Donnez vie à nos livres pour apprendre aux enfants boliviens à connaître, comprendre et respecter la nature en finançant une imprimante A3

Large_kkimprim-1453917264-1453917277

Présentation détaillée du projet

A QUOI SERVIRONT LES LIVRES ?

 

Le programme éducatif de Thémiselva :

 

Les livres sont la clé de voute d’un programme éducatif dénommé « Los guardianes del bosque », les gardiens de la forêt. Ce programme nous verra proposer également 3 activités de 4 heures (construction manuelle + grand jeu ou activité artistique) et 3 jeux de cartes. Ce projet s’inscrit dans le long-terme et proposera de nouvelles créations chaque année et un suivi régulier.

 

 Kisskiss-1453824669

 

Plus d’informations sur notre programme éducatif ICI

Chaque enfant qui participe au programme se verra offrir les livres ainsi que du matériel scolaire (stylos, crayon à papier, gomme, taille crayon, crayons de couleurs, règle, ciseaux) et chaque écoles recevra les jeux de cartes, des feuilles blanches et de la pâte à modeler.  

 

Quel public ?

 

Nous visons un public jeune : les enfants entre 6 et 12 ans. Majoritairement les enfants des zones rurales des basse-terres de Bolivie. C’est-à-dire ceux qui vivent proche de la nature, dans des endroits où la faune et la flore sont menacées par des activités illégales (chasse, trafic, coupe du bois, feux). Nous travaillons dans un premier temps avec 4 écoles aux alentours de Buena Vista (département de Santa Cruz) et nous sommes en discussions avec 2 écoles supplémentaires.

 

 

Que trouve-t-on dans les livres ?

 

3 livres d’ores et déjà en cours d’édition sur un modèle commun : 5 animaux et une plante possèdent chacun leur double page avec un grand coloriage, des dessins explicatifs et des jeux (labyrinthe, différences, soupe de mots...) permettant de mettre en avant un trait de caractère ou un aspect biologique de l'espèce concernée. La deuxième partie est composée d'un conte sur le thème choisi avec des textes assez courts et des dessins colorés.  

 

- L'équilibre de la nature

Espèces présentées : Singe hurleur, jaguar, papillon hibou, colibri, tatou des Andes et un ficus.

Conte mettant en scène un jeune singe hurleur qui remercie un ficus pour ses fruits et lui demande ce qu'il peut faire pour lui rendre la pareille. L'arbre se met alors à lui expliquer le rôle de chacun dans la forêt.

Thèmes abordés : dissémination des graines, pollinisation, mutualisme, rôle des carnivores et des herbivores, écosystèmes.

 

Jaguarlivreok-1453819021

 

Pages_quirquincho-1453903753

 

Doublepage_conte-1453904089

 

 

- Les menaces qui pèsent sur la forêt

Espèces présentées : Toucan, tortue podocnemis, capibara, ours à lunettes, dauphin d'eau douce, mara.

Conte : La vie paisible d’un capibara, d’un toucan et d’une tortue est dérangée par la construction d’une route sur leur territoire. Les hommes profitent de ce nouvel accès pour exploiter le lieu. Les trois amis se mettent alors en route pour trouver un nouveau territoire et une grande aventure les attend.

Thèmes abordés : Pollution, constructions, chasse, feux illégaux, fragmentation du territoire, coupe des arbres.

 

- Le trafic d'animaux sauvage

Espèces présentées : Singe capucin, ocelot, ara rouge, orchidées, coati, anaconda

Dans le conte, un ocelot et un ara se rencontrent à l'arrière d'un camion enfermés dans des cages. Après avoir été secourus, ils arrivent dans un centre de secours où un singe capucin se chargera de leur expliquer le fonctionnement des refuges.

Thèmes abordés : façon de capturer les animaux, conditions de transport et de captivité, illégalité du trafic, rôle des refuges, libération d'animaux sauvages.  

 

 

Dans le futur :

 

Nous ne souhaitons évidemment pas nous arrêter après le projet éducatif préparé cette année. En 2017, nous proposerons les mêmes activités à de nouvelles écoles et en créerons de nouvelles pour celles avec qui nous travaillons cette année.

Avoir à disposition ce matériel pédagogique nous permet également de viser d’autres publics ou zones géographiques.

Nous aimerions par exemple commencer ces programmes dans d’autres départements et dans les grandes villes, organiser des kermesses dans les fêtes de villages, des sorties pour observer les animaux sauvages ou encore adapter nos activités à la faune et aux problématiques de la zone andine. Beaucoup de projets qui feront chauffer l’imprimante :)  

 

 

POURQUOI UNE IMPRIMANTE A3 ?

 

Afin de baisser au maximum les coûts d’impressions, nous avions d’abord pensé au système D. Bien que cela engendre un gros travail supplémentaire nous voulions plier les feuilles A3 et se servir d’une imprimante A4 traditionnelle de prix abordable.

Malheureusement, les feuilles pliées se froissent régulièrement avec cette technique. Le risque était trop grand d’avoir beaucoup de perte. A terme, le temps passé à pliés les feuilles, les retourner et les imprimer quatre fois n’était toutefois pas en adéquation avec nos ambitions de créer de nouveaux livres à un bon rythme.

Rajouter à ceci que nous aurions dû passer quoiqu’il arrive par une imprimerie pour les couvertures, cette option a été définitivement abandonnée.

 

Nous nous sommes alors tournés vers les imprimeries.

Les tarifs sont avantageux pour les gros tirages mais pour plusieurs livres à petits tirages, la note est salée. S’il a été envisagé de commander un grand nombre de chaque livre, cette solution ne correspond pas à notre projet.

En effet, il est important d’évaluer les livres la première année et de les améliorer avant d’en faire un plus gros tirage (certains jeux sont-ils trop faciles ? trop compliqués ? les énoncés sont-ils suffisamment clairs ?)

Nous sommes amenés à travailler avec des enfants d’âges très différents. Les écoles boliviennes avec lesquelles nous travaillons ont une seule classe avec tous les âges mélangés. Ce qui est adapté pour le plus jeune de la classe ne l’est certainement pas pour le plus vieux. Avec un tirage unique, les possibilités d’adapter le contenu du livre (à partir d’une même base) s’envolent, et avec elles l’efficacité de notre action.

 

Voilà pourquoi nous avons besoin de cette imprimante A3. Elle nous offre la liberté d’adapter le contenu selon les besoins et d’imprimer (couverture comprise) à bas coûts.

Le prix de l’imprimante et d’un jeu de 6 bidons d’encre est inférieur à 2 tirages de 100 livres chez l’imprimeur alors que nous planifions sur 3 tirages de 100 livres d’ici septembre.

Elle sera donc facilement rentabilisée dès la première année.

Nous disposerons alors d’un outil de travail efficace et économique pour les nombreux projets qui nous attendent.

 

 

Quel modèle ?

 

Nous avons choisi le modèle Epson L1800.

 

L1800-1453819171

 

Si la possibilité de pouvoir imprimer même les bords de page est attrayante, c’est surtout son système de réservoir d’encre qui nous a conquis. Ce système n’est pas disponible en France et est surtout destiné aux pays émergents. Il faut croire que nous faire payer des cartouches d’encre est une stratégie lucrative.

Avec cette imprimante, l’encre s’achète en bidon et il suffit de remplir le réservoir quand celui-ci est vide. Il est possible d’imprimer beaucoup plus de feuilles avec ce type d’encre qu’avec les cartouches. Le résultat est de qualité et économique. 

De plus, la très bonne qualité des impressions photos nous permettra d’imprimer nous-même la couverture des livres.

 

 

L'EQUIPE

 

Lequipe-1450506644

 

 

 

Nous sommes une bande d'amis qui a décidé de passer à l'action pour protéger la faune sauvage et faire découvrir aux enfants la richesse de la biodiversité pour former les défenseurs de l'environnement de demain.

Nous nous connaissons depuis l'enfance pour la plupart et notre force vient de nos différences. On compte par exemple dans nos rangs une vétérinaire, un logisticien, une naturopathe, un tourneur fraiseur, un responsable Qualité Sécurité Environnement, un ostéopathe, un guide touristique...

Nous avons déjà organisé et continuons d'animer des activités pédagogiques en France et sommes excités à l'idée de commencer à travailler en Bolivie.

 

Beaucoup d'autres nous aident pour mettre en place ce projet (dessinateurs, auteur de contes, éducateurs...). Nous sommes tous bénévoles.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer une imprimante Epson L1800 et 3 jeux de 6 bidons d’encre.

 

En finançant l’imprimante, vous financez l’impression de 300  livres qui seront offerts aux enfants boliviens en 2016. Vous participez à nous offrir une grande marge de manœuvre pour multiplier le nombre de livres édités mais surtout le nombre d’enfants qui vont les recevoir.

 

L’imprimante coute 5528 bolivianos et trois jeux de bidons d'encre 3 x 510= 1530 Bolivianos.

Total : 7058 Bolivianos soit 939;8 € (taux 1€ = 7,51 Bolivianos au 27/01)

 

La demande est de 1000€ pour compenser en partie les 8% prélevés par kisskissbankbank et le serveur de paiement.

 

 

Bgdb-1453902099

 

Thumb_logokiss-1453927792
Thémiselva

Thémiselva a été fondé en 2011 par des amis passionnés par la faune amazonienne et affectés par les menaces qui pèsent sur elle. Le but de l'association est de faire évoluer les mentalités en misant sur des projets éducatifs et de construire un centre de secours pour la faune sauvage. Nous avons décidé de commencer l'association suffisamment tôt pour... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_sans_titre-2-1450099801
Bravo pour votre travail! J'ai hâte de lire le livre!
Thumb_default
très beau projet, je souhaite que ça marche...
Thumb_default
joli projet ensoleillé qui me touche. bon courage à tous et à toutes.