Un personnage féminin tatoué de papillons voyageurs. Une errance solitaire, absurde et consternée dans des paysages hantés par le nucléaire.

Large_banniere_kisskiss

Présentation détaillée du projet

 

Dans un dispositif vidéo 3 écrans, un étrange personnage féminin, pensif et tourmenté, entièrement tatoué de papillons monarque, inspiré par la Psyché abandonnée de Jacques-Louis David (vers 1795) erre dans des paysages hantés par le nucléaire. 

Un témoignage et une errance solitaire, absurde et consternée à Hiroshima, dans la région de Fukushima, à Tchernobyl et à Pripiat, dans le désert du Nevada…

 

Le personnage, c'est Lydie Jean-Dit-Pannel.

 

Cela fera 10 ans à l'automne 2014 que cette artiste plasticienne a rencontré la trajectoire du papillon monarque. 

 

https://www.youtube.com/watch?v=qA89udBvN-Y

 

 

Un papillon de moins d’un gramme capable de franchir près de 5000 kilomètres afin de se reproduire et d’assurer la survie de son espèce. 

Un voyage panaméricain. 

Un déplacement de masse par dessus des frontières. 

Un aller/retour Canada/Mexique chaque année. 

Des centaines de millions de spécimens se retrouvant en même temps sur quelques hectares de forêts. 

Des paysages de montagne qui durant quelques mois s’animent et bruissent d’une nappe orangée. 

Des légendes populaires accompagnant une curiosité biologique. 

Trois générations pour accomplir le voyage de retour. 

Un phénomène à l’étude depuis seulement un vingtaine d’années. 

 

La fascination pour les mœurs et la migration complexe de ce petit animal ont placé le lépidoptère voyageur au cœur d’un travail de réflexion, de recherches et de réalisations plastiques. 

Par le biais du tatouage, de la vidéo, de la photographie, de l'action et de l'installation Jean-Dit-Pannel a conçu pendant ces 10 dernières années un corpus d'images important.

 

2-l_entomologiste

 

--la_collection

 

-hiroshima-net-251

 

Lors de chacun de ses voyages, qu’elle se déplace pour des raisons professionnelles, familiales, amoureuses ou secrètes, elle fait inscrire sous sa peau l’image d’un papillon monarque femelle à échelle 1. 

Au fil du temps, le corps alors, comme les paysages mexicains, se pare du murmure du seul papillon migrateur de notre planète. 

Elle porte à ce jour 41 paires d’ailes orangées collectionnées aux coins du monde. 

Le premier a été réalisé dans la ville de Québec, les derniers en date ont été encrés à Kiev et à Hiroshima.

 

Psych_abandonnee

 

 

 

Aujourd’hui, le monarque est sévèrement en voie d’extinction, les spécimens sont de moins en moins nombreux à être observés et à arriver en novembre dans les forêts mexicaines.

La pollution et la déforestation petit à petit les digèrent. 

Les regarder évoluer est devenu l'échelle de l’état du monde de Lydie. 

Elle est en alerte.

 

C'est dans cette état d'esprit qu'elle pense et agence la rétrospective qui lui sera consacrée à Montréal de novembre 2014 à janvier 2015.

(l'exposition est ensuite vouée à être itinérante)

 

Elle travaille en ce moment sur une nouvelle pièce, qui sera présentée pour la première fois lors de cette exposition aux côtés du travail de ces 10 dernières années. 

Un preview aura lieu en France, en Champagne, à la Maison Laurentine à partir du 6 juillet.

 

Une pièce vidéo faisant face au silence, au déni, à la non-information, aux risques et aux désastres du nucléaire civil et militaire.

 

Un personnage iconique, celui de Psyché, sert, de façon poétique et ironique de transition.

Personnification de l’âme, dans toute son iconographie, Psyché est représentée sous sa forme d’humaine cherchant à retrouver l’amour d’Eros, ou sous sa forme de déesse, avec des ailes de papillon.

Une héroïne pensive et tourmentée porteuse de ce qui lui fera traverser les siècles :

Sa malédiction, sa résistance à l’ordre établi, son courage, sa persévérance.

Un certain type d’aventurière dont la plus grande qualité serait la curiosité.

 

Psych_-david_-_copie

 

 

Inspirée plus particulièrement par la toile Psyché abandonnée de Jacques-Louis David  (vers 1795) et par le texte Les métamorphoses d’Apulée Lydie Jean-Dit-Pannel incarne ce personnage mythique et l'abandonne dans des paysages détruits, abîmés, rongés, injuriés, ruinés, anéantis, perdus, défigurés, vidés, hantés par le nucléaire.

 

Un témoignage et une errance solitaire, absurde et consternée 

à Hiroshima, 

dans la région de Fukushima, 

à Tchernobyl et à Pripiat en Ukraine, 

dans le désert du Nevada sur les sites d’essai de la bombe atomique, 

en Côte d’Or autour du site de Valduc, site de recherche et de production d’armes nucléaires à 45 kilomètres du lieu d’habitation de Lydie, 

à Bure, village de Haute Marne accueillant le laboratoire de recherches sur le stockage des déchets radioactifs en couche géologique profonde,

aux alentours de l'Atomium de Bruxelles,

(in progress)…

 

1781817_10202522548959414_375647014_o

 

Psych_-fukushima

 

Psych_-tchernobyl

 

 

L'exposition rétrospective sera accueillie par 4 lieux à Montréal : 

 

L'insectarium

L'Espace Cerle Carré

Le Vidéographe

La Cinémathèque québécoise, qui diffusera l'intégralité du film journal Le Panlogon que réalise Lydie Jean-Dit-Pannel depuis 2001.

("Le Panlogon est depuis plus de 10 ans le nerf de ma guerre. Ce film journal, à la fois carnet de croquis à la recherche des bruits du monde et journal de bord, est composé d’une collection de plans séquences, haïkus visuels et sonores, numérotés de 0 à l’infini. Il accompagne ma vie de femme et d’artiste dans toutes mes recherches et dans tous mes voyages. Une nouvelle session est réalisée chaque saison depuis 2001. Actuellement le film dure 5h30, il peut se visionner session par session ou dans son intégralité. On y voit arriver le projet « Mes encres », chacune de mes séances de tatouage y a été enregistrée.")

 

À quoi servira la collecte ?

 

"Une aide à la création de ma région m'a permis dans un premier temps de réaliser les images du personnage de la Psyché abandonnée en Méditerranée, qui introduisent le récit.

 

3-so-psych_

 

935189_10202522545559329_240760650_n

 

Ensuite, et depuis 8 mois, je suis en phase d’écriture, de recherche et de réalisation.

Cette phase a commencé cet été avec des séjours/tournages à Hiroshima, dans la région de Fukushima, à Tchernobyl et à Pripiat en Ukraine.

Je conçois et mets en forme une nouvelle installation vidéo sur la question du nucléaire qui me hante.

 

Afin de finaliser cette nouvelle pièce, je dois tourner encore dans le désert du Nevada sur les sites d’essai de la bombe atomique, en Côte d’Or autour du site de Valduc, un site de recherche et de production d’armes nucléaires à 45 kilomètres de mon lieu d’habitation, puis à Bure, village de Haute Marne accueillant le laboratoire de recherches sur le stockage des déchets radioactifs en couche géologique profonde.

 

C'est cette dernière phase que j'espère financer grâce à vous. 

J'ai déjà investit tous mes fonds personnels dans la première phase de travail au Japon et en Ukraine.

 

Je dois pour finaliser le projet

- financer les déplacements sur les derniers sites,

- investir dans du matériel de stockage pour mes images (cartes SD et disques durs)

- collaborer avec des musiciens pour la création sonore de l'installation.

 

Je me permets donc de faire appel à vous et vous remercie de l'intérêt que vous porterez à ce projet qui je l'espère, couronnera mon exposition rétrospective.

Thumb_mortelle
Lydie Jean-Dit-Pannel

Lydie Jean-Dit-Pannel est une artiste toujours en mouvement. Elle questionne l'image au travers de projets au long cours. Le voyage et la découverte, le cycle de la vie, la filiation et la transformation sont les moteurs de ses recherches. La vidéo, la photographie, la performance, et l'installation donnent des formes à son travail. Depuis 2004, elle... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Merci pour ce magnifique projet, étant dessinateur autodidacte, si vous pouviez me donner votre avis sur mes recherches, je suis sûr d'en ressortir grandi :) www.100issues.fr
Thumb_default
tous mes vœux de réussite bella! <3 ! Christine
Thumb_default
De tout coeur avec toi !!!