Venez soutenir la création afro-contemporaine métissée de la Compagnie Ngamb'Art ainsi que son beau projet pédagogique !

Large_kkb_affiche_1_-1426154969

Présentation détaillée du projet

 

 

 

"SLAVE – Nos vraies racines" est une création chorégraphique aux influences métissées mise en scène par le chorégraphe Kévin KIMBENGUI Mêlant à la fois la danse contemporaine, la danse africaine, le jazz, le hip-hop, cette création interprétée par la Compagnie Ngamb'Art (six danseurs et un musicien) témoigne au sujet des formes d'esclavage d'hier et d'aujourd'hui.

Sur scène, les percussions font écho aux rythmiques des chants des esclaves. Les danseurs quant à eux expriment artistiquement les états d’âmes et les bouleversements psychologiques de ces hommes et femmes opprimés aux différents coins du monde. Leurs corps en mouvement évoquent les situations de domination comme les intentions de revendication.

 

     1-1426155077

 

Chaque année en France,  des célébrations ont lieu au mois de mai en souvenir de l’abolition de l’esclavage. De manière générale lorsque l’on parle de l’esclavage, on pense à la période très emblématique de la traite négrière. Mais en réalité, l’esclavage a été bien plus important. De plus, force est de constater que l'esclavage demeure toujours sous de nouvelles formes et qu'aujourd'hui encore, hommes, femmes et enfants subissent de multiples oppressions.

 

Ces chiffres viennent illustrer ce fait :

 

Selon l'Organisation des Nations Unies, il y aurait actuellement entre 200 et 250 millions d'esclaves adultes. Entre 250 et 300 millions d'enfants de 5 à 14 ans seraient contraints à travailler. Et enfin, chaque année, 700 000 personnes feraient l'objet de traite entre 2 pays.

 

C'est ce constat qui a alerté le chorégraphe Kévin KIMBENGUI et a impulsé la création de "SLAVE - Nos vraies racines". Engagée, la création invite le public à prendre conscience de l’ampleur de cette réalité, pour la dénoncer et la combattre mais pousse également celui-ci à se rappeler et à maintenir le souvenir de l'esclavage ancien.

    

     2-1426155103

 

L'équipe artistique :

 

Direction chorégraphique et mise en scène :

Kévin KIMBENGUI

 

Assistante chorégraphe :

Eléonore NIZARD

 

Percussions :

Olba Fresnel BANZOUZI

 

Interprètes :

Vadel DENOUIN, Sarah GAUDRIE,  Kévin KIMBENGUI, Eléonore NIZARD, Joséphine VIOLLET, Crochet YAO KOUASSI

 

 

LA COMPAGNIE NGAMB'ART

 

     7-1426155367

 

Créée en 2002 par Kévin KIMBENGUI, Ngamb’Art ou « l'art du corps », est né du besoin d'exprimer sur scène plusieurs visions du monde. L’objectif de la compagnie est de mettre en oeuvre tous les moyens d'un véritable échange interculturel artistique dans le domaine de la danse et de la musique entre la France et les autres pays, plus particulièrement d'Afrique. Parallèlement à ce travail de création chorégraphique, l’association Ngamb’Art accorde une grande importance à la formation des danseurs, notamment à travers le festival Tobina et aussi par la mise en place d’un centre chorégraphique à Meaux en Seine et Marne. La transmission d’un savoir et de compétences aux jeunes générations passe souvent par l'éducation des publics, notamment à travers l’animation d’ateliers en milieu scolaire, centres de loisirs et centres sociaux.

 

Pour nous contacter

 

La Compagnie Ngamb'Art

9 rue Louis Blanc

75010 Paris

01 42 03 26 45

ngamb-art@wanadoo.fr

ngambartcom@yahoo.fr

 

Pour nous suivre sur le net

Site : www.ngambart.com

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/ngambart

À quoi servira la collecte ?

   Slave_reine_blanche-1426155436

 

>>>> Le spectacle "SLAVE - Nos vraies racines" aura lieu au Théâtre de la Reine Blanche à Paris le jeudi 14 et le vendredi 15 mai à 19h30 puis le jeudi 21 mai et le vendredi 22 mai à 19h30 <<<<

 

 

Si nous parvenons à obtenir la somme désirée, la collecte de fonds permettra de financer : 

- le cachet des artistes pour les représentations : 4700 €

- l'achat de nouveaux costumes et accessoires pour le spectacle : 800 €

- la location de salles pour les répétitions : 1100 €

- la communication autour du spectacle : 400 €

 

 

Pour finir, la collecte de fonds permettra de payer les intervenants qui agiront dans des centres sociaux  afin de sensibiliser les enfants et les adultes sur l’esclavage ancien et moderne à travers des stages.

 

Quelle est donc cette initiative ?

 

Autour de SLAVE – Nos vraies Racines, la compagnie Ngamb’Art souhaite associer le public des organismes partenaires. Ainsi, nous proposons des stages de danses africaines qui permettront aux participants de réfléchir au sujet de l’esclavage et d’associer cette réflexion à une expression corporelle.

 

Durée du stage : 15 heures de cours maximum

Animé par Kévin KIMBENGUI, danseur chorégraphe, accompagné de percussionnistes.

 

A qui s’adresse ces stages ?

 

Le stage s’adresse à tout public. Une attention particulière sera portée à un public en difficulté : adultes, jeunes des centres spécialisés ou des Maisons des jeunes. Le but étant de les ouvrir et de les initier à une activité culturelle qu’ils n’ont pas souvent l’occasion de pratiquer. Au-delà de la communion avec le sujet de l’esclavage,  les stages de danses africaines permettront aux participants de communiquer avec leur corps et seront source de bien-être.

 

                                          

 

 

Si nous avons la chance de dépasser notre objectif de collecte de 7 500 euros, nous serons capable de diffuser encore plus largement la création "SLAVE - Nos vraies racines " et de vous offrir un spectacle d'une qualité des plus exceptionnelles ! De plus, les possibilités d’ateliers pédagogiques avec les participants seront décuplées, et avec elles l’impact même du projet. Ainsi, nos efforts collectifs permettront au public de dialoguer autour d’une création artistique professionnelle sur la question de l'esclavage et de ce qui en découle.

Thumb_dsc_8088
Ngamb'Art

Créée en août 2002, à l’initiative de Kévin Kimbengui, la Compagnie Ngamb'Art se compose d’artistes danseurs et musiciens issus de différents horizons culturels, dont l’ambition est de danser, de créer, de faire partager leur enthousiasme et de transmettre une danse nourrie d’Afrique et d’influences contemporaines diverses. Le travail de la compagnie... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon courage à toi mon frère Kevin...ce bien tout ce que tu fait. A plus. Tiom