Prenez part à la Mission : Schöffer 100-001 neticLab - Fenêtre de tir : Centenaire de Schöffer - Atterrissage : Villa des Arts

Large_cysp1_lorentz_vx1_rh

Présentation détaillée du projet

La mission Schöffer 100-001 neticLab est reprogrammée les 1er et 2 septembre 2013.

 

Terraformation à la Villa des Arts

 

Mission : Schöffer 100-001 neticLab

Fenêtre de tir : Centenaire de Schöffer

Point d'approche : latitude 48°53'15" nord longitude 2°19'37" ouest

Localisation : Villa des Arts Paris 18e France Europe Terre

 

Cette mission festive exceptionnelle ne se reproduira que dans 100 ans

 

Objectifs de la mission

Avec une exploration terrestre de 3 496 pieds carrés (surface de la cour Villa des Arts), la mission Schöffer 100-001 neticLab exécutera, à l'aide de l'atterrisseur aérotransportable Lorentz vx1, un certain nombre d'approches artistiques initiées par le pionnier de l'art cybernétique Schöffer depuis le vingtième siècle. Première du genre, cette mission vise le centenaire de la naissance de Schöffer. A partir du point d'approche P3-S100-001n latitude 48°53'15" nord longitude 2°19'37" ouest, la mission Schöffer 100-001 neticLab conduira à la fondation du neticLab sur la troisième planète du système solaire.

 

 

L'atterrisseur Lorentz vx1 prendra contact avec la première sculpture cybernétique autonome  de l'histoire humaine, CYSP1. Une alternative immatérielle de l'œuvre sera fixée et étudiée sous netikOmb℗. Les différents systèmes de recherche de Lorentz pourront explorer in situ les degrés d'interaction entre art, humains et environnement. Avec le système embarqué netikEtte℗ dernière génération, les données enregistrées seront traitées en temps irréel et traduites localement lors de deux belles soirées prospectives à la Villa des Arts, Paris 18e.

 

 

Moyens de la mission

La puissance mobile de l'atterrisseur Lorentz vx1 repose sur le principe de SCAM1. de Schöffer, la première sculpture automobile de l’histoire.

 

Scam1_lorentz_vx1_75_blue

 

Schöffer 100-001 neticLab connectera les passagers de la Villa des Arts

 

            Le système netikEtte intérieur

Avec ses sas d'espace-temps équipés de l'édition auditive individuelle Ode7 de netikEtte℗, son système d'immersion sous vide PleinH4, ses deux attracteurs type Gyrécran2, son plan de réflexion fluide MarH2O, l'atterrisseur Lorentz vx1 opérera simultanément et continument avec sept visionautes. Tour à tour, les passagers de la Villa des Arts pourront glisser leur tête dans l'un des sas d'espace-temps de l'atterrisseur. Visionautes spatio-temporaires, ils pourront s'entrapercevoir, se voir, s'observer. Leur arrivée, leur masse, les mouvements de leur visage et leurs regards qui se croiseront perturberont leur espace-temps autant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'atterrisseur, sur les arbres de la cour et les murs de la Villa. La lumière projetée de Lorentz vx1 ne suivra plus alors des lignes droites mais des trajectoires géodésiques définies par des volumes en mouvement.

 

Lorent_vx1_in_laurence_godard

Lorentz vx1 - Cybernétique intérieure ©2012 Photographies Laurence Godard

 

            Le système netikEtte extérieur

Avec son dispositif de vidéoprojection adaptative tout terrain VoiTou4 netikEtte℗ extérieur, son bras télescopique vertical ClarkMast® 15 m et son système d'analyse RGB Tada4.7, l'atterrisseur Lorentz vx1 réalisera une série dynamiques de prélèvements topographiques et topomorphiques. Les passagers de la Villa des Arts seront intégrés, avec consentement éclairé, dans le champ de vue de VoiTou4 pour compléter le jeu de données vivantes de l'espace environnant. La traduction simultanée en ondes acoustiques sera réalisée en ligne par la suite FonteneauVag4 associée à Tada4.7. Ces ondes seront régénérées à travers l'air trouvé localement au cœur de la Villa par compréhensions successives. Schöffer 100-001 neticLab disséminera ses photons et ses phonons dans l'univers proche et relativement lointain à près de 90 pieds humains.

 

Fondements de la mission

 

            Venu d'une autre galaxie, Nicolas Schöffer crée en 1956 la première sculpture cybernétique (interactive) autonome de l’Histoire : CYSP1. Elle danse sur le toit de la Cité radieuse de Le Corbusier à Marseille avec les ballets de Maurice BEJART, on l’appelle le « Robot-danseur ».

 

Bejartcitesautbig_r

 

            Pionnier de l’art cybernétique, Schöffer crée de nombreuses Tours cybernétiques monumentales. Liège (56 m 1961), Kalocsa, Hongrie (24 m 1982), Lyon (30 m 1985), et bientôt, Belfort 40 m au sommet.

 

Tour_cybernetique_schoeffer

 

            En 1963, Nicolas Schöffer présente la maquette de la Tour Lumière Cybernétique de 324 m (TLC) symbole du 21e siècle et du 3e millénaire, qui devait animer de ses mouvements et de ses lumières colorées Paris-La-Défense, au rythme changeant des informations provenant de l’excitation ou du ralentissement de la Ville. Cette œuvre, la plus magistrale du siècle, n’existe que virtuellement, la mort du président Pompidou et les deux crises de l’énergie n’ayant pas permis son édification.

            En 1973, Nicolas Schöffer lance dans les rues de Milan et de Paris SCAM1., la première sculpture automobile de l’histoire, pour « apporter l’art  à ceux qui ne vont pas à l’art… ».

            Aujourd’hui, l'œuvre de Nicolas Schöffer perdure et de nouvelles générations de chercheurs-créateurs poursuivent ses recherches : Antoine Schmidt, Architextur, Lab_au, DiabolusArtSpace Tower Benvolio (106,126,993), Denis Connolly + Anne Cleary, Eduardo Kak, Niko de la Faye, Ping Torres, + Sensitif, and v=x.

 

            Pour une occupation artistique du domaine scientifique public

Depuis le 1er janvier 2013, le neticLab pose les fondements d'un laboratoire léger art-science-société et occupe le domaine scientifique public au cœur du Centre Scientifique d'Orsay.

Dans un ancien hall d'alimentation de puissance des premiers accélérateurs de particules, le neticLab conçoit, développe, réalise et diffuse des installations cybernétiques art-science dans l'unique but de la recherche fondamentale en art.

Le neticLab vise à réunir artistes et scientifiques autour de projets :

- à la frontière artistique de la cybernétique

- aux avancées de l'art numérique

- à l'aune de la recherche scientifique actuelle menée dans les laboratoires

- à la pointe des développements technologiques portés par les laboratoires

 

Scam_1

           

            Pour une extension scientifique du domaine public citoyen

Le neticLab est à la fois un lieu implanté au sein du Centre Scientifique d'Orsay, un lieu de recherche et d'échanges entre artistes et scientifiques ouvert à chacun, et aussi un lieu mobile art et science au sein de la cité à la rencontre du public.

Le neticLab vise a porter ses projets hors les murs de l'Université :

- là où la science n'est pas attendue

- là où l'art n'est pas prévu

dans une gare, à la sortie d'une station de métro, d'un stade, au milieu d'un aéroport, au cœur d'une ville, en Ile-de-France, en France, en Europe et à l’étranger

 

            Equipe de Schöffer 100-001 neticLab

[Conception] v=x

[Territoires sonores] Cyril Fonteneau

[Direction scientifique] François Couchot

[Traitement des données] Michèle Gouiffès           

[Acquisition des données] Marion Tardieu, Alba Malaga Sabogal et Aleksandr Setkov

[Interprétation] Tiina Kaartama et François Couchot

avec la participation de

Jean-Louis Marlats et des services techniques du Synchrotron SOLEIL

www.la-lumiere-ne-s-arrete-pas-la.org

 

C’est sur ces missions à la rencontre du public que nous avons besoin de votre soutien.

 

Villa_des_arts_bandeau_an

 

« Vous êtes invités, à la tombée de la nuit, à franchir la grille de la Villa des Arts, dans le 18e Arrondissement de Paris, lieu de créations et de développements artistiques depuis plus d'un siècle. Vous pourrez ainsi [re]découvrir Nicolas Schöffer dans le contexte d'un événement contemporain qui l'aurait comblé. »

                                                          Éléonore Schöffer

 

Atelier_nicolas_schoeffer_s

                                Nicolas Schöffer dans son atelier en 1983

 

www.olats.org/schoffer

www.neticlab.org

À quoi servira la collecte ?

A réaliser Schöffer 100-001 neticLab :

 

Une célébration du centenaire de la naissance de Nicolas Schöffer

Une installation cybernétique du neticLab La Lumière ne s'arrête pas là

Une visite de l'atelier de Nicolas Schöffer à la Villa des Arts, Paris 18e

Le lancement du MANIFESTE du neticLab

 

au cours de deux belles soirées prospectives pour soixante ans de cybernétique dans l'art :

 

Dimanche 1er septembre 2013 - Soirée Schöffer 100-001 neticLab « soutien »

      Visite de l'atelier Schöffer

      Publication et distribution du manifeste du neticLab

      La Lumière ne s'arrête pas là

      Cocktail de la mission

 

Lundi 2 septembre 2013 - Soirée Schöffer 100-001 neticLab « socialisation »

      Visite de l'atelier de Schöffer

      Distribution du manifeste du neticLab

      La Lumière ne s'arrête pas là

 

Frais de la mission

      Equipements techniques et artistiques de l'atterrisseur Lorentz vx1

      Voyage de l'atterrisseur Lorentz vx1

      Communication avec la troisième planète du système solaire

      Logistique intraplanétaire et locale

      Surveillance et sécurité embarquées

 

Tous les fonds collectés au-delà du montant nécessaire à Schöffer 100-001 neticLab serviront à la restauration et à la réanimation de la première sculpture cybernétique de l'histoire humaine, CYSP1.

 

Un grand merci netic pour votre soutien !

 

Bandeau_logos

Thumb_icone_neticlab_cr
Éléonore Schöffer et le neticLab

Première rencontre : début 2011, Cyril Vachez rencontre Éléonore Schöffer, la femme de l’artiste, dans l'atelier de Nicolas Schöffer. Dès l’été, Cyril et Éléonore collaborent pour créer une projection autour du Soleil de Nicolas Schöffer dans l'exposition La Sculpture en mouvement, au Château de Lacoste de Pierre Cardin. En même temps, Cyril Vachez et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_phlipps-bird
Bon BOn courage et amitiés bises et à bientôt j'espère DinahBird
Thumb_logo400
C'est dans mon agenda maintenant donc je viendrai
Thumb_default
J'espère que ce projet se réalisera. Bon courage. Judith