Le Havre est notre terrain de jeux pour le projet Sous Le Ciel La Terre. L’urbanisme de Perret nous a inspiré la végétalisation participative des toitures terrasses de la ville reconstruite du Havre. En 2017, nous fêterons les 500 ans du Havre, et nous avons décidé de coloniser par les plantes la plus grande superficie possible de toits-terrasses, avec les habitants du Havre et autres jardiniers fous.

Large_couverture

Présentation détaillée du projet

Les jardins perchés sont essentiellement visibles depuis les fenêtres qui donnent dessus. Même si elles sont nombreuses, il est très important de faire connaître la démarche à ceux qui ont les pieds sur terre.

Alors autour du chantier :  grand ramdam sur les trottoirs ... :

Nous organisons des ateliers pédagogiques autour du végétal, ou de Perret en visitant le 1er jardin réalisé qui est un jardin d’observation et d’expérimentation.

Ensuite, mains dans la terre : chantier de jardinage au sol et tête dans les nuages : installation du jardin sur les toits…

Et aussi, observation de la croissance des jardins, avec ou sans public et enfin, nous diffusons par mail le journal des Voleurs de Roses (suivi de la croissance des plantes, un regard contemporain sur le paysage de la ville reconstruite, diffusion des dates de jardinage, etc…)

Sans oublier la mise à plat de toutes nos expériences, en texte, photo, plan, croquis et cartographie, en vue d’une publication en 2017 des jardins initiés par Les Voleurs de Roses sur la ville reconstruite du Havre.

 

Faire un jardin, voici comment ça se passe :

ça se passe pas mal au sol, avec des jardiniers plein de rêves

 

Un mélange très secret de terre légère et fertile

 

Bien choisir les végétaux

 

Planter, bien évidemment

 

Planter encore ... mmmmmmm .... on adore ....

 

Et Voilà

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte de dons nous permet de financer les chantiers de jardinage sur les toits.

Nous achetons les plantes, les substrats (mélange de terre spécial terrasse), les caisses de plantation, les lignes de vie pour jardiner très haut, nous louons aussi des nacelles et invitons d’autres associations.

De l’automne 2012 au Printemps 2013, nous réaliserons 3 jardins : 2 écoles élémentaires et un collège, avec l’aide de vos dons.

Nous saisissons toutes les occasions pour parler de la modernité de Perret et d’une conception nouvelle du jardin …

Les jardins perchés sont essentiellement visibles depuis les fenêtres qui donnent dessus. Même si elles sont nombreuses, il est très important de faire connaître la démarche à ceux qui ont les pieds sur terre.

Alors autour du chantier :  grand ramdam sur les trottoirs ... :

Nous organisons des ateliers pédagogiques autour du végétal, ou de Perret en visitant le 1er jardin réalisé qui est un jardin d’observation et d’expérimentation.

Ensuite, mains dans la terre : chantier de jardinage au sol et tête dans les nuages : installation du jardin sur les toits…

Et aussi, observation de la croissance des jardins, avec ou sans public et enfin, nous diffusons par mail le journal des Voleurs de Roses (suivi de la croissance des plantes, un regard contemporain sur le paysage de la ville reconstruite, diffusion des dates de jardinage, etc…)

Sans oublier la mise à plat de toutes nos expériences, en texte, photo, plan, croquis et cartographie, en vue d’une publication en 2017 des jardins initiés par Les Voleurs de Roses sur la ville reconstruite du Havre.

Aujourd'hui, il ya déjà Trois jardins qui discutent avec l'architecture moderne ...

 

En bord de mer, le lexique botanique, jardin expérimental, face aux embruns ...

Sur le toit d'un séchoir collectif, en coeur d'îlot,

En fleur aujourd'hui

A 15 mètre de haut, face à la mer, derrière le musée Malraux ...

 

Merci les complices ... vous êtes ... des  fleurs ...

Thumb__yann_monel-9585
Les voleurs de roses

Nous sommes Les Voleurs de Roses, une association de jardiniers fous, et nous montons des projets poétiques principalement au Havre. Nous sommes nés en 2009, avec l'installation O de Piscine, 18000 litres d'eau dans 15000 bouteilles recyclées, pour capturer la lumière du littoral havrais. Ensuite est venu le projet Sous Le Ciel La Terre. Nous avons... Voir la suite