Adoptez un projet qui fait rencontrer, partager, vivre la solidarité interculturelle: Soli'roc,un projet au Maroc présenté par les Albatros!

Large_soli_roc

Présentation détaillée du projet

 "Qui sommes-nous ?"

 

Nicolas

Nicolas Belpois, 18 ans, première année de médecine à Lille.

Infirmier de l'équipe.

 

" Voilà déjà 7 ans que je porte le foulard, et jamais l'envie de partager, d'apprendre, d'aider et de rire n'a été aussi forte. Il était donc impensable de passer à côté d'un tel projet réunissant toutes ces envies. Également passionné d’ethnographie, ce projet est pour moi l'opportunité de découvrir une culture différente de la notre, de partager les moments de leur vie quotidienne."

 

Vincent

Vincent Bourg, 17 ans, première STMG.

Comptable de l'équipe.

 

"Ce qui me motive dans ce projet c'est de pouvoir partager, rencontrer la population locale et faire des ateliers d'animation aux enfants de l'orphelinat tout ça en leur apprenant notre culture et nous faire découvrir la leur. "

 

Jeanne  

Jeanne Destoop, 17 ans, en première S.

Responsable communication.

 

"Ce travail d’équipe et individuel a été effectué en vue de ce projet qui constitue pour moi une chance de voyager autrement et de rencontrer la population locale. Nous ressortirons, je pense « grandis » par cette aventure et ce projet que nous avons bâti tous les sept du début à la fin."

 

Baptiste

Baptiste Gorre, 17 ans en terminale ES

Intendant de l'équipe

 

"Ma motivation pour ce projet n'en est que plus forte, grâce à sa pérennité, le fait qu'il ait été construit par une équipe de jeunes soudée, et qu'il corresponde aux objectifs que nous nous étions fixés. "

 

Fanny

 Fanny Motte, 17 ans, en première année de médecine.

Reporter et responsable internet de l'équipe.

 

" Ce projet au Maroc serait pour moi l'occasion de découvrir une nouvelle culture, d'échanger et de faire de nouvelles rencontres. Je sais que ce voyage restera un moment inoubliable pour chaque membre de l'équipe et que nous n'en sortirons que plus soudés."

 

Elise

 Elise Pic, 17 ans, terminale S.

Responsable communication de l'équipe.

 

" Ce projet, est, pour moi, une réelle occasion de voyager autrement : il nous permettra d'établir de véritables liens de réciprocité avec la population locale et donc d'acquérir une connaissance du pays plus concrète. Cet aspect d'échange où nous donnerons autant que nous recevrons est, pour moi, la principale force de ce projet. Ce qui me motive, par ailleurs, est le soutien que nous allons pouvoir donner tout en apprenant sur le monde qui nous entoure."

 

Et bien sur:

 

H_l_ne

 Hélène Guiery, 23 ans.

Responsable et encadrante de notre équipe.

 

Pour nous contacter: aines.lillemetropole@gmail.com

 

 

"Démarche de la route aînée"

 

Les temps passion

 

Bien que nous nous connaissons depuis maintenant plusieurs années, il a semblé important de souder l'équipe afin de construire un projet réunissant nos valeurs et nos révoltes communes.

Nous avons alors organisés à tour de rôle nos temps passions, temps consacrés à la présentation d'une activité que nous aimons particulièrement. C'est ainsi qu'après y avoir passé plusieurs mois, Elise nous a présentés le Canada, que Nicolas nous a fait partager sa passion de la musique, que Vincent nous a amenés au Grand Stade de Lille pour y voir un match de foot, que Fanny nous a fait faire un jeu pour tester notre culture cinématographique, qu'avec Baptiste nous sommes allés faire une randonnée à Vélo, que nous avons visionné le spectacle de danse de Jeanne, et qu'avec Hélène nous avons menés des expériences sociologiques.

 

 

Le pacte

 

  Pendant 10 jours, lors de l'été 2013 nous nous sommes retrouvés sur le camp de louveteaux marin national: Canamousse. Nous avons alors prit le temps de mettre en commun nos valeurs, nos révoltes communes et c'est ainsi que notre pacte a vu le jour:

 

       " Après y avoir accordé du temps et de l'intérêt, et malgré nos différents, nous nous sommes finalement entendus sur des révoltes communes.

 

Nous sommes révoltés par l'asymétrie des rapports de pouvoir. En effet, nous avons constaté des inégalités outrageantes dans l'éducation ,où l'idéal serait une éducation sans pouvoir arbitraire, pour tous. Ces inégalités peuvent conduire à des écarts importants de conditions de vie à différentes échelles et différents statuts (hommes, femmes, enfants soldats...)

 

Ainsi, nous sommes révoltés par l'imposition de modèle occidental réfutant la prise en compte des différents modes de vie déjà existants. C'est pourquoi, nous nous sentons concernés par l'ampleur que peux prendre cette influence. Effectivement, sans grandes précautions celle-ci aboutit à une exploitation de la dite-population.

 

Nous nous engageons, équipe d'ainés des Albatros de Lille Métropole à faire tout notre possible pour mener notre route, individuelle et collective, bâtie sur nos révoltes communes.

Nous nous engageons, par ailleurs, à tracer notre route en réflechissant et en limitant notre impact environnemental.

 

A présent, nous nous sentons prêts à porter à cet ensemble un regard plus attentif et à poser une première pierre sue cet édifice que nous débutons par ce Pacte et que nous continuerons tout au long de notre route et bien au-delà.

 

Fanny, Jeanne, Hélène, Elise, Vincent, Baptiste Et Nicolas"

 

 

 

Le pari

 

Dans la continuité du pacte, nous avons alors rédigé notre Pari. Pari, qui permet de décrire plus concrètement notre projet tout en respectant les valeurs émises dans le pacte.

 

"Les valeurs, les rêves et les révoltes de notre Pacte sur lesquelles nous voulons bâtir notre équipe d’aînés sont :

- Nous sommes révoltés par l'asymétrie des rapports de pouvoir. En effet, nous avons constaté des inégalités outrageantes entre l'éducation où l'idéal serait une éducation sans pouvoir arbitraire, pour tous

Par les écarts importants de conditions de vie à différentes échelles et différents statuts

- Nous sommes révoltés par l'imposition de modèle occidental réfutant la prise en compte des différents modes de vie déjà existants. C'est pourquoi, nous nous sentons concernés par l'ampleur que peux prendre cette influence.

 

Les grandes lignes du projet que nous avons envie de réaliser sont :

- Animer et participer à différents ateliers avec des enfants et/ou des adolescents d’une culture différente de la nôtre en vue de monter un spectacle

- Partir dans un pays francophone pour favoriser la communication, l’échange et vivre et s’impliquer dans le quotidien de la population locale.

- témoigner de notre projet en le restituant par vidéo ou photo.

 

 

Nous nous engageons à chercher les moyens de réussir ce projet.

Chacun d’entre nous s’engage à progresser et à mettre ses compétences et sa progression au service de l’équipe et du projet."

 

 

 Le projet

 

 

Une fois le pari rédigé, nous nous sommes mis à la recherche d'un partenaire dès la rentrée 2013. Après avoir longtemps cherché le partenaire idéal, nous l'avons trouvé et notre projet a put se dessiner beaucoup plus clairement.

 

Itin_raire

 

 

Le projet que nous réaliserons cet été se déroulera en deux temps.

 

Carte_2

 

                  Sur le chemin de l'artisanat local: la place des femmes dans l'arrière pays marocain.

 

Cette partie du projet sera réalisée en coopération avec une équipe de scouts marocain. Nous partirons dans la région d'Errachidia pour y découvrir le quotidien de la population locale.

 

En effet, on mènera en collaboration avec cette équipe local une reflexion autour de trois grands axes:

 

- Les rapports de pouvoir entre individus, ce qui nous mènera à rencontrer des coopératives de femmes dans l'artisanat : on peut penser que l’initiative de les regrouper permet une forme d’émancipation.

 

L’imposition du modèle occidental, pour cela nous irons à la rencontre de l'autre en l'écoutant dans un premier temps et en échangeant ensuite avec lui sur nos divers points de vue. Ces échanges  seront sous forme d'entretiens pour rendre compte de leur perception, le ressentiment d'une potentielle imposition. Cela permettra d'un point de vue personnel, à enrichir nos prises de positions et de corriger les stéréotypes que nous pouvons avoir.

Ces réflexions seront partagées lors du témoignage.

 

Échanger: maître mot du projet :notre volonté de partir à l'étranger est naît du fait que nous voulions écouter, découvrir et surtout échanger en faisant preuve d'une ouverture vers les autres et le monde. Nous pensons qu'aller à la rencontre de l'autre, chercher à le comprendre et le respecter dans sa différence, n'est pas renoncer à nos propres valeurs.

 

            "Les rencontres de l'amitié": vivre la dimension internationale du scoutisme dans la solidarité

 

En compagnie d'équipe scouts, guides et éclaireurs marocains, belges et français, nous participerons à un camp international. Là, nous organiserons des activités de solidarité en animant des ateliers dans deux orphelinats de Fès. Nous pourrons ainsi partager avec les enfants marocains mais aussi avec les autres équipe de scouts.

Par la suite, nous découvrirons différents villages et paysages lors d'une découvertes de l'arrière-pays marocain.

 

Rencontres_de_l_amiti_

 

 

Partants du 10 Juillet au 4 Août, le projet se divisera ainsi:

Du 12 au 19 Juillet: Direction Errachidia et la région de Meknès-Tafilet

Du 19 au 29 Juillet: Nous serons à Fès

Du 29 Juillet au 3 Août: Excursion à Marrakech et randonnée dans le village Imlil dans le Haut-Atlas.

 

Le témoignage

 

Aussi important que l'exploration en elle même, le témoignage est une partie importante de notre projet. Nous souhaitons en effet, que ce projet profite à d'autres personnes.

Pour cela, nous allons tout d'abord réaliser une carte sensorielle grandeur nature: chaque ville, village ou lieu marquant sera représenté dans une salle. Nous allons tout au long de notre voyage, récolter des odeurs, des couleurs, des photos, des interviews qui représentent l'un des grands axes de notre pari: "l'imposition du modèle occidental".

Nous réaliserons par ailleurs, un reportage qui rendra compte de notre exploration.

 

Le compagnonnage

 

Mais nous ne nous arrêterons pas là! Après cette expérience enrichissante, nous comptons continuer à nous engager dans une association autre que les EEUdF afin de vivre de nouvelles expériences ! 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Votre aide sera considérable pour arriver à notre budget final !

 

Un total de 9 314,70 €  

 

1/ Frais de préparation: 1000,0 €

 

360,00 € :Fosoli

60,00 €: Formation BAFD

30,00 €: Rencontre partenaire

400,00 €: Assurance annulation

100,00 €: Trousse de secours

50,00 €: Cartes, guides    

 

2/ Frais de transport : 2 638,330 € 

 

€ 2238,33: Billets d'avion

400,00 €: Déplacements intérieurs    

 

3/ Frais de fonctionnement sur place: 1 972,00 € 

 

672,00 €: Alimentation pour 14 jours

800,00 €: Hébergement

300,00 €: Eau (bouteilles)

200,00 €: Communications tél-cyber avec les familles    

 

4/ Frais action de Solidarité internationale: 2 595,00 €

 

1 995,00 €: Participation "Rencontre de l'amitié"

300,00 €:  Matériel pédagogique (feutres, feuilles, jeux de société...)

300,00 €: Achat appareil photo    

 

 5/ Frais de développement post-voyage :500,00 €

 

500,00 €: Présentation de l'action

 

8 705,330 € Total sans marge     609,37 € Marge sécurité (7%)

 

Sachez qu'il est possible d'avoir une déduction fiscale, si tel est votre souhait, envoyez nous un mail et nous vous dirons quels documents fournir!

 

Thumb_imgp0202
Les Albatros

Nous sommes un équipe d'ainé(e)s créée il y a maintenant deux ans ! Après avoir partagé des moments inoubliables lors de nos derniers camps, il nous a parut naturel de continuer la route ainée et de créer un projet qui nous ressemble!