SORTIE DE TROUPE: Deux spectacles en tournée estivale, pour une utopie de troupe

Large_sans-titre-1-1434113520-1434113537

Présentation détaillée du projet

Prendre la route, aller à la rencontre des spectateurs.

La Cie l’Individu a décidé d’organiser une Sortie de troupe cet été.

Il s’agit de faire une tournée des places de villages avec le spectacle Le Songe d’une nuit d’été, alors que dans le même temps, le spectacle Le(s) Visage(s) de Franck sera repris au Festival d’Avignon.

 

Bankweb-1434489009

 

Nous avons créé Le Songe d’une nuit d’été, d’après W. Shakespeare, adapté et mis en scène par Charles-Eric Petit en 2013 dans le cadre de Marseille Capitale Européenne de la Culture. Pour la première fois, nous nous confrontions à un classique, véritable «machine à jouer» théâtrale.

Représenté une semaine sur un grand plateau marseillais, bénéficiant d'un véritable succès critique et public, nous avons repris le spectacle une dizaine de fois dans autant de théâtres différents, avec à chaque fois une rencontre forte avec les gens.

 

Img_5998_modif_2-1434102196

 

 

«Saisir les conduites par des mots pour en créer une partition», Ch.-E. Petit

A l'origine, Le(s) Visage(s) de Franck était une commande du théâtre de la Cité à Marseille passée à la Cie l’Individu et à son auteur Charles-Eric Petit: il s’agissait alors d’«écrire autour de la crise».

Après un travail d’un an d’écriture et d’échanges avec cinq acteurs non professionnels à partir de leurs expériences de travail, une représentation remarquée eut lieu lors de la première édition de la Biennale des écritures du réel, en 2012, à Marseille.

En 2014, le spectacle a été recréé en version "seul en scène" et présenté lors du dernier festival d'Avignon, puis repris en avril au théâtre de Ménilmontant à Paris.

 

Lvdf_-_0014-1434102336

 

 

La troupe comme utopie,

Le songe pour réalité!

 

En août dernier, la Cie l’Individu a participé à l’édition 0 du festival de St Amans au cours duquel nous avons joué Le Songe d’une nuit d’été dans une version «plein air».

Cette expérience d’un retour aux fondements de notre artisanat (une place, des acteurs, un public)  nous a fortement enthousiasmés.

Accomplissement de l’acte d’Amour théâtral avec la pièce de Shakespeare comme manifeste.

 

C’est ainsi que nous avons décidé d’organiser une tournée estivale des places de villages.

 

Sortie de troupe s’adresse à un public estival. Depuis la première date à La Déviation le 10 juillet à l’Estaque, en passant par le festival de Monaco le 13 juillet jusqu’à notre semaine de residence à Embrun, nous allons sillonner jusqu’au 5 août les festivals, mais aussi les places de villages, les parvis de château et les forêts! Il s’agira pour nous de re-créer le spectacle in-situ à chacune de nos étapes, et de toujours créer la synergie à chaque endroit. Une fabrique itinérante à laquelle nous aimerions convier les habitants/spectateurs durant notre trajet.

Pour ce faire, nous proposerons sur le chemin, des lectures mises en espace en amont du spectacle, une formule de concert ou de bal après celui-ci. 

 

Ré-enchanter l'ordinaire

 

L’été dernier, nous avons joué Le(s) Visage(s) de Franck déjà au Festival d’Avignon. Et malgré une forte baisse de la fréquentation, nous avons vécu un très beau festival, fait de multiples rencontres, bien souvent débutées dans la rue en tractant puis prolongées par le spectacle et son après...

Forts de cette belle expérience, nous rejouerons cet été Le(s) Visage(s) de Franck au Festival d’Avignon, afin de faire résonner ce texte sur le monde du travail pendant le mois du festival. Certaines représentations seront accompagnées de débats en présence de peronnalités telles que Pierre Carles ou bien encore Marie Pezé...

 

 

D'un spectacle l'autre

Deux fois quatre semaines de Sortie de troupe

 

L'une itinérante.

L'autre sédentaire.

 

_dsc9887_-_copie_2-1434102793

 

 

L'une s'envolant d'un rocher vers une citadelle.

L'autre jouant du tract et du verbe.

 

Lvdf_-_0040-1434102886

 

 

En fuite vers de nouveaux espaces, de nouveaux imaginaires.

 

Notre désir est de jouer.

Notre désir est de rencontrer le public.

Souvent.

Simplement.

 

Faire du théâtre "pour de rire", donc extrêmement sérieusement. Rester malicieux. Jamais raisonnable. Ne jamais finir et continuer d’écrire. Célébrer. Le magnifique et le dérisoire. De l’humilité adjoint d’orgueil. Faire la fête avec les gens. Se faire enterrer face contre terre puis se retourner dans sa tombe pour être du bon côté ; au bon endroit. Jouer. Ecrire, surtout ! Rire. Comme une dernière grimace. Comme celle devant la mort. Exercer sa profession de mortel. Croire aux fantômes. Croire aux gens. Au diabolique pouvoir du « on dirait que… » que chaque adulte/enfant possède. Faire un dernier tour de piste – une sortie de troupe – un acte qui anime… 

 

Et susciter en vous, nous l’espérons : le désir de l’attique honneur de devenir nos mécènes

 

Nous souhaitons continuer à créer, même si les opportunités se font de plus en plus rare, aller de l’avant et réunir les conditions pour que ces rencontres restent possibles.

 

Ecriture contemporaine et théâtre populaire

 

Sortir des théâtres traditionnels quelque peu «impressionnants» où beaucoup n’osent s’aventurer pour aller à la rencontre des gens, en allant dans leur espace quotidien (la place de village) ou en allant leur parler dans le rues d’Avignon, est un geste militant.

Nous revendiquons cette dualité d’une grande ambition artistique mêlée à une volonté forte d’un théâtre véritablement populaire et accessible.

 

Pour que le temps de la représentation soit une fête

 

Songe3_nathalie_magnier-1434103827

 

 

L'équipe de la Sortie de troupe:

Dana Al Hajji, actrice. Titania, Hypolita, Laurence. Le Songe

Arnaud Aldigé, acteur, assistant mise en scène. Puck. Le Songe

Josef Amerveil, baliseur sonore. Le(s) Visage(s)

François-Dominique Blin, acteur. Franck. Le(s) Visage(s)

Thomas Cantin, graphiste. Le Songe, Le(s) Visage(s)

Thomas Cérisola, acteur. Obéron, Thésée. Le Songe

Abdelkarim Douima, acteur, régisseur. Une fée, un conteur. Le Songe

Franck Gazal, acteur, assistant mise en scène. Lysandre, Franck. Le Songe, Le(s) Visage(s)

Thierry Gourmelen, chargé de diffusion. Le(s) Visage(s)

Maïa Jarville, actrice. Hermia, Hélène. Le Songe.

Célia Jaussiomme, chargée de communication. Le Songe, Le(s) Visage(s)

Martin Kamoun, acteur. Demetrius, Auguste. Le Songe

Alexandre Le Nours, acteur. Léna, Guillaume. Le Songe

Yann Loric, éclairagiste. Le Songe, Le(s) Visage(s)

Thibault Petit, régisseur. Le(s) Visage(s)

Charles-Eric Petit, auteur, metteur en scène. Le Songe, Le(s) Visage(s)

Fabienne Tzerikiantz, administratrice. Le Songe, Le(s) Visage(s)

 

 

 

Participez au financement de notre Sortie de troupe et rendez possible notre utopie...

 

 

 

 

Un petit bonus:

 

   

 

À quoi servira la collecte ?

Les frais de transport du décors et du personnel sur quatre semaines (1200€)

Location d'un logement à Avignon pour trois personnes pendant un mois (1500€)

L'achat de matériel technique, notamment en lumière (500€)

L'achat de tracts et affiches pour les 2 sorties de troupe (800€)

Thumb_logo_l_individu-1434304118
cielindividu

La Compagnie l’Individu (Association Le Fruit de la Discorde) travaille essentiellement à partir de textes écrits et mis en scène par Charles-Éric Petit. A l’occasion d’une première résidence au Théâtre des Bernardines à Marseille, elle y crée Le Fruit de la Discorde en 2005, puis Le Di@ble en Bouche en 2006/2007. En 2008/2009, elle crée Notre Dallas... Voir la suite