Le webdocumentaire qui vous donne des BONNES NOUVELLES DU CAMBODGE à travers des projets innovants !

Large_couv_kkbb

Présentation détaillée du projet

Parler des solutions, c'est aussi parler des problèmes.  Il y a 35 ans, le régime des Khmers rouges tombait. La chute d’une dictature... et l’arrivée progressive de milliers d’ONG ! Aujourd’hui, le Cambodge est considéré comme le pays qui compte le plus d’associations. Nous avons décidé de suivre les projets les plus innovants. Des exemples ?

 

A quelques kilomètres des temples d'Angkor, une coopérative sociale crée des vêtements à partir de fibres de lotus.

 

Test_5

 

Au bord du lac Tonlé Sap, des agriculteurs tournent le dos aux pesticides et osent l'agroécologie.

 

Poompakkbb

 

Dans un petit village au milieu des rizières, les enfants rechargent des lampes solaires à l'école pour permettre à leurs familles de pêcher le soir.

 

Test_2

 

Tandis qu'à proximité de la frontière thaïlandaise, on a trouvé un remède à l'endettement grâce à un jeu de cartes… 

 

Test_3

 

A travers ces projets, les associations donnent aux Cambodgiens les clés pour sortir d'une situation de dépendance à l'aide humanitaire, participant à leur "empowerment". Traduisez "autonomisation". Et au Cambodge "l'empowerment" a commencé. Les jeunes ont accès à l'information et peu à peu le traumatisme de Pol Pot laisse place à la désobéissance civile. Des milliers de Cambodgiens ont défilé dans les rues ces dernières semaines. Des rassemblements sans précédent visant à dénoncer le régime de Hun Sen, ancien Khmer rouge au pouvoir depuis près de 30 ans. Les Cambodgiens sont fatigués de voir leur pays évoluer à deux vitesses : d’un côté un poids économique qui ne cesse d’augmenter, de l’autre la pauvreté qui touche un habitant sur trois. 

 

Qui bénéficie de ces projets ? Ils s'appellent Tchreb, Now Ka, Srey Toung, Saviet... et ont tous une histoire singulière. Rejoignez notre communauté de KissBankers pour découvrir leurs aventures ! 

 

 

                      POUR SUIVRE LES COULISSES DE SOK SABAÏ !

 

Facebook : https://www.facebook.com/soksabai.lewebdoc

Twitter : @WebdocCambodge

Instagram : SokSabaiLeWebdoc

 

 

                          QUELLE FORME AURA NOTRE WEBDOC ? 

 

A partir des projets suivis, nous allons réaliser une série de reportages d'une durée moyenne de 3-4 minutes chacun. Tous ces reportages seront compilés sur une interface animée, à la navigation simple, interactive, et dynamique. Point essentiel à nos yeux : l'internaute doit avoir la main sur le contenu.  Dès la page d'accueil, il saura où commence et où se termine le webdocumentaire. Il se sentira alors libre d'y consacrer le temps qu'il veut.

 

 

                                           QUI SOMMES-NOUS ?

 

Deux journalistes freelance. 

 

Au micro : Romain Auzouy, 34 ans. Carte de presse sur le front depuis 10 ans. Passionné par le monde des ONG. J'ai travaillé pendant 7 ans en tant que présentateur/reporter à Radio France. Aujourd'hui animateur de débats internationaux sur RFI, et spécialiste tennis sur Infosport+ (Canal+). J'ai également été chanteur dans une comédie musicale, et pandathlète. 

http://www.romain-auzouy.com

          Test_666

 

A la caméra : Sibylle Véron, 28 ans. Formée à l'université en histoire et en anthropologie, passionnée par la transmission et le conditionnement social… Je suis passée de l'urgence de la rédaction d'Europe 1 (responsable d'édition) aux reportages santé du Monde Pharmaceutique TV (journaliste reporter d'images). J'ai toujours rêvé de réaliser un webdocumentaire. 

http://www.sibylle-veron.fr

 

                                                  

À quoi servira la collecte ?

Radio France Internationale -qui diffusera notre webdocumentaire sur son site internet- prendra en charge la post-production (création de l'interface avec Klynt...) 

 

Grâce à vos dons, nous pourrons rembourser une partie des dépenses liées à la production :

 

> Matériel de tournage : 1780€

(Achat trépied + micros cravate/canon et bonnette anti-vent + deux cartes mémoires et deux batteries supplémentaires, nécessaires dans les zones sans électricité ! + deux disques durs externes + minette + assurance)  

> Frais d'hébergement, de nourriture et de transport pour deux personnes pour 18 jours de tournage : 810€

> Traduction : 360€

> Visas : 50€ 

> Participation vaccins : 400€ (encéphalite japonaise) 

 

Si la collecte dépasse notre objectif de 3400€, nous utiliserons vos dons pour : 

> rembourser les autres vaccins et les billets d'avion

> amortir la caméra

> faire face aux imprévus

 

 

Thumb_rficadrenoir
Sibylle V. & Romain A.

Nous sommes deux adeptes du journalisme d'impact, ou journalisme de solutions. A travers SOK SABAÏ ! nous souhaitons valoriser les initiatives d'hommes et de femmes qui font bouger les choses dans l'un des plus pauvres pays du monde.

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Quand et où pourrai-je voir le webdoc ?

SOK SABAÏ ! sera diffusé au printemps 2014 sur le site internet de Radio France Internationale (www.rfi.fr)

+ Comment faire un don ?

C'est très simple, rapide et sécurisé ! Il vous suffit de cliquer sur "Soutenir ce projet", puis de suivre la procédure d'inscription et de paiement.

+ Qu'est ce qu'un webdocumentaire ?

Pour tenter de répondre en une phrase, nous dirions que c'est un travail journalistique publié sur internet et associant vidéos, photos, textes et sons, de manière interactive.

Mais il y a sans doute autant de définitions que de webdocumentaires ! Quelques exemples en sont la preuve :
> Iranorama, le weBDocumentaire dont vous êtes le héros
http://webdoc.france24.com/iranorama-1/
> Alma - Une enfant de la violence
http://alma.arte.tv/fr/
> Atomic City, la ville et le nucléaire
http://www.lemonde.fr/a-la-une/visuel/2011/01/20/atomic-city-la-ville-et-le-nucleaire_1464133_3208.html

Derniers commentaires

Thumb_default
Beau, courageux et intelligent projet - Savourez les amis ! Mohamed
Thumb_default
Ça à l air chouette votre projet! Bises Cécile & Ivan
Thumb_default
Ravie d'avoir participper à votre projet mais également de vous avoir rencontré au milieu des rizières et des chapeaux vietnamiens ;)) Welcome à Bordeaux si le vent vous y pousse !! Nathalie