Contribuez à la diffusion du film illustrant les interventions sur Pasolini réalisées par Ernest Pignon-Ernest à Rome, Ostie, Matera et Naples !

Large_12697385_939415176140611_5588746169827537092_o-1455646516-1455646538

Présentation détaillée du projet

"Si je reviens" documente les dernières interventions réalisées en Italie par le pionnier de l'art urbain Ernest Pignon-Ernest sur la figure de Pasolini. Réalisé et auto-produit par le collectif de jeunes cinéastes Sikozel, nous avons maintenant besoin de votre aide pour diffuser notre travail dans toute l'Europe !

 

LA BANDE ANNONCE DU FILM

 

La bande-annonce du documentaire sur une musique de Neapolis Ensemble

 

 

LE DOCUMENTAIRE "SI JE REVIENS"

 

Ernest Pignon-Ernest est l'un des pionniers de l'art urbain international. Dessinateur hors pair, ses images collées sur les murs des villes en révèlent l'histoire et les problématiques contemporaines.

 

En 2015, à l'occasion du 40e anniversaire de l'assassinat de Pasolini, l'artiste entreprend un voyage sur les lieux de la vie, de l'œuvre et de la mort du poète.

 

11259198_817697118312418_6021594468794226074_o-1456772649

 

Ernest-pignon-pasolini2-2-1456776862 La pietà de Pasolini collée sur la route de l'idroscalo d'Ostie et dans le centre de Rome, mai 2015

 

Qu'avons-nous fait de sa mort ? A Rome, à Matera et à Naples, Ernest Pignon-Ernest interpelle les habitants et les passants en collant sur les murs une image dessinée à la pierre noire, une piéta laïque dans laquelle Pasolini, au regard sévère, porte dans les bras son propre corps sans vie.

 

Img_0050-1452102712 La pietà de Pasolini collée dans les "Voiles" de Scampia, juin 2015

 

« Si je reviens » suit le parcours existentiel de cette image, de sa genèse à son insertion dans la réalité quotidienne des villes italiennes. En cela, le film interroge la permanence de la pensée de Pasolini dans l'imaginaire collectif et témoigne du déchirement qu'il suscite encore aujourd'hui, 40 ans après cette nuit du 2 novembre 1975 où il fut assassiné sur une plage à Ostie. 

 

Entre fascination et déni, l'image de Pasolini résonne dans les personnes rencontrées comme un avertissement, un rappel à la lucidité et à l'engagement dans nos sociétés.

 

Img_4834-1452013305

 

Img_6084-1452013459

 

Ernest-pignon-pasolini2-1-2-1456739656 Dans l'ordre : tournage sous le pont des Anges à Rome et sur une terrasse à Scampia ; La pietà de Pasolini collée dans le centre de Rome, mai-juin 2015

 

 

LE COLLECTIF SIKOZEL

 

Constitué de six amis (Luca Avanzini, Matteo Berardone, Federico Cavalleri, Camilla Colzani, Simone Rigamonti, Amandine Robinet), Sikozel est un projet né il y a trois ans avec l'idée de réaliser un documentaire sur le souvenir de l'oeuvre éphémère réalisée par Ernest Pignon-Ernest à Naples entre 1988 et 1995. Forts de parcours différents mais complémentaires (trois historiens de l'art, deux cinéastes et un anthropologue), nous nous sommes lancés dans cette aventure dont est issu le film La pâques selon Ernest Pignon-Ernest (2014). 

 

 

La bande annonce et un extrait du premier travail de Sikozel - La pâques selon Ernest Pignon-Ernest (2014)

 

Malgré des moyens limités (le film est entièrement autoproduit), ce premier documentaire a suscité un grand intérêt et a été projeté plusieurs fois à Naples, où sa présentation a été l'occasion de fêter les vingt-cinq ans des premières interventions de Pignon-Ernest dans la ville (Institut Français Napoli, Ex Asilo Filangieri). D'autres projections ont été organisées à Paris (Maison de la Poèsie, Maison des Arts de Malakoff, Galerie düo), à Vire (Musée municipal de Vire), à Eymoutiers (Espace Paul Rebeyrolle) et à Clermont Ferrand où le film a été sélectionné au festival Traces de vie

 

Presentazione_napoli-1456935837

 

29-1456936054 Le collectif présente La pâques selon Ernest Pignon-Ernest à l'Institut Français Naples, mars 2014

 

Dès qu'Ernest Pignon-Ernest nous a parlé l'an dernier de son projet d'interventions sur Pasolini en Italie, nous nous sommes tout de suite proposés de l'accompagner et documenter son travail

 

Scampia_sotto-1456935910

Tournage à Scampia, juin 2015

 

Motivés par la possibilité de suivre le processus de création d'un si grand artiste, nous avons vécu une nouvelle expérience extraordinaire, faite de tournages nocturnes, de rencontres et de plusieurs mois de travail collectif pour le montage et la post-production du film. 

 

Synthèse d'un long travail, de beaucoup d'idées et d'un art de savoir s'en sortir avec peu de moyens, nous avons hâte de vous montrer le résultat de cette belle aventure !

 

Gruppo2__1_-1456935372 Une partie du collectif avec Ernest Pignon-Ernest, sa femme Yvette Ollier et l'auteur Karin Espinosa lors d'une pause durant le tournage du documentaire à Naples, juin 2015

 

 

Crédits photos © Ernest Pignon-Ernest, Sikozel, Antonio Alaimo (clichés en N/B) 

 

 

À quoi servira la collecte ?

"Si je reviens" est le second documentaire autoproduit du collectif Sikozel, après La pâques selon Ernest Pignon-Ernest (2014).

 

Les gains du premier documentaire (droits de diffusion) ont servi à couvrir une bonne partie de frais de tournage de ce deuxième projet (déplacements et hébergements).

 

Votre contribution nous permettra d'organiser la diffusion du film et d'en financer les dernières dépenses de post-production. Voici comment seront utilisés les 5000 € que nous allons recueillir avec votre aide :

 

- réalisation de 1000 DVD : 2000 €

- présentation du documentaire en France et en Italie : 2000 €

- post-production audio et vidéo : 1000 €  

 

▶︎ Chaque euro supplémentaire que nous arriverons à récolter grâce à vos contributions aidera le collectif à porter le documentaire encore plus loin, à rembourser les frais dépensés jusque-là pour tourner, monter et éditer le documentaire, voire, si vous serez vraiment généreux, à organiser nos prochains projets ! ◀︎

 

 

Schermata_2016-03-04_alle_20.27.24-1457119842

 

 

 

Thumb_sikozel_2015_nuovo-1452100054
Collettivo Sikozel

Le collectif Sikozel naît en 2013 avec le projet de tourner un documentaire sur la mémoire de l’œuvre éphémère d’Ernest Pignon-Ernest réalisée à Naples entre 1988 et 1995. Suite à la réalisation du film La pâques selon Ernest Pignon-Ernest, le collectif coordonne en collaboration avec l’Institut Français et l’Académie des Beaux-Arts de Naples une semaine... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour. J'ai participé à la collecte pour ce projet. Il était noté que les "cadeaux" seraient livrés en Juin… or, je n'ai rien reçu ! Est-ce normal ??? Merci de votre réponse.
Thumb_default
Je pensais déjà vous aider financièrement avant même que vous ne lanciez une campagne de financement participatif, tellement c'est super ce que vous faites !
Thumb_default
DAJEEEEE TUTTIIIII!!! Enne & Ceci