Aidez les Anges Nus pour la création de leur nouveau spectacle Sermons Joyeux, un spectacle festif et résistant!

Large_affiche-titre

Présentation détaillée du projet

                                                         

 

Sj_verticale

 

« Osons la poésie 

La poésie entière sans compromis (…)

Il y a urgence objectons ! »

Jean-Pierre Siméon

 

Il y a cette nécessité de dire, de questionner, de refuser.

Et puis il y a la rencontre avec les textes de Jean-Pierre Siméon, qui dénoncent sans jamais chercher à donner de leçons. Harangues poétiques dont il faut se saisir avec « une insolence joyeuse »pour faire entendre « le mouvement intempestif de la pensée ».

 

Ils sont cinq à faire sonner la langue dans toute sa puissance et à la confronter à d’autres langages : l’objet, le mouvement, la musique. Cinq personnages qui prennent la parole qu’on voudrait leur confisquer pour faire entendre leur révolte, leurs doutes et leurs espoirs.

 

Sur la scène d’un cabaret insolite, cette assemblée bigarrée joue, chante, danse, prend tous les risques... et invite le public à entrer dans une fête salutaire.

    

 

Création au TAPS Gare à Strasbourg

du 25 au 29 mars 2015

 

FIGURES ET PERSONNAGES


Sur la piste, Miss Loyal, Antigone, le clown, la danseuse, la marionnettiste.

Ils nous sont familiers, nous pensons les connaître. Mais ils savent nous surprendre, nous dérouter.

Ils jouent avec les archétypes, échangent leurs rôles, donnent à voir leurs contradictions et leurs facettes multiples, révélant ainsi la complexité de notre humanité.

Plans larges alternent avec plans serrés et du chœur émergent des singularités. L’intime affleure. Des solitudes se dévoilent.


L’absurde n’est jamais loin.

 

OXYMORES


Révolte et poésie, grâce et profondeur, comique et tragédie, satire et dérision : le texte s’appuie sur des contrastes.
Il devient matière que les comédiens, marionnettiste, clown, chanteurs et artistes du mouvement s’approprient. Chacun le traduit et le fait vivre selon son art. Chacun s’en saisit pour l’amplifier, le contrarier, le démonter, le transposer, le faire résonner.

Paroles crues, directes et propos poétique, plus doux sont soutenus par la musique, jouée en direct par un guitariste - arrangeur - technicien.

Et l’énergie circule. On partage les idées, on se passe le relais. Il y a du plaisir, de la jouissance, de la jubilation. La parole est jaillissante, bondissante, même quand elle est grave et invite à la réflexion.

 

CABARET INSOLITE


Les artistes évoluent sur la piste, s’installent au micro, sont pris dans la lumière d’une poursuite. C’est le musicien, présent sur scène, qui organise à vue la régie. L’espace entre le plateau et le public est poreux.
Miss Loyal veille à tout.

 

JOUER AVEC LE PUBLIC


Les spectateurs sont tout proches.
Les artistes les interpellent, les questionnent, les sollicitent. Les plus téméraires pourront entrer dans le jeu et faire tourner la roue de la fortune.

Une version “rue“ sera envisagée dans un deuxième temps.

 

AUTOUR DU SPECTACLE


Le spectacle fait naître un élan participatif et invite au débat. Il se prolonge par des temps d’échanges et de fête à inventer dans chaque lieu.
L’auteur Jean-Pierre Siméon, amateur de rencontres, rejoint l’équipe du spectacle à l’occasion.

Plusieurs ateliers sont organisés avec des adolescents en partenariat avec La Maison théâtre de Strasbourg .

Un workshop et un partenariat est mis en place avec les étudiants en Arts du spectacle à l'université de Strasbourg.

 

L'EQUIPE ARTISTIQUE: 

 

MARION GRANDJEAN Formée au jeu et à la mise en scène auprès de Christiane Monsciani, Daniel Pierson, Didier Doumergue, Maurice Attias et Fabio Mangolini, elle rejoint l'atelier tremplin d'Eve Ledig (Le fil rouge théâtre). Elle crée avec David Romieux la Cie Les Enchainés avec deux mises en scène " Li Tchang " et "La Sorcière". Fondatrice des Anges Nus, elle met en scène "La Folle Allure", d'après Christian Bobin. Elle se tourne vers le jeune public et le théâtre musical, crée et joue "Peau de Loup" et "Harmonie, la fée des sentiments". En 2008, à l'invitation des Gros Becs, elle participe au projet " Des voix, des mots " et rencontre Simon Boulerice, l'auteur de "Eric n'est pas Beau" et Carol Cassistat, directeur artistique du Gros Mécano. En 2009, elle met en scène "Sortilèges et Petits Pois ", trio musical à suspens sur fond de contes détournés. Depuis la rentrée 2009, elle enseigne le théâtre au Conservatoire de Colmar. A l'automne 2010, elle met en scène “Éric n'est pas beau“ à Québec. En 2012, elle joue et porte la dernière création des Anges Nus "Flix", un duo politico-clownesque à partir de l'album jeunesse de Tomi Ungerer.  

 

ANNE CANTINEAU Diplômée de l'école du Théâtre National de Strasbourg en 1995, Anne Cantineau joue au théâtre sous la direction de Jean-Marie Villégier, Joël Jouanneau, Anatolii Vassiliev, Adel Hakim, Emmanuel Demarcy-Mota, Stéphanie Loïk, Elisabeth Chailloux, Sophie Lecarpentier, Jean-Pierre Vincent, Nicolas Liautard, Elise Chatauret, Christophe Guichet, des textes de M. Duras, Shakespeare, Dostoïevski, Enzo Corman, Vincent Delerm, Marivaux, Molière, Calderón... Au cinéma elle joue dans “L'âge des Possibles“ de Pascale Ferran (1996), “Elle grandit si vite“ (2000) et “Ce qu'ils imaginent“ (2001) de Anne Theron, “Le Promeneur du Champ de Mars“ de Robert Guédiguian (2004), “Ne Touchez pas la Hache“ de Jacques Rivette (2007). Elle est également régulièrement sollicitée à la radio et à la télévision. Ayant commencé à travailler le chant au TNS avec Françoise Rondeleux, elle travaille le lyrique avec Anne Dubost pendant plusieurs années, puis perfectionne et élargit son registre avec Haim Isaacs (improvisation vocale), Marie Estève (chant du monde), Isabelle Carpentier (jazz et improvisation) et Isabelle Marx (méthode Estill) notamment. Désireuse d'associer sa pratique du chant à son travail de comédienne, elle écrit et interprète “L'Errante Sévillane“ spectacle de théâtre musical, dans lequel elle reprend des chansons féminines des années 30. Elle poursuit et approfondit son travail d'écriture, et d'association du théâtre et du chant, dans “Entre Les Gouttes“, son deuxième spectacle musical. Pour élargir cette démarche de création, elle décide en 2005, de monter sa propre compagnie : La Compagnie la Dévorêveuse. Accueillie en résidence à La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon en aout 2007, elle crée, dans le chemin de “L'Errante Sévillane“ et “Entre les Gouttes“, la maquette de son troisième spectacle musical : “C'est pour bientôt“. Elle crée également en 2009 La Folk Balade, autour de chansons et de contes folks irlandais. Lors de la reprise d'Entre les Gouttes dans le cadre des " Coups de Pouce " du TAPS Scala de Strasbourg (2009), elle rencontre le pianiste de jazz Gregory Ott. Ensemble, ils créent en 2011 un concert de chansons, écrites et interprétées par Anne Cantineau et composées par Gregory Ott “On ne sait rien de la seconde qui vient“.  

 

ANNE-SOPHIE DIET Tout en menant ses études universitaires (Maitrise en études théâtrales en 2000), Anne-Sophie Diet se forme comme comédienne et marionnettiste : Bouffon avec H. Hamon, Commedia del'arte avec C. Boso, Marionnette à gaine chinoise avec Y. Faï, Mime avec E. Serra, théâtre d'objet avec C. Carrignon, Danse contact avec J. Beckmann... Elle amorce une recherche sur la qualité́ gestuelle du jeu théâtral auprès de L. Contamin au TJP dont elle est l'assistante de mise en scène : Roméo et Juliette (2004) et Veilleurs de jour (2005). Comme comédienne elle poursuit son travail sur le mouvement, le chant et l'objet, dans les spectacles Peng Xang (2007) de la Cie Humour à tiroirs (F. Small) et Poussières d'eau (2008) de la Cie du Fil rouge théâtre (Eve Ledig). Ses rencontres artistiques la conduisent à mettre en scène des spectacles pluridisciplinaires : Raoul et Maurice (2005) de la Cie la trappe à ressorts (magie, jonglage, musique et jeu burlesque). Elle rencontre l'univers plastique de Christine Kolmer de la Cie les Imaginoires avec laquelle elle crée Point de suspension (2007), abécédaire en marionnette. Sa rencontre avec P. Smith lors d'un projet européen Babel (2006) va également être déterminante dans son rapport à l'objet. Son envie de croiser différents publics se réalise dans la multiplicité́ des formes auxquelles elle participe, notamment Le dragon, joué sur tréteaux en rue mis en scène par Carlo Boso, et Fêtards et Précaires (2007), théâtre d'intervention en milieu scolaire mis en scène par Hélène Hamon. Co-fondatrice du festival Giboul'off (2004), elle travaille en collectif à la création d'un espace convivial, festif et populaire de découverte de spectacles de cirque, marionnette, danse, théâtre, concerts. En 2006, elle fonde le Théâtre de la Fringale. Marchez aux puces (2007), initie alors sa recherche d'une transposition poétique des questions sociologiques contemporaines. Gestuelle, objet, création sonore, mise en jeu de la technique, machinerie, se mettent au service d'une réflexion ludique sur la société́ sécuritaire et l'informatisation de la société́. En 2010, " Grumeaux " s'inscrit dans le même processus de mise en forme poétique en interrogeant par le théâtre et la marionnette les processus de l'exclusion sociale.  

 

CHRISTINE KOLMER Après une licence d’arts plastiques, un diplôme universitaire de cinéma et d’audiovisuel et un diplôme de l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg (section scénographie), elle se forme comme marionnettiste avec la Cie Turak (Michel Laubu) et le Tubingen Theater (Franck Soehnle), au théâtre d’ombre avec la Cie Giaco Vita (Fabrizio Montecchi) et la Cie Les Rémouleurs (Olivier Vallet), au croisement de plusieurs disciplines (jeu, danse, marionnettes, objet) avec la Cie Philippe Genty et à la création pour la petite enfance avec Laurent Dupont. Elle poursuit son travail plastique en réalisant des sculptures pour différents événements et en collaborant avec plusieurs compagnie en tant que scénographe, accessoiriste et constructeur de marionnettes : “Tisseurs de mémoires” (1995) Les Tréteaux de Haute Alsace, “Les berceuses Kitoko” (2010) mise en scène par Hélène Hamon (TJP)... Elle est co-fondatrice du Giboul’off (2004) festival multidisciplinaire offrant aux jeunes compagnies un lieu de visibilité pour leur création.
En 2002, elle fonde la Cie Les Imaginoires et crée plusieurs spectacles qui lui permettent d’approfondir ses recherches autour de la matière, la qualité de mouvement qui en découle et sa symbolique mais aussi de l’objet et de la marionnette : “L’Oubliette” (2002), Point de suspension (2007) en collaboration avec Anne- Sophie Diet, “ Le Parfait” (2011), “L’envol “(2012) mis en scène par Eve Ledig. En parallèle, elle mène des ateliers artistiques (arts plastiques, fabrication de marionnettes, film d’animation, fabrication de bijoux...) auprès de différents publics : avec des enfants dans le cadre des activités périscolaires de la ville de Strasbourg, auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes en partenariat avec le TJP, dans des hôpitaux psychiatriques et des crèches.  

 

PAULINE LEURENT L'aventure théâtrale commence par 10 ans de pratique théâtrale amateur, assidue et passionnée avant d'intégrer le monde professionnel en 2004 avec le spectacle "Monsieur Monde", montage de textes de J-M Ribes avec le Théâtre Lumière. Depuis elle travaille en tant que comédienne pour différentes compagnies de théâtre (Plume d'Eléphant, Humour à tiroirs, Le Pilier des Anges, Théâtre de la Fringale, La Petite Fatrasie, L'Activité (Montréal), Rodéo d'Âmes,...). Elle anime également depuis 2005 des ateliers artistiques en milieu scolaires pour le T.J.P notamment. Elle travaille pour ARTE et différentes maisons de productions (voix off, voice-over, doublage...). Elle participe à différents tournages et joue dans "Tous les soleils" de Philippe Claudel, la série "Les Invincibles" sur Arte, le clip du groupe de rock "Chapel Hill", des teasers pour Arte,... Elle aime questionner sa pratique et compléter sa formation en participant régulièrement à des stages de théâtre, de danse et de chant (TJP, TNS, Pôle Sud, Chantiers Nomades, Courant d'Art, INA...).  

 

THOMAS NIESS Circassien depuis plus de 10 ans, formé à YOLE (école de cirque et de la créativité́) à Besançon. Jongleur au départ, ses choix artistiques le dirigent vers le clown. Après avoir suivi une formation auprès de différents clowns (Gulko, François Small, Michel Vergne...) c'est à présent et depuis 6 ans avec Michel Dallaire (Cie contre pour) qu'il continue à explorer son personnage clownesque. Il a travaillé notamment avec les Cies "Pêcheurs de Rêves", "SiPeuCirque", "les Arts Pitres", "Latitude/Atrium", collectif "FreeCirk".
Il intervient aussi pour son regard clownesque auprès de plusieurs Cies : "Silembloc", "15h15", "La caravane circule", "Les Galipettes" en tant que regard extérieur ou metteur en piste.  

 

MATHIEU PELLETIER Musicologue de formation, musicien et régisseur son de métier, il participe comme guitariste/comédien à plusieurs groupes et projets musicaux : Cabine 13 (funk), Légende (chanson) et Frénésie (rock).
Il côtoie le monde du spectacle musical avec Amour Apéro et Locomotive et les Aventures d'Eux. Il participe à toutes les créations des Anges Nus en proposant ses compositions musicales et ses bandes son. En 2009, il compose et joue sur scène dans "Sortilèges et petits Pois".  

 

SEBASTIEN SMALL Créateur lumière dans les domaines du théâtre, du cirque ou de la danse, il apporte son concours lumineux aux Anges Nus, Degadezo, Flash Marionnettes, Humour à Tiroir, Le Kafteur, SiPeuCirque, les Arts Pitres. Tout en contrôlant ses lumières, il aime aussi parfois monter sur scène pour jouer de sa silhouette longiligne. Il est depuis 2009 régisseur général des Taps Scala.  

 

À quoi servira la collecte ?

 

A financer une partie des répétitions : 

 

 

Repetitions

 

DISTRIBUTION :

Marion Grandjean : Mise en scène

Anne Cantineau :Chant et Jeu

Anne Sophie Diet : Chant et Jeu

Christine Kolmer : Marionnette et jeu

Pauline Leurent : Danse et jeu

Thomas Niess : Clown et jeu

Mathieu Pelletier : Création musicale et prise de son

Sébastien Small : Création lumières

 

Budget

 

Capture_d__cran_2014-07-08___19.10.48

 

Nous tenons beaucoup à ce spectacle parce que nous sommes convaincus de sa nécessité dans nos parcours artistiques personnels, et dans ce qu'il donne à entendre au public. Nous sommes prêts à prendre des risques pour Sermons Joyeux qui est une parole résistante - donc pertinente - face au novlangue, à la langue aseptisée, confisquée. Nous avons besoin de vous parce que nous savons d’ores et déjà que nous n’obtiendrons pas la totalité des subventions que nous demandons. « Oui, ça va mal. Oui, les temps sont critiques », écrit Jean-Pierre Siméon. Reste l’espoir d’une solidarité vivante et intelligente.

 

Repetitions2

 

« Nous autres lucides jusqu’à la brûlure

Mais sans mépris pour l’innocence

Et la candeur des simples

Nous inventerons des utopies précaires et fragiles

Comme l’étreinte sincère des amants

Qui n’ignorent rien des menaces latentes

Nous retisserons les fils 

D’un espoir insolent

Un espoir qui donne corps et cœur au désir

Au plein centre des réalités détestées

Un espoir sans preuve

Un espoir inquiet de lui-même

Et qui sait la leçon du malheur

Mais qui respire de la splendeur des jours

Et du plein vent de la colère et du refus »

 

Extrait de Sermons joyeux, de Jean-Pierre Siméon.

 

La Compagnie  Les Anges Nus,

http://lesangesnus.over-blog.com/

 

ILS ONT ACCUEILLI LES ANGES NUS : Le TJP CDN d’Alsace, le TAPS Gare et TAPS Scala à Strasbourg, le Centre Culturel Pablo Piccasso à Homécourt, Expressions Communes à Schweighouse sur Moder, l’Ensemble Poirel à Nancy, le Centre Culturel de St Avold, le festival MOMIX à Kingersheim, l’Atrium à Chaville, la salle du Cercle à Bischheim, l’Espace Athic à Obernai, le Relais Culturel d’Erstein, la MAC de Niderbronn, CCL les Coteaux à Mulhouse, le Relais Culturel de Thann, l’Espace Rohan à Saverne, l’Espace Ried Brun à Muntzenheim, la MAC de Bischwiller, la salle St Laurent de Wasselone, la Communauté de Communes de Saulxures, le Cheval Blanc à Schiltigheim, l’Espace 110 à Illzach, le Foyer de la Culture à Dannemarie, le Cercle à Orbey, le Théâtre Municipal de Sainte Marie aux Mines, la Saline à Soultz sous Forêts, le Relais Culturel de Haguenau, le Point d’Eau à Ostwald, l’Espace Georges Sadoul à St Dié, Le Pont de la Croix au Vigan (Cévennes). Les festivals «Rêves de Mômes» à Niederbronn, «Couleurs Contes» à Strasbourg, le Kafteur, Théâtre les Gros Becs à Québec (Canada), La Maison Théâtre dans les Maisons de la culture de Montréal (Canada), la Communauté de Communes du Jura Alsacien, La petite écharde à Didenheim, le Centre socio-culturel du Val d’Argent (Ste Marie-aux-Mines), les médiathèques de Strasbourg, la médiathèque de Seltz, la médiathèque Tomi Ungerer à Vendenheim, l’association Cigalivres à Gambsheim, etc...

 

NOS PRÉCÉDENTES CRÉATIONS :

 

2002, La Folle Allure

D'après le texte de Christian Bobin

Théâtre acrobatique, spectacle pour adulte

 

2002, La Femme d’Or

Conte musical et poétique, 

édition audionumérique

 

2003, Peau de Loup

Conte musical, spectacle jeune public

 

2007, Harmonie, la fée des sentiments

Conte musical, spectacle jeune public

 

2008, Peau de Loup

Conte musical, version pour parc, jardins et forêts

 

2009, Sortilèges et Petits Pois

Théâtre musical, spectacle jeune public

 

2010, Eric n'est pas beau

De Simon Boulerice, 

spectacle jeune public

 

2012, Flix

Adaptation théâtrale de l'album de Tomi Ungerer, 

spectacle jeune public

Capture_d__cran_2014-07-08___18.30.02

 

Capture_d__cran_2014-07-08___18.33.32

 

Capture_d__cran_2014-07-08___18.34.26

 

Capture_d__cran_2014-07-08___18.35.16

 

Capture_d__cran_2014-07-08___18.36.06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_capture_d__cran_2014-07-08___18.54.44
Les Anges Nus

Créée en 2001 par Marion Grandjean, la compagnie Les Anges Nus dessine le territoire d’un théâtre poétique et musical. Avec sensibilité et sans faux-semblants, la compagnie aborde les thèmes de la féminité, de la solitude et des rapports humains. Du texte, Les Anges Nus retiennent la poésie qu’ils traduisent dans la musique, le chant et le travail du... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance! Marie (professeur d'Héloïse)
Thumb_default
Allez y les filles, c'est de la balle! élodie
Thumb_default
J'ai hâte de voir! J'ai hâte de voir! J'ai hâte de voir!!!