"Silence on viole" est une campagne artistique contre le viol qui verra le jour à Brest du 09 novembre au 15 décembre 2013

Large_pour_kisskiss

Présentation détaillée du projet

La naissance du projet

 

198 000 agressions sexuelles sont recensées chaque année en France, parmi lesquelles on compte plus de 75 000 victimes de viol, soit plus de 200 viols chaque jour. Comme nous l’indique l’enquête ENVEFF, au moins une femme sur dix est victime d’un viol ou d’une agression sexuelle au cours de sa vie. Mais ce n’est qu’une approximation, car la majeure partie des victimes conserve le silence.

 

Doriane

Dessin de Doriane Rio

 

Le silence. Nous en sommes encore là. Peu de campagnes existent et celles qui voient le jour n’évoquent que très rarement le viol à proprement parler. Pourtant, l’expérience nous permet aujourd’hui de constater que de parler de viol, de sa propre expérience ou de celle d’un ou d’une proche amène à briser ce silence et à faire cet amer constat : tout le monde connaît au moins une victime de viol. 

 

De là est né Silence on viole, un projet contre le viol dans lequel l’artistique et le préventif se croisent, se répondent et se confondent. Ainsi, verront le jour une campagne d’affichage dans les rues de Brest, une exposition et son catalogue, des sous-bocks destinés aux bars de la ville, une conférence, une performance théâtrale et une formation des professionnel-le-s en lien avec la jeunesse.

 

Initiée par la plasticienne Marion Plumet et l’auteure Jessica Roumeur, cette campagne est aujourd’hui portée par l’association L’Ymagier et le Planning Familial de Brest. En invitant des artistes à réfléchir et à créer autour de ce thème, Silence on viole a pour but de briser le silence. Placer la question du viol au cœur de la cité, c’est pour nous une manière de réveiller les consciences en amorçant la parole. 

 

 

Pour aller plus loin...

 

13 artistes plasticiens participent à l'exposition. 

 

Catherine Le Carrer, Cecile Congnard, Coca, Delphine Constant, Doriane Rio, Joseph Le Saint, Josée Theillier, Lucia Salzgeber, Marc Gerenton, Marion Plumet, Marion Viot, Rodolphe Keller, Tita Guéry.

 

Engager des artistes aux horizons très divers sur un tel sujet était un vrai pari. Tous ont répondu à l'appel et nous proposant leurs regards, leurs questionnements, leurs indignations...

 

 

Delphine

Série de dessins de Delphine Constant

 

 

 

Animation de Marc Gérenton sur un texte de Jessica Roumeur

 

 

Parallèlement à l'exposition, une performance théâtrale, Concerto pour salopes en viol mineur, sera jouée le jour du vernissage ainsi que le 25 novembre à l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Cinq comédiennes et un metteur en scène constituent l'équipe du concerto : Jessica Roumeur, Anaïs Cloarec, Louise Forlodou, Véronique Héliès, Sophie D'orgeval et Antonin Lebrun.

 

Visuel_2

 

Pour en voir plus, rendez-vous sur le blog de Silence on viole  

http://silence-on-viole.over-blog.com

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Est-ce parce qu'il s'agit de mêler l'art à la prévention ou bien tout simplement parce que l'on parle de viol que les soutiens des instances publiques sont si peu nombreux ? A quelques petites semaines du coup d'envoi de Silence on viole, nous sommes dans l'incapacité de couvrir la totalité du projet avec le montant des subventions récoltées. Pour que le projet puisse voir le jour sans trop de sacrifices, sans perdre de son sens, il nous reste environ 1000 euros à trouver.

 

Un petit millier d'euros récoltés grâce à des citoyens donnerait d'autant plus de poids à ce projet. Aidez-nous à briser le silence !

Thumb_le_bon_profil
Marion Plumet & Jessica Roumeur

LES INITIATRICES DU PROJET Avant de s’engager contre le viol, Marion Plumet et Jessica Roumeur en ont été victimes. Pour ces deux femmes, le parcours a été long avant de pouvoir construire autour de ça. On ne peut pas dire aujourd’hui qu’elles en soient «sorties», mais qu’elles ont décidé de faire avec, ou plutôt de faire contre. Marion Plumet... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Silence on vit !
Thumb_default
Bon courage à toutes les deux et bravo
Thumb_default
Félicitations pour cette initiative ! J'espère que ce projet pourra voir le jour, car le sujet est d'importance. Sabine LB.