Pulsomatic est gratuit mais, pour une fois, nous vous proposons d'acheter le 188e.

Large_couv-pulso187-1434985218-1434985228

Présentation détaillée du projet

Le Pulsomatic de rentrée n'est pas un numéro anniversaire, ni un numéro spécial, mais un numéro crucial pour le journal, sans lequel il disparaîtra.

10984079_1597950203793200_5714336807107775525_n-1435675283

 

QUI EST PULSOMATIC ?

Édité par l'association Pulse depuis 1998, Pulsomatic vous informe tous les mois de l'actualité culturelle nantaise et régionale. Si vous habitez Nantes ou alentours, vous l'avez très certainement déjà eu dans les mains, dans la poche, voire vos toilettes.

Vous savez donc que c'est aussi un précieux outil pour découvrir ce qui se fait de gros et de petit en matière de spectacles, concerts, expositions, disques, livres ...

Outre des articles consacrés à l'actualité culturelle locale sous toutes ses formes, Pulsomatic contient un agenda mensuel très complet où l'on trouve en moyenne 1 000 dates : les concerts des Ateliers de Bitche  comme ceux de Stereolux, les live du café du Cinéma comme ceux de la Scène Michelet, les spectacles du Théâtre de Poche comme ceux du Grand T, les expositions du LIFE comme celles de L'Atelier.

Côté équipe, Pulsomatic, c'est Ellen, rédactrice en chef intransigeante, Pierre-François, rédacteur placide, Émile rédacteur batteur, Jérôme administrateur noise, Julien commercial métal et Thomas, graphiste infatigable. Soit l'équivalent de cinq salariés à temps plein.

Avec ses treize chroniqueurs bénévoles, l'association produit en moyenne 80 pages mensuelles diffusées à 30 000 exemplaires dans un réseau de distribution de 650 points à l'échelle du territoire.

 

COMMENT VIT PULSOMATIC ?

 

10303447_1447586032162952_5281678607616675513_n-1435675828

 

Pulsomatic est gratuit ! C'est un choix de départ : la gratuité rend l'information accessible au plus grand nombre.

Pulsomatic vit donc essentiellement de la publicité. Nous percevons également des aides publiques associatives, sous la forme d'une prise en charge du loyer de nos bureaux par la Ville de Nantes et de deux emplois aidés.  

 

Nos recettes publicitaires baissent régulièrement depuis six ans. Elles viennent principalement du tissu culturel local (nous y incluons bien sûr les bars). Ce qui est logique, puisque c'est essentiellement de cela que nous parlons. Or l'argent s'est fait plus rare dans la culture, les pleines pages de publicité tendent à devenir des demi-pages et les demi-pages... rien du tout.

L'économie de Pulsomatic a toujours été fragile, elle est devenue intenable.

À quoi servira la collecte ?

 

À la réalisation et l'impression du numéro de septembre. Voici comment les 24 000 euros seront répartis :

- 14 580 euros en direction des salaires (7500 euros pour un mois) et des charges sociales (7080 pour un mois

- 7 500 euros de coût d'impression du numéro de rentrée

- les 1920 euros restants représentent la commission de Kiss Kiss Bank Bank (soit 8%)

 

Septembre est traditionnellement un bon mois en matière de régie publicitaire - celui des débuts de saison culturelle.

Les recettes publicitaires liées à ce numéro serviront quant à elles à reconstituer la trésorerie du journal et à préparer son avenir. Il faut imaginer un nouveau Pulsomatic et sûrement un nouveau modèle économique. Nous avons quelques idées.

Pour les mettre en œuvre, il faut du temps et passer un cap difficile.

Vos contributions nous permettront de faire ce numéro qui lui-même nous donnera les moyens d'inventer les prochains.

 

 

QUE SE PASSE-T-IL APRÈS ?

 

 

Pulsomatic gardera sa forme actuelle jusqu'au numéro de décembre. En janvier 2016, nous lancerons un nouveau journal.

 

Merci, bisous.

 

Thumb_pulso_0-1434981400
Pulsomatic

Depuis 1998, l'association Pulse publie les mensuels Pulsomatic, magazine et agenda culturel diffusé en Pays de la Loire à 30 000 exemplaires.

Derniers commentaires

Thumb_default
Quoi! Plus de Pulsomatic? Mais ça va pas non! Je file quelques sous en espérant vraiment qu'on ne me rembourse pas... Pulsomatic m'a toujours informé, distrait, instruit, guidé de manière impertinente (avec pertinence...). Et tout ça gratuitement! Alors ça vaut bien l’équivalent de quelques bières dépensé pour défendre la presse qui se mouille pour qu'il fasse beau.
Thumb_default
Pour moi, il n'y a pas d'équivalent au Pulsomatic, depuis... au moins 15 ans. Courage !
Thumb_default
Depuis 2002 je profite des infos du Pulso ! C'est sans hésitation que je contribue à la sortie du prochain numéro.