Aidez-nous à sauver la 22e édition du seul festival de cinéma qui prime les seconds rôles et les jeunes espoirs du cinéma francophone.

Large_visuel_kkbbajuste_-1464971360-1464971371

Présentation détaillée du projet

Depuis 1995, le Festival Jean Carmet se déroule à Moulins (Allier) en octobre pendant une semaine. Il est organisé par l'association Ciné Bocage qui mène également, à l’année sur le territoire, des actions d’éducation à l’image et de sensibilisation des publics au cinéma d'auteur.

 

Le Festival Jean Carmet, c’est :

 

- L’unique festival de cinéma en France qui prime uniquement les comédiens et tout particulièrement les seconds rôles et les jeunes espoirs du cinéma francophone

 

- Le seul festival de cinéma généraliste d’envergure en Auvergne

 

- Un projet pédagogique d’éducation à l’image fort, dédié aux enfants et adolescents

 

Salle_pleine_ok-1464970165

 

Le Festival Jean Carmet, c’est aussi :

 

- Un moteur dans le paysage culturel local avec de nombreux partenariats basés sur les ressources et les équipements existants, initiés dans le but de mutualiser les énergies

 

- Un acteur économique qui contribue à la renommée et au rayonnement touristique de la Ville de Moulins et de son agglomération, du Département de l’Allier et des territoires auvergnats de la nouvelle grande région, auprès des professionnels du cinéma (comédiens, réalisateurs, producteurs, distributeurs, agents, journalistes…) et des cinéphiles

 

Vuillermoz-1464970970

 

Chaque année, nous accueillons les équipes des films en compétition afin qu’elles rencontrent leur public à l’issue des projections.  Sont notamment déjà venus à Moulins :

 

Swann Arlaud, Kevin Azaïs, Yves Boisset, Jacques Bonaffé, Jérôme Bonnell, Thomas Cailley, François Civil, Catherine Corsini, Slimane Dazi, Joséphine de Meaux, Anaïs Demoustier, Carole Franck, Stéphane Guillon, Mia Hansen-Love, Sam Karmann, Mélanie Laurent, William Lebghil, Bernard Menez, Alexis Michalik, Philippe Nahon, Finnegan Oldfield, Frédéric Pierrot, Manuel Poirier, Alice Pol, Olivier Rabourdin, Philippe Rebbot, Natacha Régnier, Solène Rigot, Dominique Reymond, Vincent Rottiers, Constance Rousseau, Guillaume Senez, Benjamin Siksou, Jean-François Stévenin, Michel Vuillermoz, Malik Zidi…

 

Invite_s-1464969937

 

UN FESTIVAL EN PLEIN ESSOR MAIS AVEC UN BUDGET AMPUTE DE 11 000 €

 

En 2015, nous avons comptabilisé 8815 entrées (2612 entrées scolaires et 6203 entrées grand public soit + 36,03% en deux ans).

 

En plein essor, nous avons pourtant dû prendre acte d’une baisse de 20% de la subvention du Conseil Départemental de l’Allier soit 10 000 € et de 6,6% de celle de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes soit  1000 €.

 

Avec un budget prévisionnel de 153000 €, 11000 € de subventions en moins, un déficit inédit de 6800 € lié à une « crise de croissance » en 2015 et un gel des subventions depuis 2001, il nous est difficile de continuer de nous développer pour sensibiliser un public encore plus nombreux au cinéma d’auteur et aussi, plus basiquement, de maintenir le festival en vie malgré le soutien actif des centaines d'adhérents et sympathisants de Ciné Bocage.

À quoi servira la collecte ?

A permettre la tenue de la 22e édition du Festival Jean Carmet qui se déroulera du 12 au 18 octobre à Cap’Cinéma Moulins en préservant :

 

1/ Les deux compétitions de films (8 longs métrages et 15 courts métrages) et l’accueil des membres des jurys, des réalisateurs et des comédiens en Compétition Second Rôle et Jeune Espoir (sans leur présence parmi les festivaliers, le cœur du festival ne bat plus)

 

2/ Les postes des trois salariées sans qui le festival ne pourrait exister dans sa forme actuelle : celui de la coordinatrice générale du Festival et unique salariée à l’année de Ciné Bocage (CDI), celui de la responsable de la programmation également en charge de la presse (CDD de 3 mois) et celui de la chargée du développement des publics (emploi mi-temps mutualisé)

 

Bande_de_filles-1464970600

 

QU’AVONS-NOUS FAIT, DEPUIS JANVIER, POUR PALLIER A LA BAISSE DES SUBVENTIONS ?

 

Concrètement, nous avons :

 

- doublé la cotisation de nos adhérents (décision votée à l’unanimité par les adhérents lors de la dernière Assemblée Générale)

 

- initié un tour de table avec les élus de toutes les collectivités territoriales qui nous soutiennent financièrement (DRAC, Région, Département, ville de Moulins & villes de Avermes et Yzeure dans l’agglomération)

 

- sensibilisé et démarché la plupart des entreprises de notre territoire (nous sommes dorénavant une association d’intérêt général et pouvons, à ce titre, faire bénéficier à nos mécènes de déductions fiscales conséquentes)

 

- déposé deux dossiers de subventions auprès de deux sociétés civiles

 

- organisé avec succès un concert de soutien au Théâtre de Moulins

 

 

NATURE DES DEPENSES

 

Graphique_de_penses-1465219181

 

NATURE DES RECETTES

 

Graphique_recettes-1465219597

Aujourd’hui, nous lançons cette campagne de financement participatif car il ne nous manque plus que 4000 € pour sauver l’édition 2016.

 

 

ET APRES ?

 

A moyen terme, nous avons conscience qu'il faut qu'un partenaire financier (privé ou public) s'engage à soutenir pleinement le projet et nos actions pour que le Festival Jean Carmet continue de rayonner sans devenir un ersatz de ce qu'il est.

 

A l'heure actuelle, la mort de Ciné Bocage et du Festival Jean Carmet n’est pas une option envisageable pour l’équipe (les 15 membres du Conseil d'Administration et les 3 salariées) et nous l’espérons pour vous aussi, festivaliers, anciens invités, membres de notre réseau professionnel et passionnés de culture et  cinéma.

Thumb_avatar-1464781191
Ciné Bocage

Depuis 1995, le Festival Jean Carmet se déroule à Moulins (Allier) : il est le seul festival de cinéma généraliste d’envergure en Auvergne et l'unique festival en France qui prime uniquement les comédiens et tout particulièrement les seconds rôles et les jeunes espoirs du cinéma francophone.

Derniers commentaires

Thumb_default
De tout cœur avec le festival. Malik Zidi
Thumb_default
Allez, ça va le faire !!
Thumb_default
Pour soutenir un projet culturel qui me tient à coeur : merci pour votre engagement et les moments privilégiés que nous partageons durant ce festival ! Que vive la culture !