Drôle et détonnant / irréverencieux avec distinction / énergique sans être nerveux / perché mais pas ronflant / audacieux mais désargenté..

Large_slargo

Présentation détaillée du projet

 

Photo_2

Storyboard par Benjamin Brahem

Photo_4

 

Slargo est un court-métrage sur la déambulation de deux jeunes gens au cour d'une mâtinée. C'est une secousse d'absurdités au sein d'une génération Y polyglotte, la promesse d'un monde sans tabous où la marginalité est la norme, une réalité fantasmée sur des comportements extrêmes mais plausibles.

 

Ce court métrage se veut être la synthèse d'une oeuvre générationnelle et populaire. Le premier dans une reconnaissance des symptômes d'une esthétique renversant les valeurs établies du "beau" et du "laid"; du "bon" et du "mauvais gout". Le deuxième dans un partage d'une énergie galvanisante à son public. L'humour sera ainsi le lien entre les deux. 

C'est aussi et surtout une proposition face à quelques préjugés que peu rencontrer la jeune génération d'aujourd'hui : le mal du siècle, l'ennui d'une réalité qui perd de ses couleurs sans permettre d'évasion. Sans chercher à dénigrer les nouvelles technologies numérique, le propos du film est de montrer que l'étonnement et le plaisir peuvent se retrouver dans une réalité concrète. Il suffit de la rendre exubérante. 

Comme les deux protagonistes principaux, le film défend un épanouissement dans la singularité. Et celui qui souffre dans son coin d'être différent devrait être encouragé à considérer cette marginalité comme une force.

C'est la raison d'être de ces deux personnages, ces deux frères de la vie. Leur marginalité est le pain de leur esprit. Elle construit leur unité. De part leur différence de nationalité l'Europe est leur haut-parleur. Leur vision est large et chaleureuse et leur radicalité, s'il y en a une, n'est jamais fascisante. 

 

Ce court-métrage est aussi une histoire d'amitié. D'abord entre deux êtres puis trois. Chacun de parcours et de caractères opposés. Tous incapables de se supporter et pourtant s'appréciant profondément. C'est un amour presque filial qui les unis. Les deux garçons sont comme des frères, leur colocataire a, quant à elle, la position d'une nourrice. Au même titre que nous sommes tous fait de la même argile, leurs points commun ont un aspect universel : ils aiment les plaisirs de la chair et souhaitent avoir une existence bien remplie. 

Leur but est d'entretenir le rêve de cet idéal. Et pour cela, ils vivent tout les trois dans un autre état d'existence. De leur seul esprit nait toutes les possibilités et les conditions extérieurs. Ils ne sont pas en inadéquation avec la société, ils en sont une réponse.

Tout ceci en passant par le sourire que les événements apporteront  aux spectateurs.

 

Le but de ce scénario est de faire un film qui soit comme une pâtisserie maison. Une énergie brute, frontale, où le banal du quotidien est balayé l'espace d'une dizaine de minutes. Bien entendu, la volonté de ce court-métrage n'est pas de plagier le style d'auteurs déjà reconnus pour leur maîtrise de ce genre de fiction. Les influences ne se tourneront pas vers des réalisateurs comme Quentin Tarrantino, Kim Chapiron ou Guy Ritchie. À l'instar Michael Haneke nous prônerons une certaine distance qui confrontera les situations inscrites dans le scénario au ressentiment du public. Il deviendra ainsi le miroir des diverses humeurs et impulsions des protagonistes. 

En poursuivant cette idée, nous accorderons par ailleurs un soin extrême au son. L'impact sonore du hors champs et du sound design renforceront l'immersion dans cet univers extravagant. La vision du monde des personnages étant une certaine forme de poésie, celle-ci s'incarnera aussi dans les costumes et décors. Chaque scène aura une atmosphère qui lui est propre mais dont le résultat sera homogène dans la globalité du projet. Pour ce faire nous comptons collaborer avec plusieurs artistes (sculpteurs, costumiers, peintres) reconnus dans leur milieu. Puisque le cinéma est une formidable aventure qui se fait en équipe, nous souhaitons collaborer avec le plus de talents possible.

Tout cela dans le but de faire le tour des festivals !

 

LES ACTEURS (par ordres d'apparition) :

 

Kristofer

 

Kristofer Gourdin, a collaboré sur de nombreux tournages. Il a dernièrement interprété un des rôles principaux d'un court métrage produit par Les Chiens Blanc : La vie douce de Félix Lapierre.

 

944291_10201376288911812_476113186_n

 

Salvatore Li Causi, est un acteur italien.

Après de nombreuses années dans le théâtre , il est passé à l'industrie du film et a quitté son pays pour obtenir de nouveaux outils et de faire de nouvelles expériences . Il s'est envolé pour New York en 2009 pour assister à New York Film Academy en tant qu'acteur et il a trouvé son moyen d'élargir sa carrière artistique. Pour cette raison, une fois de retour en Europe, il a participé à des cours de spécialisation avec les médias UE- MAIA Workshops qui lui a donné une grande vue sur le marché du film afin de mieux conduire ses compétences. En 2012, il a assisté à la Berlinale Talent Campus , une expérience majeure qui laisse le début de différents projets tels que  Se souvenir de moi Berlin  en tant que scénariste et acteur principal de l'un des épisodes. En tant qu'acteur, il a fait entre autres :  Ristabbanna , réalisé par G.Cardillo & D.de Plano, comme rôle principal avec Ben Gazzara - ShangaiFF en 2011 et en 2012 RIFF , Syr ff , Sao Paulo , Santiago del Cile , Bengaloru ; Studio son Berberian par P. Strickland dans le casting principal avec Toby Jones ( en 2012 British Film Indipendent , Locarno, Edimbourg , Toronto) . Se souvenir de moi Berlin en tant que scénariste et rôle principal dans l'épisode Polaroid, réalisé par R. Cuzzillo en 2013.

 

 

1174861_10151517334447470_844644367_n

 

Manon Chalumeau, jeune dîplomée de l'École supérieure d'étude cinématographique.

 

2_filles_sc_ne_3

 

Chloé Dole, étudiante en lettres et cinéma à Paris 3 / mannequin chez WM.

Mariane Brivall, étudiante à Paris 3.

 

643906_10151212608937180_46090665_n

 

Margaux Bouteldja a suivi des cours d’interprétation, chant, danse, doublage a l’école de théâtre l’Éponyme ou elle a notamment été l'élève de Françoise Roche. Apres l’Éponyme elle a rejoint le collectif A.O.A avec lequel elle collabore aujourd'hui sur plusieurs pieces, dont leur première production : La fenêtre, écrit et mise en scene par Oriane Maubert. Elle a participé à plusieurs courts métrages pour la New York film Institute et pour la Femis.

 

L_homme_au_masque

 

Mr Djub, co-fondateur de la revue HEY! modern art & pop culture et programmateur musical à France Inter.

 

L'ÉQUIPE TECHNIQUE :

 

Mise en scéne :

Réalisateur : Damien D. Richard

 

Damien_contactsheets-65

 

Voici la page YouTube de Damien D. Richard où vous pourrez découvrir l'univers de ce jeune réalisateur. (La biographie disponible plus bas)

 

Assistant réalisateur : Christophe Antonin

 

1011486_10151661117826865_684386562_n

 

Christophe Antonin a fait ses débuts au cinéma comme stagiaire en 1995 dans le film La cité des enfants perdus de Caro et Jeunet. Il a aujourd'hui plus de 15 ans de carrière à son actif où il a travaillé pour des réalisateurs comme Gaspard Noé, Jean-Pierre Jeunet, Sébastien Cirade ou encore Jean-Pierre Mochy ...

 

Sript : Justine Bitran

 

33479_433984543299_4590810_n

 

Justine est élève en première année à l'Esra.

 

Image :

Chef-opérateur : Noémie Gillot

 

 

03cb1c_3bad5716c178491d3cd368995bda9b8f.png_srz_230_345_75_22_0.50_1.20_0.00_png_srz

 

Diplômée de la Femis dans le département image en 2007, Noémie Gillot a depuis été  directrice de la photographie sur de nombreux court métrages, clips, documentaires et films commerciaux.

http://www.noemiegillot.com/

 

Pointeur : Yoan Petit-Coulaud

 

1377582_562468020489237_442647058_n

 

Yoan travaille dans la télévision et le cinéma. Il est un membre actif de l'association "Les films du chien blancs".

 

Machinerie : Arthur Boissau

 

6335_102106554390_6109319_n

 

A travaillé sur de nombreux longs-métrages (TakenCamille Redouble , La Marche ...)

 

Son :

Ingénieur du son : Eliott Bourel

 

Eliott

 

 

Eliott est étudiant en son à l'INA et travaille pour Rfi. Il a déjà participé à plusieurs projets de courts métrages notamment avec l'association "Les films du chien blancs" dont il est un des membres actifs.  

 

Perchman : Benjamin Demotié

 

557677_374941365918388_1796523384_n

 

Après ses études en ISTS à L'Esra, Benjamin a travaillé sur de nombreux projets que ce soit dans l'image, la musique ou même les jeux-vidéos.

 

Montage :

Guillaume Corréard 

 

522010_10200793086772123_449759059_n

 

Guillaume travaille dans l'audio-visuel depuis 2007. Il à dernièrement réalisé et monté le making of du film Syngue Sabour d'Atiq Rahimi.

 

Motion Design :

BatManu

 

996010_10152003410524305_1205221354_n

 

Formé en école d'art appliqué, il devient directeur artistique en agence de communication, Reflex Création (print, campagnes de presse…) et fonde, en 1997, l'agence de design graphique Cow Production, et en 1999 la société Tchikipa, agence de communication et de production. (motion design, réalisation de génériques, production de spectacles, évènementiel....) Il collabore dès lors avec divers artistes musicaux, labels et majors - ZenZila, Tété, Peekaboo, Sony music, Universal…. Autodidacte du Motion Design et réalisateur de clips dès la fin des années 90, il créé ses premiers génériques de longs métrages (ainsi que divers trucages et mattes painting) sur des films tels que "Le Raid" de Djamel Bensalah et "Taking Sides" de István Szabó. Il enchaîne depuis les collaborations avec divers réalisateurs, producteurs et post-producteurs. A ce jour il à collaboré et signé une quarantaine de génériques ;  Secret Défense de Philippe Haïm, Iznogoud de Patrick Braoudé, San Antonio de Frédéric Auburtin, Il ne faut jurer de rien de Eric Civanyan, et soudain tout le monde me manque de Jennifer Devoldere, Mic Mac à tire-larigot de Jean-pierre Jeunet, Les Revenants de Fabrice Gobert… Dernièrement il a créé toute les animations et le générique de fin du dernier film de Jean-Pierre Jeunet : L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet.

 

Mixage :

Jerome Sallenave & Karim Hamida

 

Atomik_artist_main

 

Musiciens et amis de longue date (tous deux ont officié au début des années 90 dans nombre de formations reggae, croisant et jouant avec des musiciens qui constituent maintenant les groupes de Tiken Jah Fakoly ou Alpha Blondy, par exemple). Batteur, bassiste et compositeur au sein du groupe No Bluff Sound (découverte de Bourges en 2004 et 1ère partie de Louise Attaque sur l’année 2006), Jérome et Karim ont contribué à un des meilleurs groupe de scène de musique urbaine métis des dernières années.

Ils s'occupent aussi de nombreuses musiques de publicités ainsi que de banques de son. Il ont dernièrement fait en 2012 la musique et le mixage du film Rengaine qui a obtenu le prix de la critique international au festival de Cannes en 2012.

 

Bande son :

The Radicals

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Notre équipe de tournage est uniquement composée de bénévoles réunis dans le même esprit de création. Afin d'avoir la plus grande liberté créative possible, nous avons besoin de financement pour travailler dans les meilleures conditions afin de développer le projet à la mesure de nos espérances.

 

Location de matériel : 400€ pour le son et 1000€ pour l'image

Défraiement de l'équipe (déplacements, nourriture) : 250€

Décoration et costumes : 350€

Commission Kisskissbankbank : 8%

 

Nous espérons que notre projet vous plaira, qu'il vous donnera envie de nous soutenir et nous accompagner dans la production de ce film en lequel nous croyons véritablement et qui ne demande qu'a sortir de ces pages pour s'incarner sur une toile.

Thumb_damien_contactsheets-67
Damien D. Richard

Je m'appelle Damien Deflisques. Je tourne depuis mes seize ans. Dès mon enfance, j'ai voulu devenir réalisateur; ce désir ne m'a jamais quitté. Depuis sept ans, je m'exerce. J'écris et je réalise des projets personnels (court-métrages) et de commandes (documentaires / teasers). Chaque tournage, quelque soit sa nature, a contribué à enrichir mes... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Yéééééé!
Thumb_default
Bonne chance Bisous
Thumb_default
Maigre contribution, mais j'espère que ça aidera!! Vous allez y arriver les gars!! Bon tournage!