Un tour des Hommes, 40 000 kms, caméra embarquée, en Stop, en solitaire, entre Octobre 2012 et Août 2013 ! Partir à la rencontre de ces hommes et ces femmes qui ont choisi de tenter l'aventure à l'étranger. Une histoire, un parcours, une expérience, une carrière, une culture. Tels sont les récits que je m’efforcerai de retranscrire à travers mon reportage. L'objectif étant de recueillir suffisamment d'informations, dans chacun des 25 pays traversés, au contact des 10 profils sélectionnés et au plus près des populations afin d'emplir mon documentaire de conseils avisés et d'approches culturelles destinés au futurs volontaires de l'aventure internationale.

Large_capture_d__cran_2012-08-30___16.53.59

Présentation détaillée du projet

 

 

 

Préface :

510 millions de km2, 7 milliards d’habitants, 7 continents, 5 océans, Près de 200 pays…  

Tant d’horizons à découvrir que de rencontres à vivre et de défis à relever.

A l’instar de la chute du mur de Berlin en 1989, précurseur dans la vague de liberté qui a soufflé sur le monde par la suite, le monde est aujourd’hui devenu un monde globalisé. Un monde où l‘information circule à une vitesse déconcertante, un monde où les frontières ne représentent plus qu’une ligne sur une carte, un monde où la diversité est devenue une réalité, un monde où la connaissance de l’autre et de sa culture est devenue primordiale, un monde où le développement de nombreux pays représente des enjeux considérables pour l’avenir.

Aller au devant de ces problématiques m’est donc apparu comme une nécessité.

Passionné d’aventure, curieux de nature, et habité par l’incroyable envie de découvrir les réalités du monde qui m’entourent, j’ai choisi de partir à la rencontre de ces hommes et de ces femmes qui ont décidé de traverser les frontières et de tenter l'aventure à l'étranger. 

L’objectif étant de recueillir, autour d’un documentaire, leurs témoignages, leurs parcours, leurs conseils… sans oublier les difficultés affrontées et les satisfactions ressenties lors de leur expatriation.

Les thématiques des interviews seront soit professionnelles, soit liées à un domaine d’expertise, soit à la notion d’expatriation de diversité, de multiculturalisme.

UN TOUR DES HOMMES, 40 000kms, en STOP, en solitaire, entre octobre 2012 et août 2013; tel est le défi à relever.

 

 

Cap sur le monde : 

 

Après avoir quitté la France, direction : Lima, capitale du Pérou, je tracerai une ligne droite à travers la Bolivie et le Chili afin de rejoindre la ville la plus au sud du monde : Ushuaia. Après un aperçu du désert d’Antarctique à bord d’un brise-glace, je gagnerai Rio en remontant par l’Argentine.

Une fois les océans survolés et un atterrissage programmé à Jakarta, je poursuivrai mon périple vers l’Asie du Sud-Est, puis la Chine, pour enfin regagner le continent Européen par les pays du nord de l’Afghanistan.

Au terme de ce voyage, 25 pays auront été visités, soit 11% du globe terrestre.

 

 

Un tour du monde en Stop : 

 

Voyager en STOP, permet d’entrer réellement en contact avec les populations. Ce type de transport représente un premier pas vers l’autre, il est synonyme d’ouverture et traduit une véritable soif de dialogue et de découverte.  

Voyager en STOP, c’est aussi ne pas avoir de contraintes de temps ou de lieu (il n’existe pas d’horaires de passage des voitures sur les routes) – Cela laisse place à l’inattendu, à l’aventure et à une complète liberté.  

Voyager en STOP, c’est enfin la possibilité d’avancer vite, sans passer à côté d’une ville, d’un pays, d’une culture, abritant des secrets insoupçonnables.

 

 

Un tour du monde responsable : 

Sensibiliser les personnes rencontrées à l'importance d'une croissance verte dans les pays en développement.

Limiter l'impact écologique de mon projet en optimisant l'équipement et le trajet. Choisir un équipement éco-conçu, recyclé ou racheté participe à véhiculer ces valeurs de croissance verte. Le voyage entièrement en Stop est aussi un moyen de limiter les autres moyens de transports tel que l'avion.

 

À quoi servira la collecte ?

Le financement du projet à pour objectif d'acheter le matériel vidéo nécessaire à la réalisation du documentaire. 

Votre soutien et votre aide vont me permettre de financer une partie de mon équipement : Caméras, GoPro, trépied... 

Vous contribuez donc directement à la qualité et à l'aboutissement du projet. 

La valeur ajoutée du projet réside dans la réalisation d'interview et la difusion de témoignages vidéos qui permettront de mettre en exergue les conseils avisés et la vision du monde d'aujourd'hui, par les profils intérogés.

 

Détails : 

- GoPro HD Hero 2 = 289€

- Ordinateur portable = 400€

- Chargeur/ adaptateur = 50€

- Trepied = 79€

- Batteries = 150€

- Sony alpha SLT A57 = 900€

- Objectifs x2 = 150€

- Cartes mémoires = 60€

- Disque dur externe = 139€

TOTAL = 2217 €

 

 

 

Encore une fois, mille mercis pour votre soutien et votre aide !

Thumb_capture_d__cran_2015-09-15___14.12.43-1443468639
Cap à l'Ouest

Amis dès le collège, avec un ancrage familial entre Rennes et Saint-Malo, nous avons su garder le contact via des centres d'intérêts communs. Que ce soit les voyages ou encore la pratique d'activités nautiques (voile, surf) sur les côtes bretonnes. En Septembre 2014 nous débutons la réflexion sur le projet de traversée de l'Atlantique à la voile. ... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
tiens bon breton!
Thumb_default
Bon voyage vieux cake!
Thumb_default
Ton idée est folle mon Benito! J'espère que tu kifferas ton voyage! Ça c'est de l'expérience! Loins des OBs et de toute cette hypocrisie surfaite, tu vas te faire la bite en dehors des sentiers battus! Bravo à toi qui ose! Louis, un collègue de l'IUT et de l'école de commerce!