Aider les villageois sénégalais par nos compétences commerciales à développer leurs activités et avoir des métiers rémunérés.

Large_couv3-1496268849-1496268863

Présentation détaillée du projet

Notre projet repose sur la visite de deux villages situés dans la région de Saint Louis au Sénégal du 23 Decembre 2017 au 7 Janvier 2018. Ainsi nous allons user de nos compétences en méthodes de développement et de promotions des activités génératrices de revenus pour aider les villageois porteurs de projets à les mener à bien.

Notre but dans cette mission est de permettre à nos agriculteurs, éleveurs, pêcheurs et artisans des villages sénégalais de pouvoir vivre pleinement de leurs métiers qui pour beaucoup leur sont imposés depuis l’enfance. Nous essayerons ainsi d’aider ces villageois à optimiser leurs ressources et à les initier aux techniques de ventes pour atteindre des cibles dans d’autres villes. Cet aide se fera sous forme de réunion ou de rassemblement avec les villageois qui entraînera des discussions sur le sujet, mais le point le plus important c’est la mise en place d’une plateforme gérée par notre équipe pour écouler leurs ressources destinées à la vente.  Après la phase d’initiation et de pratique à notre retour de ce voyage on procédera à une campagne de communication pour rendre ces activités viables. En outre avec la diversité culturelle de notre équipe il sera possible pour les non sénégalais de pouvoir découvrir  une nouvelle région du Sénégal et ainsi de s’imprégner de nouvelles cultures.

Pour plus de précision sur les actions à mener il faudrait d’abord s’étendre sur le lieu où on devra se rendre. Après de longues recherches on a pu déceler des villageois qui par manquent de moyens et d’expériences ne parviennent pas à profiter des avantages que leur offre la nature, autrement dit, ils ne parviennent pas à commercialiser leur productions. Devant une liste de villages on s’est penché sur deux villages se trouvant à Saint Louis.

 

 

Le village de Bango

 Bango, village situé sur la route de l’université Gaston Berger (UGB), fait partie administrativement de la Commune. Quelques centaines d’habitants résident à Bango, quartier le plus paisible et verdoyant de Saint-Louis. Le village referme des atouts exploitables, même si la volonté des villageois est incontestable les moyens nécessaires pour développer leurs activités sont inexistants. L’existence  d’un véritable oasis sur la berge Sud accentue la beauté des lieux. Cependant en plus des problèmes d’exploitation la berge attirant la population touristique se dégrade de plus en plus à cause de l’immersion des déchets. On pourra donc en plus d’aider pour la promotion des activités des villageois rendre la beauté à cette berge.

 

Arton12345-1495908471

Bango3-1495908748

Le village de Fanaye

Fanaye est une communauté rurale du Sénégal située au nord du pays. Elle fait partie de la région de Saint-Louis. L’accès à cette localité à la réputation d’être difficile et l’aide sanitaire est quasiment absent. Les habitants de Fanaye rencontrent également les mêmes contraintes de rentabilité d’exploitation  de leurs ressources que ceux des habitants de Bango.

L’objectif principal est d’accompagner en plus d’une aide pour améliorer les conditions de vie des populations de  Bango assainir  la berge de Fanaye et apporter une aide médicale.

 

 

093bis-1495908920Bd8f2114-a952-4d5e-b943-7d9f8c05bfd9-1495909155

 

 

 

Présentation de l'équipe

Nous 6 étudiants dont la volonté nous pousse à essayer de faire bouger les choses dans notre pays.

20170606_130801_00-1496949878

 Anta Yérim DIENG (20 ans, Etudiante)

Je suis sénégalaise, et mon père était un villageois mais ma mère a toujours vécu en ville. Quand j'étais petite je passais touts mes vacances au village de mon père et même parfois pendant l'année scolaire. Ces nombreux séjours avec des villageois m'a permis de comprendre la manière dont ils vivent, leur mentalité et leur conviction. Ce qui m'a marqué le plus c'est la quantité de ressources naturelles dont ils disposent mais hélas ils ne se contentent que du minimum. C'est donc dans cette optique que j'ai décidé de participer à ce projet incroyablement passionnant en espérant ainsi atteindre la totalité de nos objectifs. Ce projet pourra se réaliser à la fin de notre année scolaire c'est à dire en juillet.  

 

Ousmane I. CISSE (23 ans, Etudiant) Je suis de nationalité malienne et mon père est villageois et il est le seul dans sa famille à avoir été  à l’école donc sans cela je ne serai pas là en ce moment à vous de demande de l’aide. La chance que j’ai eue d’avoir un père instruit n’est pas le cas des autres. Je veux avec les compétences que j’ai acquis aider les enfants des villages vivre et s’instruit comme devait le faire les enfants de leur âge et pour cela il faudrait aider leurs parents à s’en sortir.  

 

Ndeye Marie DIOP (22 ans, Etudiante) Je suis sénégalaise et j’ai été témoin tout ma vie du besoin d’assistance des villageois. Je ne dirai pas la population n’essaie pas d’y remédier mais une aide de plus est toujours la bienvenu. Il est difficile d’assister à des problèmes que rencontrent des compatriotes sans essayer de faire quelque chose pour que cela s’arranger ou au moins d’atténuer la situation. Ainsi avec mon équipe on pourra aider ces peuples à surmonter les contraintes qui leur permettront de vivre convenablement.  

 

Ndeya Boye DIOP (22 ans, Etudiante) En traversant deux grandes tragédies dans ma vie c'est à dire la perte de mes parents, je suis devenue une personne sensible et vulnérable surtout face à certaines situations. Cela m'a poussé à m'engager sur la voie de l'humanitaire.  

 

Ndeye Marième KANE (22 ans, Etudiante) Je suis sénégalaise, j'ai toujours était sensible aux problèmes que font face les villageois et le fait qu'ils sont marginalisés sur tous les plans. Sachant qu'ils ont beaucoup de capacité mais ne savent pas utilisés leurs ressources de façon rationnelle. Les notions acquis dans notre formation et l'amour que l'on éprouve pour eux, nous donne assez de volonté pour remplir tous les objectifs.  

 

Oumou Kalsoum KEBE (23 ans, Etudiante)

Bonjour je suis sénégalaise. j'ai adhéré à ce projet dans le but de renforcer mes compétences et d'avoir de l'expérience. Cela me permettra ainsi d'aider les villageois plus particulièrement à mieux exploiter leurs ressources.  

À quoi servira la collecte ?

La somme sera reversée sur le compte de la CBEAO et récupéré par le groupe pour faire les éventuels achats.

Il est vrai que nous sommes des étudiants mais notre but est d'aider, en transmettant notre savoir acquis, Ainsi les 3000 euro n'est qu'une prévision pour mener a bien le projet. Un plus par rapport a la somme demandée est une jouissance et un plus pour tous les souhaits de ceux qui recevront la somme,

Capture-1501448545

Thumb_avatar-1495931923
Fabah corporation

Présentation de l’équipe Nous sommes des étudiants de deuxième année de licence en management et économie du numérique et dans le cadre de notre cours en business plan on a eu à développer un projet fictif du nom de Fabah corporation. Ce dernier rejoint l’idée développée dans les paragraphes précédents. Le concept de Fabah même étant fictif, avec le... Voir la suite