Soutenez la lutte contre le paludisme infantile grace au projet solidaire de trois étudiantes en sciences !

Large_couv_indo_7-1430325160-1430325192

Présentation détaillée du projet

Bienvenue dans l'aventure Sourire d'Indonesie ! 

 

Une_aventure-1430404173

 

 

Portrait-1430667269

R_sum_-1430404378

Ce projet est le vœu de trois étudiantes en sciences de la vie, Eva, Charlotte et Stéphanie, dont l'une - Stéphanie - a choisi de poursuivre en médecine, et a pour but de soutenir les enfants atteints de paludisme en Indonésie, par une action de recherche clinique ainsi que par un soulagement de leur quotidien. 

 

Le projet, a pour but d'amener un peu d’espoir à ces enfants hospitalisés en leur apportant des fournitures scolaires et quelques vêtements venus d'ailleurs, un voyage pour eux, comme pour nous. Plusieurs collectes de fournitures vont ainsi être mises en place. Ainsi nous partirons, et les arrangements  administratifs dans ce sens sont déjà engagés auprès de l'ambassade Française, pendant les mois de Juillet et Août 2015. 

Avec ce projet nous allons aussi travailler sur la mise au point de tests diagnostiques rapides chez les enfants atteints de paludisme  et aussi le suivi clinique de ces patients à l'hôpital pédiatrique de Medan, sur l'Ile Sumatra. Nous suivrons ainsi des médecins-pédiatres et professionnels des maladies infectieuses, afin d’apporter à leurs démarches un savoir-faire scientifique que nous avons pu acquérir en France pendant nos travaux de Master et Doctorat, et dont les résultats sont déjà prometteurs.

 

 

Id_e-1430809330

Nous nous sommes rencontrées en septembre 2014, au cours d'une banale réunion de laboratoire - Malaria Research Unit, basée à Lyon, 69 - et comment dire ? ... le coup de foudre.

Nous partagions la même passion pour la science, la même envie de venir en aide aux enfants, et surtout le même interêt pour cette maladie mortelle qu'est le paludisme.

 

La_derni_re_fois-1430662436

 

Rassemblées par notre directeur de laboratoire, le Pr. Stéphane Picot, nous avons décidé de monter une collaboration internationale afin d'approfondir notre formation scientifique, mais surtout de transposer nos connaissances de laboratoire directement vers les premiers concernés : les enfants. Ils sont en effet les plus touchés par cette maladie, comme le rapporte le dernier rapport sur la paludisme de l’OMS,  causée par un si petit parasite et qu'une simple piqure de moustique transmet d'un individu à l'autre. Très vite la maladie dégénère pour eux, et il est très difficile de prévenir cette aggravation - si ce n'est impossible.  Plusieurs voyages déjà effectués en Indonésie par les membres du laboratoire nous ont permis de lier contact avec le Dre. Ayodhia Pitaloka, pédiatre à l'hôpital de Medan, situé sur l'ile de Sumatra. Nous avons de notre côté travaillé sur des possibilités de traitements, fructueuses d'ailleurs, et nous espérons en faire une étude clinique dans les prochaines années à venir. Avant cela, il est important de savoir pourquoi - pour QUI - nous travaillons, et c'est en priorité pour mieux adapter nos méthodes de travail et améliorer le quotidien des enfants malades que nous souhaitons effectuer ce voyage.

 

La_fine__quipe-1430404347

 

 

 

Trombine-1431268637

Accus_-1430404334

Le parasite responsable du paludisme appartient au genre Plasmodium il se transmet par une piqure de moustique, organisme dans lequel il est sous forme reproductive. Après quoi, il infecte le foie, puis la circulation sanguine, où il infecte les globule rouges - les transporteurs de l'oxygène, qui donnent leur couleur au sang - c'est pourquoi c'est une pathologie si grave : Comme le sang s'épuise en globule rouge, les organes ne reçoivent pas correctement l'oxygène ce qui génère de multiples déficits.

Le premier signe de la maladie est une fièvre qui va empirer avec l'état du patient, due à l'importante réaction immunitaire mise en jeu pour lutter contre le parasite. Progressivement, l'état du patient empirera à mesure que le parasite se multiplie. Les cas de paludisme sévère touchent particulièrement les enfants : la fièvre y est ainsi combinée à une colonisation des vaisseaux sanguins du cerveaux, ce qui peux plonger le patient dans un coma si l'infection n'est pas prise en charge à temps. Même avec une prise en charge rapide, des dégât irreversibles peuvent être causés, conduisant à des problèmes locomoteurs et cognitifs, il est donc primordial de prendre en charge correctement cette pathologie et de developper des traitements efficaces. 

 

 

1430335330-2-1430338506

 

 

Plan-1430404364

Le plan (si nous l'acceptons) que nous acceptons c'est d'aller se former directement sur le terrain, pour mettre au point de tests de dépistage rapide de la maladie. Dans le même temps, nous nous formerons aux gestes cliniques, afin de valider notre approche thérapeutique de laboratoire (nous aimerions vous parler plus longuement de cela aussi ... mais parce que les résultats n'ont pas encore été publiés, nous n'avons pas le droit de nous étendre). En revanche n'hésitez pas à nous contacter sur le mail souriresdindonesie@gmail.com pour y poser toute vos questions, nous serions ravies d'y répondre au mieux et dans le respect de notre charte de confidentialité !

 

 

Travel_fr-1430339631

 

 

 

Voilà, vous savez tout ! Votre aide et vos commentaires sont tous bienvenus, passez un très bon moment !

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Votre_contribution-1430498889

L'ambassade de France et l'Institut Français d'Indonésie ne peuvent financer les frais de vie et le billet d'avion que pour une seule des trois participantes donc la collecte servira en priorité à : 

 

- Financer les deux billets d'avion manquant : 1600€ ( 2 x 800€)

 

Ensuite : 

 

- Financer le matériel amené aux enfants : 200 €, pour les t-shirts, cahier de coloriages, stylos, crayons, feutres, doudous, a tarifs préférentiels auprès de fournisseurs divers. 

A cette fin nous avons aussi monté un dossier FSDIE auprès de l'université Claude Bernard - Lyon 1 ((UCBL Lyon 1, 43 boulevard du 11 novembre 1918, 69622 VILLEURBANNE, France) dont nous dépendons, qui prendra en charge une partie de ce budget. 

 

Si d'aventure la collecte nous rapportait plus que l'objectifs, nous utiliserions cet argent pour financer le logement sur place (à nos frais jusque là) et les taxes de transports à l'aéroport, le restant sera reversé à une association d'aide aux enfants hospitalisés sur place. Un sondage parmi les contributeurs peut être organisé pour choisir cette association, afin de répondre au mieux à vos souhaits (: .

Enfin, si il y avait encore plus que ce que nous avions budgeté, nous rétribuerons le chargé de communication, qui a jusque là décidé de travailler bénévolement et qui fournit un travail considérable pour assurer la diffusion du projet. 

 

C'est pourquoi aujourd'hui nous avons besoin de VOUS, pour terminer ce budget. Vos dons et votre participation feront de ce projet non seulement un projet porteur, mais aussi une communauté. C'est grâce à cette communauté que nous pourrons aussi favoriser la communication autour de cette maladie infectieuse peu connue en Europe. Merci à tous pour le temps que vous avez pris pour nous, et pour les enfants :)

 

 

Thumb_indonesia__orthographic_projection_-1430207092
SouriresIndonesie

Nous sommes trois étudiantes en sciences des quatre (trois) coins de France et résidant à Lyon depuis un an. Charlotte et Eva sont en Master et étudient la génétique et la biologie de la cellule (elles se spécialisent en Infectiologie), tandis que Stéphanie, porteuse du projet, est titulaire d'un doctorat en Biologie, et est étudiante en médecine. Toutes... Voir la suite