Financez un court-métrage adapté d'un histoire vraie : celle d'un homme qui, face à sa peur de l'échec, pourrait bien commettre l'irréparable...

Large_typorama__1_-1491997790-1491997799

Présentation détaillée du projet

La réalisatrice :

 

Je m'appelle Angela, j'ai 28 ans. Je sors tout juste de l'EICAR (Ecole Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation). J'y ai appris la mise en scène, les techniques d'écriture, la direction d'acteurs et plein d'autres trucs hyper intéressants et très utiles pour faire des films !!  Après 3 ans d'école, des courts métrage, sketches, publicités et spots réalisés,  je réalise mon projet de fin d'études, THE BIG ONE et parmi une multitude d'idées florissantes, j'ai choisi de tout mettre en oeuvre pour réaliser SHAH MAT. Et ce grâce à vous !

Voilà deux ans que je travaille sur ce projet qui me tient particulièrement à coeur pour deux raisons. La première : les enfants de cette famille étaient à l'école avec moi, la seconde : mon professeur de scénario, qui m'a fortement encouragée à aller au bout de ce projet, est décédé il y a quelques mois. 

C'est donc très important pour moi de mener à bien ce projet, j'y mettrai évidemment tout mon coeur et mon énergie, car d'une envie est né le besoin de faire ce film et sans vous c'est quasiment impossible !

 

1610927_10153620377144179_5647338847162151880_n-1491996347

17799485_10155932019584179_9106415772685474150_n-1491996418

 

 

La naissance du projet  

 

Ce projet trotte depuis quelques années  dans ma tête. 

Lorsque j'étais plus jeune, dans le lotissement voisin du mien, une tragédie a eu lieu au sein d'une famille des plus banales. Que s'est-il passé cette nuit de mars 2002 ? Comment un homme peut-il arriver à de telles extrémités et pourquoi ?

Dans mon histoire, j'essaie de répondre aux questions que je me pose depuis quinze ans. 

Cet homme face à l'échec de ses études a commis l'irréparable. 

J'ai dû faire des recherches, j'ai eu des rendez-vous avec des psychologues, des criminologues, des avocats pour pouvoir enfin expliquer un tel acte. Je ne cherche pas à excuser, mais à comprendre. Je cherche à savoir s'il est possible d'éviter ce genre de comportement. 

 

 

L'histoire du film

 

Emmanuel était un brillant ingénieur, mais à 30 ans il décide de reprendre ses études afin de devenir professeur d'économie. Il quitte Paris, accompagné de sa femme Charlotte et de leurs deux filles, et s'installe dans le sud de la France, dans son village natal, près de Montpellier. 

Aujourd'hui à 36 ans, à six mois de l'échéance, engagé dans un compte à rebours impitoyable, Emmanuel ne se sent pas capable d'aller au bout de sa thèse. Ses bourses d'allocataire de recherche sont épuisées, son statut d'attaché temporaire d'enseignement et de recherche expire dans six mois et de ce fait il ne sera plus rémunéré en tant que tel. 

Lui qui avait toujours subvenu aux besoins de sa famille, lui qui, jusqu'ici, avait tout réussi, aujourd'hui a tout raté. Comment faire face ? Comment vivre si le patriarche ne peut plus assurer financièrement ?

Emmanuel trouve sa solution.

 

Daviel-auteuil-et-geraldine-pailhas-dans-l-adversaire_width1024-1491996490

À quoi servira la collecte ?

 

Pour ce projet, avec mon équipe (techniciens + comédiens), nous partons dans un grand voyage direction Assas, un petit village médiéval, près de Montpellier. Il faudra donc payer :

 

-l'essence : 200 euros

-le péage : 100 euros

-13 billets de train A/R : 700euros

-un gîte pour les comédiens : 240 à 360 euros

-la régie : 300 euros

 

Si la somme est dépassée je pourrais loger mon équipe technique dans de meilleures conditions, louer un peu plus de matériel de qualité et avoir une post prod qui déchire !!! 

 

 

*Les fonds collectés sur cette plateforme seront reversés à Angela Givanovitch

 

22685752-1491995535

Images-1491996530

 

Thumb_14368786_10155259462984179_3574790001616502893_n-1491999322
Angéla.Givanovitch

Je m'appelle Angela Givanovitch, j'ai 28 ans. Je suis en dernière année à L'EICAR, une école de réalisation et de création audiovisuelle.

Derniers commentaires

Thumb_default
Super fière de toi ma Gordon
Thumb_default
Bon courage Nadeuge,Cest un tres beau projet!je crois en toi
Thumb_default
De tout coeur avec toi.Je t'embrasse. Nadine