Dernière ligne droite pour la sortie du disque de Smoking Mouse. Nous avons besoin de votre aide pour la réalisation physique du disque !

Large_photo-kisskiss2-1421594419

Présentation détaillée du projet

Débridée, intime et généreuse la musique de Smoking Mouse en appelle aux sens. Fondé en 2011, ce duo impose une réelle identité, s’inscrivant dans la musique jazz par le biais d'un discours narratif mêlant écriture originale et improvisation. C'est un réel voyage que nous proposons à travers ce projet d'esthétiques multiples à la fois exigeant, libre et surprenant par ses timbres et ses différentes dynamiques.

 

Anthony Caillet : trompette, bugle, euphonium

Christophe Girard : accordéon , composition

 

20130517-181photo_cc_yvesnivot-1421601337

 

« (…) Magnifiques mélodies, incroyables instrumentistes, des compositions empruntes de poésie, d’harmonies, un sens de l’improvisation hors du commun, une cohésion fantastique. (...) Anthony Caillet et Christophe Girard sont des musiciens, des vrais, des beaux, des grands, de ceux qui font tourner le monde dans le bon sens. »

Franck Tortiller, vibraphone, directeur de l'ONJ de 2005 à 2008

 

«Il n’y avait pas beaucoup de groupes français à Ystad, et guère de duos non plus, d’où l’intérêt de venir écouter, au musée d’art de la ville, Smoking Mouse — que personnellement je ne connaissais pas du tout. Un duo réunissant un accordéoniste (Christophe Girard) et un souffleur pratiquant à la fois la trompette, le bugle et l’euphonium (Anthony Caillet), voilà qui n’est pas courant.

Et, en l’occurrence, nous avons affaire non seulement à des instrumentistes de haut niveau mais aussi à des musiciens inspirés, lyriques, capables de swinguer de façon intense comme de donner corps à des mélodies originales d’inspiration souvent folkloriques, parfois jazz. Une musique en partie écrite, où les lignes des deux instruments s’entrecroisent avec un art consommé du contrepoint, et où l’improvisation a également toute sa place. Une musique où, par ailleurs, l’alliance inhabituelle des timbres produit un son de groupe inouï et au charme évident. Entend-on fréquemment ce duo dans les salles et festivals français ? C’est à vérifier. En tout cas c’est tout à l’honneur du festival d’Ystad d’avoir déniché ces deux enchanteurs et de les avoir fait découvrir à un public ravi.»

Thierry Quénum, Jazzman / Jazz Magazine, Août 2014

 

 

Christophe GIRARD, accordéon, composition : En 2009, il crée le trio Exultet avec lequel il obtiendra un 2ème prix de composition et un 2ème prix de groupe au tremplin Jazz la Défense la même année. C'est en 2010 qu'il sera lauréat du tremplin Jazz à Burghausen assurant ainsi l'ouverture du festival en première partie du All Star Big Band de Roy Hargrove.

 

Accordéoniste, compositeur, improvisateur influencé tout autant par la musique classique, contemporaine, jazz, pop, rock; Christophe Girard impose très tôt son identité et sa maturité à travers sa musique et ses différentes formations. Il est déjà un artiste accompli, proposant un jeux instrumental complet à la fois sensible, fluide, dynamique, alternant densité et raffinement.

Il étudie l'Accordéon Classique au Conservatoire de Dijon puis au Conservatoire National Supérieur de Paris ou il obtient son diplôme de formation supérieur mention très bien.Durant son parcours classique il est finaliste des concours internationaux d'Arrasate et Castelfidardo, lauréat du concours Max Francy, prix de la Sacem. Son répertoire soliste s'étend des pièces contemporaines pour accordéon (Denisov, Busseuil, Hosokawa, Rojko...) aux transcriptions (Scarlatti, Bach...) en passant par les œuvres Russes (Kussiakov, Zubitski...)

 

En 2011, il crée le duo Smoking Mouse avec Anthony Caillet qui remporte le Tremplin Jazz à Lagny et en 2013 le Quintet Melusine réunissant les musiciens du trio et du duo, avec la belle complicité de Simon Tailleu. Ce quintet remportera à son tour, le Tremplin Jeunes Talents du Festival à Saint-Germain des Prés, en mai 2014. Il intègre la Campagnie des Musiques à Ouïr dirigée par Denis Charolles en 2013 et collabore avec la compagnie de danse Camargo aux côtés de Claude Barthélémy (ancien chef de l'ONJ).

 

Ces différentes expériences l'amènent à se produire sur de nombreuses scènes et dans de nombreux pays tel que l'Allemagne, Balkans, République Tchèque, Scandinavie, Russie... Il collabore avec de nombreux artistes, formations, compagnies: Les Yeux Noirs, l’Arcal, l'Orchestre de Bretagne, l'Ensemble Justiniana, 2E2M, Denis Charolles, Claude Barthélémy, Kiko Ruiz, Ensemble Justiniana, Brice Martin, Barcella, Camargo, les Musiques à Ouïr, Anthony Caillet, Simon Tailleu, Jean Marc Philips-Varjabédian....

 

20130517-144photo_cc_yvesnivot-1421602081

 

Anthony CAILLET, trompette, bugle, euphonium, fait partie de cette nouvelle génération de musiciens passionnés et dynamiques, qui allient un solide bagage instrumental à une curiosité permanente. Concertiste avide d'expériences, il s'efforce de proposer un éventail toujours plus large de possibilités, allant du récital, de la musique de chambre et de l'orchestre symphonique à la création contemporaine, en passant par le jazz et les musiques improvisées.

Anthony Caillet est issu de la classe de M. Fritsch au CNSM de Paris, où il obtient en Juin 2005 un « Premier Prix » d’Euphonium Mention Très Bien à l'Unanimité avec une Mention Spéciale de Félicitations et un « Premier Prix » de Musique de Chambre Mention TB.

 

Parallèlement à ces études, il se distingue lors des plus prestigieux concours internationaux et remporte en 2003 un deuxième prix au Concours International "Prestige des Cuivres" de Guebwiller (France) et en 2004, un premier prix au Concours International de l’ITEC 2004 à Budapest (Hongrie) et un premier prix au Concours International de Cuivres de Jeju (Corée du Sud).

 

Depuis, il se produit occasionnellement avec les plus grands Orchestres et Ensembles de Cuivres : l'Orchestre National de Lyon, l'Orchestre National d'Ile de France, l'Opéra de Paris, l'Orchestre National de France, l'Orchestre de Paris, l'Ensemble de Cuivres de l'Orchestre de Lyon, l'Orchestre National de Lille, le Grand Ensemble de Cuivres Magnifica… Il a notamment joué sous la direction de Alan GILBERT, Michel PLASSON, Jun MARKL, Moshe ATZMON, Jukka-Pekka SARASTE, Mstislav ROSTROPOVITCH, Jean-Claude CASADESUS, Hartmut HAENCHEN, Christoph ESCHENBACH, Andrey BOREYKO, Daniele GATTI, Alain ALTINOGLU. Il participe en 2009 à l'enregistrement de l'intégrale des symphonies de Mahler en DVD avec l'Orchestre de Paris, sous la direction d'ESCHENBACH.

 

Ces diverses occasions de fouler la scène l'ont entraîné dans de nombreux pays : Allemagne, Angleterre, Belgique, Chine, Corée du Sud, Ecosse, Etats-Unis, Finlande, Hongrie, Italie, Maroc, Pays-Bas, Portugal… Il contribue à l’élargissement du répertoire pour euphonium, par la commande et la création de nombreuses œuvres: Maxime Aulio, Jean-François Baud, Arnaud Boukhitine, Eri Kozaki, Paul Lay, Marc Lys, Franck Steckar, Paulo Perfeito. Il a aussi créé des œuvres de Sylvain Beuf, Michaël Levinas, Sabine Malnoury-Gamet, Dominique Pauwels, Eric Valdenaire, David Wood...

 

20130517-124photo_cc_yvesnivot-1421602110

 

À quoi servira la collecte ?

L'enregistrement a été réalisé par Rémi Bourcereau "Le Grand", à l'auditorium du CRR de Reims.

 

Dsc_6708-s-1421601379

 

Le mixage a été réalisé toujours par Rémi Bourcereau "Le Grand" et par Thomas Vingtrinier "Le Vaillant" au Studio Sequenza à Montreuil, le mastering par Raphaël Jonin "Le Brave".

 

Il ne reste plus qu'à réaliser un beau visuel et à presser ce disque. C'est à ces dernières étapes que le fruit de la collecte sera destiné. Le montant de la collecte peut être dépassé, et le cas échéant nous pourrons en plus de cette fabrication axer notre travail sur la diffusion de ce projet en lequel nous croyons vraiment.

 

Dsc_6733-s-1421601428

Christophe Girard - Anthony Caillet - Rémi Bourcereau

Thumb_avatarkisskissmelusine-1467275654
Anthony Caillet

« Comment multiplier le chiffre 5 ? Telle est la question à laquelle ce quintet tente de répondre. Ils sont cinq sur scène bien sûr, mais ils veulent penser «orchestre». Alors, ils naviguent entre l’univers acoustique et les effets méticuleusement dosés. Et puis, ils viennent du jazz, du rock, de la musique contemporaine, de l’improvisation, et le tout... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
On va encore se régaler ... ! ;-)
Thumb_default
yes j'ai hâte d'entendre tout ça !
Thumb_default
Très beau morceau de Smoking Mouse. Bonne chance à ce nouveau disque !