SOMNOLENTE est le nouveau projet de film de Thibault Prevost. Comme LING, il ne se fera pas sans votre soutien! Merci à tous !

Large_gros-dodo-1420149002

Présentation détaillée du projet

SYNOPSIS:

 

Le jour, Rod entretient une relation conflictuelle avec sa mère Hélène. Carriériste et en proie à ses pulsions, celle-ci n'accorde que peu d'attention à son fils, qui consigne son mal-être dans un carnet.

Une nuit Hélène se réveille, carnet sur les genoux.

 

 

REALISATEUR:

 

10258413_10203737067724928_7916807087778366006_o-1418567832

Thibault Prevost a 22 ans. 

 

Il puise ses influences dans tout ce qu'il peut lire ou voir: Burroughs, Dagerman ou encore Gary // les films de Lynch, Cronenberg, Jarmusch, Aldrich ou Van Sant // la musique de Neil Young, Brian Eno jusqu'à l'électronique déstructurée anglaise. Liste non-exhaustive. 

 

Natif de Normandie, il commence par étudier la musique en école puis au conservatoire de Rouen. Il joue et écrit pour plusieurs groupes tout en proposant sa musique pour des projets filmés.

 

Après une hypokhâgne/khâgne "études cinématographiques", il s'installe à Paris et valide une licence de cinéma à la Sorbonne Nouvelle. Il collabore à plusieurs scénarios de courts-métrages, et assiste des réalisations (Tendresse).

 

2014 marque le début de son travail en tant que réalisateur: il signe LING, court-métrage co-réalisé avec François Pragnère dont il est aussi le compositeur. Le film est financé par une collecte KKBB et est actuellement en cours d'obtention de son visa d'exploitation. 

 

2015 sera l'année SOMNOLENTE

 

 

CASTING:

 

HELENE: Nathalie ROUSSEL

98749_7-1418594955

Section spéciale (Costa Gavras) - La gloire de mon père (Yves Robert) - 

A l'intérieur (Alexandre Bustillo et Julien Maury) - Ainsi soient-ils (série ARTE)

 

ROD: Yohan DJABOUR

10708619_10152302770861268_333073862570354985_o-1418565966

J’aime regarder les filles (Fred Louf) - 

Si t’as peur, ferme les yeux (Juliette Blat)

 

IAN: Camille LOUBENS

474613_9-1418650562

Les Filles au Moyen âge (Hubert Viel) - Les Chaises musicales (Marie Belhomme) - Petit Bonhomme (Victor Rodenbach et Hugo Benamozig) 

 

JULIA: Laurie IVERSEN

1009596_1377125365839000_891917005_o-1418595248

Court-métrage: Poisson Rouge (Emma Sandona) -

Théâtre: Le Petit Eyolf (Henrik Ibsen) - Rien pour Pehuajo (Nelly Fantoni)  

 

---->  Et aussi: Eric PIERROT, Antoine BERRY-ROGER, Hélène CHURCH, Tom VERCHUREN, Daniel BEAUVILLAIN...

 

 

EQUIPE:

 

Directeur de la photographie: Léo SCHREPEL 1012519_10151612711468085_181818576_n__1_-1418598136

 

Showreel 2014

 

 

Directrice de production: Cécilia KOTULA 

456354_4237717697949_634085231_o-1418598366

Directrice de production clips et courts-métrages. 

 

 

NOTE D'INTENTION AUTEUR-REALISATEUR:

 

[somnolente] – adj- 1. Qui, sans dormir, est sous l'influence du sommeil. En état de somnolence, en demi-sommeil. 2. Sans activité, engourdie 3. (fig) En sommeil, qui ne s'exprime pas.

 

Somnolente est d’abord le fruit d'un travail de réflexion autour de la relation mère/ fils, dans sa complexité. Hélène est une femme carriériste, installée professionnellement. Le film l’introduit dans un face à face décalé avec Rod, son fils ainé. Car si Hélène offre à Rod tout ce dont il aurait a priori besoin matériellement, le jeu est justement de le présenter comme un garçon en manque. Quelqu’un dont l’histrionisme quasi-maladif n’est en rien comblé par une mère séductrice, animée par ses seules ambitions professionnelles et une sexualité pulsionnelle. Une séduction à laquelle Rod n’est d’ailleurs pas indifférent, laissant entrevoir des penchants interdits: Rod est dans le rejet de ce que représente sa mère pour lui, pour autant sa beauté physique et sa sensualité l’attirent. Je me sens très inspiré par le cinéma nordique qui dans une mise en scène assez minimaliste fait passer les tensions les plus profondes. Il isole les personnages dans leurs pensées, en faisant exister leur silence comme du dialogue froid et sincère, ou donne de la force à une relation entre deux personnages en présentant l’incommunicabilité entre les deux. Ce fonctionnement par le non-dit m’intéresse beaucoup pour ce film: la définition figurée de la somnolence au sens où les choses ne s’expriment pas. 

 

La première partie du film est essentiellement constituée de plans en mouvement, de déplacements, d’agitation. Les séquences sont très rythmées et montées cut car prises dans le rêve d’Hélène, pêle-mêle. On dit souvent que notre vie quotidienne nourrit nos rêves, l'idée inverse est ici proposée: le rêve d'Hélène lui fait se souvenir de nombreux éléments sur lesquels elle revient une fois réveillée, carnet de son fils à l’appui.

La seconde partie est plus lente, plus flottante et pose aussi la question de la véracité de tout ce que l’on voit en tant que spectateur. Est-on dans la réalité des faits? Est-on dans sa réalité de mère qui s’en veut de ne pas avoir été là du vivant de son fils? Questionnements multiples autour de la place de la mort dans la vie, de la douloureuse acceptation de celle des autres pour pouvoir continuer à vivre soi-même.

 

J’ai grandi en Haute-Normandie, j’aime cette région et elle représente à mon sens une belle métaphore de l’entre-deux, de la multiplicité des états: entre campagne, bord de mer et ville. Les trois espaces s’imbriquent et j’essaye dans ce film de passer de l’un à l’autre comme suivant la psychologie des personnages. J’ai connu ces états, et la Normandie est souvent propice à leur réveil: campagne et solitude, ville et agitation, mer et contemplation. 

 

T.Prevost

 

 

REFERENCES:

 

Une partie de campagne - Jean Renoir

Capture_d__cran_2014-12-15___01.07.52-1418602198   

Mulholland Drive - David Lynch

Capture_d__cran_2014-12-15___01.09.01-1418602256   

La Luna - Bernardo Bertolucci

Capture_d__cran_2014-12-15___01.08.31-1418602335

 

Paranoid Park - Gus Van Sant 

Capture_d__cran_2014-12-15___01.15.54-1418602625

 

Beneath The Roses (série photo) - Gregory Crewdson

Capture_d__cran_2014-12-15___01.08.14-1418602679

 

Mamma Roma - Pier Paolo Pasolini 

Capture_d__cran_2014-12-15___01.09.12-1418602774

 

 

REFERENCES BANDE ORIGINALE:

 

La bande originale du film sera également composée par Thibault Prevost. 

Elle alliera guitares électriques planantes et rock garage, références à la musique classique, à la New-wave et à la musique électronique anglaise. 

 

 

 

PRECEDENTE REALISATION:

 

LING (2014), 11'

Adaptation de LING, nouvelle de Louise G. Asher

Réalisation François Pragnère & Thibault Prevost 

 

La collecte: http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/ling--3

 

 

Capture_d__cran_2014-07-25___22.01.36-1418647674

 

 

 

FICHE TECHNIQUE:

 

Durée estimative : 25 min

Durée de tournage : 7 jours

Période de tournage : Mars 2015

Support : Full HD - couleur 

Format : 2:35 / progressif 25P 

Lieu de tournage : Seine Maritime (76), Normandie

À quoi servira la collecte ?

Nous estimons le budget du film à 7 690€

La majorité des dépenses se trouveront dans le transport, les repas de l'équipe pour une semaine. Mais aussi de la location du matériel caméra, des dépenses en décoration essentielles pour le film, des frais de projection et de diffusion pour pouvoir vous montrer ce à quoi vous avez participé.

 

Capture_d_e_cran_2014-12-15_a__16.32.47-1418657636

 

Grâce à vous nous pourrons y arriver !

 

Nous avons créé une association loi 1901, pour pouvoir recevoir des aides sous forme de mécénat, celle-ci s'appelle SOMNOLENTE, elle est enregistrée sous le n°W751226615.

Thumb_10258413_10203737067724928_7916807087778366006_o-1418651373
Thibaultprvst

Bricoleur.

Derniers commentaires

Thumb_default
Fan de la première heure ;-)
Thumb_default
un petit coup de pouce au tournage mon Titi
Thumb_default
Modeste contribution pour talentueux (mais humble!) réalisateur. Un projet mené avec passion par son créateur auprès d'acteurs prometteurs. Bonne chance dans la réalisation du tournage, que la douceur des plages Normande vous inspire. Clotilde