Financez un projet agricole en Mongolie et en France : des légumes frais toute l’année et sans gaspiller d’énergie !

Large_montage_campagne_crowdfunding_2-1413288649

Présentation détaillée du projet

Les 10 000 euros ont été atteints : visons plus haut !

 

Merci infiniment pour votre soutien exceptionnel !

 

Maintenant, on se dit... pourquoi ne pas exploser les compteurs et viser les 11 000 euros ou plus ? Alors poursuivons la mobilisation autour de nous !

 

- Côté Mongolie, la somme récoltée au-delà du seuil fixé permettra de lancer une mission exploratoire dans l'ouest du pays pour y développer des serres bioclimatiques en 2015.

 

- Côté France, la somme récoltée au-delà du seuil fixé permettra de financer la construction des premières serres pilotes au sein d'exploitations agricoles en PACA.

 

--------------------------------

 

Agir ici et là-bas !

 

En Mongolie, les hivers sont longs et extrêmement rigoureux. La saison agricole y est réduite à 4 mois, les cultures sont peu diversifiées et l’alimentation est pauvre. Mais la Mongolie est aussi appelée « Le Pays du ciel bleu » en raison de ses 257 jours de soleil par an !

 

Le GERES accompagne depuis 2010 les habitants des zones rurales de l’Arkanghaï dans la construction de serres bioclimatiques. Sans l'aide de panneau photovoltaïque, ces serres utilisent la ressource lumineuse qui est abondante dans le pays.

 

L'objectif est de lutter contre les températures glaciales en hiver (jusqu’à -30°C) et de doubler la période de récolte. Cette technique permet aux familles de faire pousser des légumes qu’ils ne peuvent normalement pas cultiver par ces conditions climatiques

 

Notre modèle de serre fonctionne très bien en Mongolie mais peut également répondre aux besoins des agriculteurs français. Les serres bioclimatiques sont une formidable alternative aux serres classiques souvent chauffées et très énergivores.

 

Aujourd’hui nous avons besoin de fonds pour mener à son terme ce beau projet de l’Arkhangaï mongol et commencer une aventure bioclimatique dans le sud-est de la France.

 

Montage_double_projet_2-1415011386

 

Nous vous proposons de financer ce projet Sud-Nord qui vise à :

 

1. Sensibiliser les écoliers mongols et le personnel des écoles aux bénéfices des serres à travers des cours de cuisine.

2. Lancer un projet pilote de serres bioclimatiques en Provence.

 

Ces deux projets répondent aux enjeux de la Solidarité climatique : limiter notre impact sur le climat ici en France et accompagner le développement des pays les plus fragiles grâce à des solutions sobres en carbone.

 

Merci à tous ceux qui rendront possible ce double projet !

 

 

Une serre solaire passive, c’est quoi exactement ?

 

Une serre solaire passive est une construction simple, bien isolée, fabriquée avec des matériaux peu coûteux et exposée plein sud. Pas de panneaux solaires onéreux ou de système de chauffage issu d’énergie fossile.

 

Son fonctionnement :

1. L'énergie solaire est captée dans la serre pendant la journée.

2. Une partie de cette énergie est diffusée dans la serre immédiatement.

3. Une autre partie est absorbée dans les murs et le sol.

4. L'énergie solaire stockée est relâchée pendant la nuit ou pendant les épisodes nuageux.

5. La bonne isolation des murs et de la couche plastique permet de maintenir la chaleur dans la serre.

 

Explication_serre-1412953312

 

 

À quoi servira la collecte ?

Le projet côté Mongolie

 

Depuis 2010, 242 serres ont pu être construites dans 3 provinces de Mongolie, avec l’appui de partenaires locaux et financiers. Aujourd’hui, 332 familles en bénéficient directement… et environ 1500 ont accès à des légumes frais de qualité grâce aux dons des proches et la vente des maraichers. La diversification des aliments garantit au final une meilleure santé à l’ensemble de la population.

 

Toutefois, la sensibilisation des jeunes générations à ces nouvelles habitudes alimentaires est indispensable pour pérenniser les impacts du projet dans les familles. La mise en place de cours de cuisines dans les écoles pour les jeunes élèves (10-11 ans) est une solution ludique.

 

Training_water_management_gobi_altai__c__geres_pierre_thiriet-1413289829

 

11 villages reculés dans lesquels une serre a été construite ont été identifiés. Dans chacun de ces villages, deux à trois classes recevront la visite d’un agronome.

 

Les écoliers mongols seront sensibilisés :

- à la découverte de nouveaux légumes : potiron, courgette, chou-fleur, brocoli, radis, épinard, bok-choy (chou chinois), persil, poireau

- à l’intérêt nutritionnel d’un repas riche en légumes diversifiés

- à la mise en place de menus équilibrés

 

Dans ces écoles, les cuisinières des cantines recevront aussi une formation pour apprendre à utiliser de nouveaux légumes et diversifier les plats quotidiens des enfants.

 

Un livret de cuisine sera remis dans chaque école, permettant de découvrir un légume par page et des recettes correspondantes.

 

Classroom_in_mongolia_2013_lolita_guyon-1412953436

 

Utilisation des 5000 euros

 

Transports vers les 11 villages en zone rurale – 400 euros

Achat des légumes et du matériel de cuisine – 450 euros

Location de salles pour faire les cours – 350 euros

Financement des petits livrets sur la nutrition – 400 euros

Coordination par l’agronome et l’assistant de projet – 2000 euros

Coût Interprète – 400 euros

Nouvelles expérimentations agricoles pour diversifier les cultures – 1000 euros

 

Au-delà de 5000 euros, la somme récoltée permettra de lancer une mission exploratoire dans l'ouest de la Mongolie pour y développer des serres bioclimatiques en 2015.

 

A_class_posing_in_front_of_a_greenhouse_with_lolita_guyon_2013-1412953526

 

Une vidéo pour mieux comprendre le projet

 

   

 

Le projet côté France

 

Le contexte climatique dans le sud-est de la France est bien que moins rude qu'en Mongolie mais est suffisamment froid en hiver pour rendre impossible l'utilisation de serre classique sans système de chauffage. De nombreux producteurs abandonnent les productions hivernales de légumes et de plants parce que la production ne permet plus de couvrir les charges dues à l'énergie.

 

La technologie bioclimatique mise en œuvre en Mongolie peut apporter une réponse pertinente et accessible aux problématiques de froid chez les agriculteurs français. Chauffées naturellement par l’énergie gratuite du soleil, les serres stockent la chaleur et la restituent la nuit, ce qui dispense de recourir au chauffage à base d’énergies fossiles pour préserver les plants et les cultures. 

 

Serre_en_france-1413290109

 

L'objectif de ce projet est d'aller à la rencontre des agriculteurs pour définir les conditions de mise en œuvre de serres bioclimatiques adaptées en PACA et d'identifier des porteurs de projets pilotes.

 

Cette première phase permettra :

- d'identifier des sites potentiels,

- d'analyser les techniques de constructions locales,

- de définir les types de matériaux disponibles localement,

- d'établir les grandes lignes de la conception technique des serres.

 

Utilisation des 5000 euros

 

Ingénierie R&D – 500 euros

Élaboration et rédaction du projet, budget et calendrier – 1200 euros

Recherche de filières locales – 700 euros

Pré-identification des projets potentiels - 700 euros

Coordination du projet avec les agriculteurs identifiés – 1100 euros

Mobilisations de partenaires financiers – 800 euros

 

Au-delà de 5000 euros, la somme récoltée permettra de financer la construction des premières serres pilotes au sein d'exploitations agricoles en PACA.

 

Vidéo d'un agriculteur français dans le Var sur l'intérêt des serres bioclimatiques

 

 

 

La Solidarité climatique, c’est quoi ?

 

Le principe de Solidarité climatique conjugue deux démarches complémentaires et indissociables pour inverser la dynamique du réchauffement climatique et encourager un développement durable pour tous :

• La réduction de nos émissions de gaz à effet de serres au Nord, dans les pays industrialisés.

• L’accompagnement des populations vulnérables dans les pays du Sud vers un développement sobre en carbone qui bénéficie aux populations et soit soutenable pour l’environnement.

 

En soutenant, notre double projet en France et en Mongolie, vous devenez vous aussi un acteur de la Solidarité climatique.

 

Schema_climat_sol_plaquette_c02-1412953862

 

 

 

Pour aller plus loin, une vidéo sur le bioclimatisme en Asie centrale

 

Le GERES est présent en Asie centrale depuis plus de 20 ans pour mettre en œuvre des solutions bioclimatiques dans les régions froides. Cette vidéo est un tour d'horizon de ce que l'on peut faire avec l'énergie solaire naturelle en Inde, en Mongolie, en Afghanistan et au Tadjikistan.

 

 

Thumb_profile_pic_horyou-1412950545
GERES

Le GERES - Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités - est une association à but non lucratif, créée en 1976 à Marseille. Nous conduisons des projets de développement durable innovants dans quatre grandes régions du monde : Europe-Méditerranée, Afrique de l'Ouest, Asie du Sud-est et Asie Centrale. Notre mission est de réduire la... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ *Il y a des crédits carbone dans les contreparties de vos dons, mais qu'est-ce que c'est ?

Un français émet environ 10 tonnes d'équivalent CO2 par an. C’est 3 fois trop pour contenir le réchauffement climatique à 2°C. Ces émissions proviennent principalement de nos déplacements, nos consommations d’énergie (électricité, chauffage) et de nos habitudes de consommations. Ces gaz à effet de serre renforcent les dérèglements climatiques et ont donc un coût environnemental et sociétal important.

Un système de compensation carbone est possible pour les entreprises et les particuliers. La compensation carbone consiste à financer un projet qui réduit les émissions de gaz à effet de serre de l’activité sur laquelle il intervient. 1 « tonne équivalent carbone » évitée par le projet correspond à 1 crédit carbone.

Donc l’achat d’un crédit carbone finance un projet bon pour les populations et bon pour le climat ! Et votre investissement correspond à une tonne équivalent CO2 évitée... soit 10% de vos émissions annuelles !

Derniers commentaires

Thumb_default
Plus que 6000 euros! on y croit!
Thumb_default
Superprojet! Puissiez vous disséminez des serres bioclimatiques all around a better world! Bravo et bonne chance!
Thumb_default
Bravo, 3000€ passés,super projet ! Merci pour la fête au Palais Longchamp et on y croit, les 10 000€ se rapprochent !