Shooting The World est le projet d'un jeune de 23 ans, ayant décidé de partir à la rencontre d'enfants à travers le monde. Son but : Réaliser un reportage sur la condition de l'enfance dans le monde. Un fil rouge : "Avoir 10 ans, en 2012." Il part 1 an, dans 15 pays, en solitaire.

Large_kkbb

The project

Je me suis donné 1 an pour préparer une aventure qui va changer ma vie et sans doute mon esprit : Un reportage en solitaire autour du monde. / I gave myself a year to prepare for an adventure that will change my life and probably my mind: A solitary video & photo report around the world.



Je me suis donné un an pour récolter les 15 000 €de budget nécessaire à ce reportage autour du monde. / I gave myself a year to collect the $ 21 500 as budget for this report around the world.

 

Ce projet, en quoi consiste-t-il ?
/ what is the definition of this project ?

 

J’ai toujours été très sensible au droit de l’enfance dans le monde. Particulièrement attaché au respect des valeurs, je souhaite faire de ce projet Shooting The World, un moteur de réflexion sur les conditions de vie des enfants à travers la planète. /I’ve always been very sensitive to the right of children worldwide. Particularly committed to upholding the values. I want to make this Shooting The World project, a way of reflection about the children’s conditions of living around the world.

 

The sticker !

 

 

J’irai à la rencontre d’enfants au sein d’associations humanitaires, d’écoles et parfois même dans la rue, au cours de mes déplacements. /I meet children in humanitarian associations, schools and even in the street, during my travels. 

J’ai choisi comme fil rouge / I have chosen theme:
 

 

  « Avoir 10 ans en 2012. » / « To Be 10 years    old, in 2012. » 

 

 

Quelles sont les conditions de vie d’un enfant de 10 ans aujourd’hui dans le monde. Quel regard sur le monde ? Avenir précaire, quels espoirs ? / What are the living conditions of a 10 years old child in the world today. Which global view of the world? Precarious future, what hopes?

  Bidonville de Cono Norte - Pérou

 

J’ai décidé de voyager en Backpack, c’est à dire avec un sac à dos pour seul bagage. Je compte également sur la spontanéité des gens, le hasard des rencontres pour trouver un toit de temps à autres, et de quoi manger.
/ I decided to travel as a Backpacker, ie with a backpack for luggage only. I also rely upon the people spontaneity, chance meetings to find shelter from time to time, and something to eat.

 

Je pars le 3 Septembre 2011, première destination : Le Brésil ! / I’m leaving on September 3rd, 2011, the first destination: Brazil! 

 

NB: Vous êtes plusieurs à me demander pourquoi je ne fais pas l’Afrique. Il y a plein de raisons. Niveau budget, niveau sécurité (Partir seul de la façon dont je compte voyager, en vue des actualités, je trouve cela risqué), niveau temps (je vais déjà parcourir 15 pays en 11 mois), niveau préparation et maturité (je pense que c’est un continent qui s’aborde avec plus d’expérience dans le backpacking). Mais ce continent éveille ma curiosité et ma passion depuis tout petit, j’irai pour un prochain projet, c’est sur! Rendez-vous pris.
/ Note: Several of you ask me why I do not travel in Africa. There are lots of reasons. About budget, security (alone is risky), time I have, About preparation (I think it’s a continent that accost each other with more experience in backpacking). I’ll go for the next project for sure! Appointment made.  

 

                           

                                                 

 

Concernant les contreparties :

Les tirages au choix : Il s'agit des photos qui seront publiées sur le site internet au cour du projet: www.shootingtheworld.fr

Le livre : Il s'agit de mon retour d'expérience sur l'aventure Shooting The World dans le cadre du reportage "Avoir 10 ans, en 2012." ou du carnet de voyage relatant mon aventure au bout du monde.

Je compte réaliser une exposition photo à Paris courant d'année 2013 probablement. Les photos sélectionnées pour l'exposition seront exposées dans une gallerie, et disponibles à la vente. Une cérémonie d'ouverture incluera un cocktaïl et la diffusion du reportage au cours de la soirée.

Qui suis-je ?

Je m'appelle Simon Guillemin, je suis né en 1988, j'ai 23 ans.


Diplômé de l'Ecole Supérieure de Commerce de La 


Rochelle et passionné par l'image (vidéo, photo, design,

etc), c'est en tirant partie des compétences que j'ai 

acquises depuis toutes ces années, que j'ai pu mener à 

bien ce projet jusqu'à aujourd'hui.

 

 

J'ai réalisé plusieurs clips et courts métrages pour des associations, entreprises d'évènementiel, et films promotionnels de soirées. J'ai réalisé également de nombreuses prestations photographiques comme des shooting photos (portraits, mariages, évènementiels et agence de mode) dans le but de financer ce projet.

 


Shooting The World - L'association en quelques mots...

(extrait des statuts de l'association, parution au Journal Officiel)

A très vite !
Je compte sur vous.

 

 

Why fund it?

Partir faire un reportage autour du monde nécessite du matériel. J'ai opté pour l'équilibre compacité/qualité d'image.


La caméra que j'emporte coûte 1000 €

Partant dans des endroits reculés, je n'aurais pas toujours la possibilité de recharger les batteries, c'est pourquoi il me faut prendre 4 batteries supplémentaires en cas de besoin. Soit une valeur de 140 euros.

A cela s'ajoute le micro pour l'enregistrement du son : 159 €

Le trépied d'une valeur de 77€ (un Vanguard, léger, résistant, 3 têtes rotatives)

1000 stickers que je collerai aux quatres coins du monde ! (valeur 55 €)

Enfin 150€ c'est le prix de l'objectif 50mm 1,8 que j'embarque avec moi et que je monterai sur mon réflex afin de vous offrir des images au rendu artistique vraiment sympa. 

Ceci n'est qu'une partie du matériel que j'emporte.

Alors pourquoi 1500€ ? Car j'ai conscience qu'en 30 jours, espérer plus serait presque illusoire, et entre nous, si ensemble nous dépassons les 1500€, alors je ne dirai qu'une chose : "Merci à vous !!"

                                                               

Le cout global du projet s'élève à 15 000 €. Beaucoup me disent "c'est peu pour une année". J'ai décidé de voyager avec le strict minimum, sans dépense superflue. J'irai à la rencontre des locaux, et compte sur leur hospitalité pour m'héberger ici et là, le temps d'une nuit. Le reste du temps ça sera du bivouac. Ainsi Zéro dépense en logement ! Je souhaite concentrer le budget sur la réalisation du reportage plutôt que sur mon confort personnel. C'est aussi ça l'aventure Shooting The World. Se dépasser, changer ses habitudes, aller à la rencontre des autres, s'adapter, découvrir, expérimenter, apprendre et partager.


Vous désirez recevoir la plaquette du projet ? Contactez-moi à :

shootingtheworld (at) gmail.com 

 

A très vite !




Newest comments

Thumb_default
Bonjour, Je n'ai pas les moyens de soutenir votre projet (étant moi même vraiment très très endettée ! Haha) mais je tenais à vous dire que si vous comptez voyager à moindre frais, et surtout être hébergé en comptant sur l'hospitalité des gens comme vous le dîtes, vous devriez vous inscrire sur le site couchsurfing.com (si vous ne l'avez pas déjà fait) Ca permet de rencontrer des gens qui vivent sur place, un peu partout dans le monde, et on fait souvent des rencontres très sympas comme ça ! (je l'ai fait plusieurs fois, à Berlin, à Londres, à Paris, et j'en garde un très bon souvenir !) Bonne chance pour votre projet ! Bettie
Thumb_portrait_simon-1472026571
Merci à Dominique, Simon et Marine pour votre soutien :) On est proche du but ! Merci à vous tous !!
Thumb_portrait_simon-1472026571
Merci LieutenantFlunchy et Melle Joanna :) Abraço de Guaratingueta avant de partir pour Sao Paulo :) Merci à vous tous, j'espère vous transmettre de la manière la plus vraie possible ce que je vis ici.