires. Que cherche-t-on quand on regarde du porno ? Est-ce que les images influencent nos pratiques ? Ces films peuvent-ils avoir un rôle en matière de prévention ? Quels sont les risques pris par les acteurs ? Les diffuseurs doivent-ils intervenir dans le contrôle de la production ? Le porno est-il en danger ? N’est-il pas temps de le ré-inventer en conciliant érotisme, esthétisme et prévention ?

 

Intervenants

Studios et leurs acteurs : Berry prod, Citebeur, Crunchboy, Gay french kiss, HPG, Menoboy...

Universitaires : Gabriel Girard, Mathieu Trachman, Florian Voros... Professionnels, médias : Yannick Barbe (Têtu), Cyrille Marie (Pink TV), Christophe Martet (Yagg), ROB, IEM, Les Mots à la Bouche...

 

Diffusion

Programmation sur la chaine de télévision Pink TV, projection dans les festivals de films LGBT, organisation de séances publiques suivies d’un débat à Paris et dans les grandes villes de province (en collaboration avec les centres LGBT), édition d’un DVD accompagné d’un livret.

 

Les auteurs

Le collectif Parlons Q, lancé en décembre 2012, en partenariat avec le Centre LGBT de Paris Île-de-France, réunit des gays séropositifs et séronégatifs de toutes générations pour parler librement de la sexualité gay. Groupes de paroles, débats et ateliers ont été organisés avec l’objectif de remobiliser la communauté gay sur le terrain de la lutte contre le sida et les IST, pour proposer de nouvelles actions de prévention.

Bulle production, association créée en 1998, réunit des artistes, des réalisateurs, des journalistes et des responsables associatifs. Elle se propose d’être une alternative aux sociétés de production classiques afin de développer des projets engagés, politiques, sociaux et culturels.

 

Facebook

https://www.facebook.com/SaveGayPorn

 

Les teasers avec les acteurs porno: (vidéo)

 

    

 

 

 

 

L'équipe du documentaire: (photos de tournage)

 

983864_374991435934184_1427071348_n

 

970492_383314775101850_2016591392_n

 

1011019_383313205102007_1860006087_n

 

1013452_383314788435182_684070595_n

À quoi servira la collecte ?

"Save gay porn" est un projet avant tout associatif et militant. Toute l'équipe (technicien, réalisateur, interviewer) est bénévole.

 

Le tournage du film a débuté en mai 2013. Une soirée festive a permis de réunir l'argent nécessaire au démarrage. Le pré-achat de la chaîne Pink TV complète le budget du tournage.

Les frais de tournage sont les suivants : location de matériel et frais de logisitique.

 

Il nous reste à financer la post-production (montage, mixage, étalonnage) et l'édition d'un DVD.

 

Si nous dépassons notre objectif sur Kiss Kiss Bank Bank, les fonds supplémentaires serviront à organiser des débats et des actions de prévention autour de ce film.

 

 

Thumb_tournage1
savegayporn

Réalisateur du film : Emmanuel Faure - Pionnier de l'Internet dans les années 90, Emmanuel Faure a été le premier a diffuser de la vidéo en direct sur Internet en France en 1996 pour la retransmission d'une Rave Party. Il était alors responsable R&D pour un fournisseur d'accès internet et Vidéo DJ dans des soirées. Il a réalisé de nombreux... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonsoir, je trouve votre projet vraiment intéressant et j'espère que votre collecte se conclura bien.
Thumb_default
Très belle idée, ce mélange des voix pour donner un coup de pouce à ce que le porno peut vraiment être: une machine pour humaniser la baise.
Thumb_default
J'espère que votre projet ira à son terme, pour faire en sorte que l'industrie du sexe gay véhicule des messages d'estime de soi et des autres. Donner à voir du plaisir, à partager. Marc