Dans le sport, les stratégies sponsoring complètent et prennent même parfois le dessus sur le talent pur du sportif. Enquête sur le terrain.

Large_11086371_10206552041822387_166628700_o-1427275586

Présentation détaillée du projet

L’argent est devenu vital dans le monde sportif professionnel. Le sport de haut niveau n’est plus seulement une question de talent : en plus d’être doué, l’athlète doit aussi dénicher des sommes d’argent importantes s’il veut percer dans son milieu de prédilection. Il existe de nombreux sportifs qui ne peuvent se lancer de manière professionnelle dans leur passion pour cette raison. Nous nous sommes penchés sur les sports individuels qui nécessitent une recherche accrue de sponsors et/ou de mécènes. Dans quelle mesure le mécénat, le sponsoring et les investissements publics déterminent-ils la performance sportive ? C’est à cette question que notre enquête veut répondre. Notre projet final sera un reportage vidéo d'une vingtaine de minutes. 

 

 

Des financements de plus en plus présents 

 

Les trois principales sources de financement dans le sport sont le mécénat, le sponsoring et les investissements publics. Un mécène apporte un soutien financier ou matériel à des activités scientifiques, culturelles ou sportives sans contrepartie directe, à l’inverse d’un sponsor. Ce dernier attend un retour sur investissement. L’investissement public, quant à lui, se manifeste sous différentes formes : des subsides directs envers une équipe, la construction d’une infrastructure sportive ou le prêt de locaux et de matériels. Ces trois formes d’investissement sont de plus en plus présentes dans le sport, et beaucoup de disciplines individuelles en dépendent. Par exemple, 16,9 milliards d’euros ont été investis en 2013 par les sponsors

dans le monde sportif professionnel. C’est pourquoi nous avons décidé d’enquêter sur le phénomène.

 

 

Mgylgxk-1426848629

 

 

Notre objectif

 

Dans ce contexte de financiarisation sportive à outrance, les athlètes les plus talentueux ne sont pas spécialement les plus privilégiés. Par exemple, en Formule 1, Bruno Senna a obtenu la place du vétéran Rubens Barrichello, l’ancien partenaire de Michaël Schumacher durant ses belles années chez Ferrari. Nous cherchons à analyser les stratégies de sponsoring ainsi que les performances sportives qui en dépendent. Quelles sont les critères d’investissement des sponsors dans le domaine sportif ? Quelles sont les difficultés rencontrées par un sportif pour dénicher un soutien financier ? Nous souhaitons rencontrer et suivre des sportifs professionnels et des sponsors pour découvrir l’envers du décor. Par exemple, nous avons l'intention de suivre un skipper professionnel dans sa recherche de sponsors au mois de septembre prochain. Nous voulons également enquêter plus profondément dans les sports moteurs. Comment les jeunes se débrouillent-ils pour obtenir de l'argent ? Comment ce milieu fonctionne-t-il ?  

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour nous écouter lors d'une interview qui présente encore un peu plus notre projet.

 

 

 

 

Qui sommes-nous ? 

 

Tous trois étudiants en journalisme à l’IHECS, nous sommes des férus de sport. Cette passion commune nous a réunis autour de ce projet, en plus de la volonté de retranscrire une vérité peu connue du grand public.

 

 

11075820_10153218836849031_1766195629_n-1427292538           

 

Charlélie est plongé dans le sport depuis sa plus tendre enfance. Grand fan de football et de tennis, il a toujours vu d’un mauvais œil les dérives financières dans ce domaine. Sa curiosité l’a amené à se poser de nombreuses questions sur le sujet. Après avoir rencontré ses deux collègues et amis, il s’est lancé dans le projet sans hésiter une seconde. Et si le domaine financier n’est pas son fort, il souhaite mieux le comprendre au travers de ce travail qui correspond au plus important projet du début de sa carrière.

 

11072648_10153218836834031_443375373_n-1427292494

 

 

Fan de vélo et footballeur du dimanche à ses heures perdues, Thomas est extrêmement intéressé par tout ce qui touche de près ou de loin au sport. Pigiste à La Dernière Heure/Les Sports au sein de la rubrique cyclisme depuis juin 2014, il possède déjà la fibre journalistique dont le groupe va pouvoir profiter. Egalement intéressé par les questions économiques, c’est tout naturellement qu’il a accepté de travailler sur ce projet.

 

11079361_10153218836859031_248051977_n-1427292647

 

Rémi a vite pris conscience de l’importance de l’argent et surtout, du sponsoring dans le sport. Organisateur d’un festival de musique local pendant 4 ans, il possède plusieurs contacts dans le monde du sponsoring. Il entend mettre à profit cette expérience et son parcours scolaire en faveur de ce projet. S’immerger dans un quotidien qui n’est pas le sien pour rendre compte de cette réalité auprès du grand public, voilà ce qui a poussé Rémi à se lancer dans cette enquête auprès du grand public.

 

 

Ce que nous comptons mettre en place

 

-        Une page Facebook et un compte Twitter pour nous suivre durant le projet (teaser, photos, articles, vidéos, etc…).

 

-        Un « Rebelmouse » (un site qui recentrera nos productions) et une revue de presse sur notre problématique.

 

-        Une ligne du temps pour que vous soyez au courant à tout moment de notre avancée dans le projet.

 

-        Un reportage vidéo de plus ou moins  20 minutes.

 

Tous ces outils vous permettront d’être à nos côtés durant ce périple.

 

 

Img_2336-1426848594

À quoi servira la collecte ?

Selon nos estimations, une enquête telle que celle-ci nous coûtera aux environs de 1500€. Nous comptons sur votre générosité pour atteindre au minimum la somme de 1100€, qui subviendra à une partie conséquente de nos frais.

 

Coûts : 

 

-        Location de voitures : 250€ pour une semaine.

 

-        Frais de transport (Essence + péages) : 300€. Nous ferons plusieurs allers-retours (notamment en Bretagne où le sportif professionnel s’entraine), ce qui augmentera sensiblement nos frais de transport.

 

-        Prix moyen d’un logement sur place : 350€

 

-        Les contributions des kissbankers : 200€ à nos frais.

 

-        Les dépenses quotidiennes (nourriture, par exemple) seront à nos frais.

 

 

Ce mémoire représente l’aboutissement de nos études et à travers celui-ci, nous comptons bien percer dans le monde journalistique. Nous sommes très motivés à l’idée de traiter un sujet peu abordé dans les médias traditionnels et pour réaliser ce reportage, nous avons besoin de votre soutien, qu’il soit financier ou humain.

 

N’hésitez pas à continuer de nous soutenir si nous réussissons à dépasser les 100% de financement. Et ne perdez pas de vue que si nous n'atteignons pas notre objectif, chaque KissBankers sera remboursé et nous ne toucherons rien.

 

Nous comptons sur vous !

 

Si vous rencontrez des problèmes avec le mode de paiement, contactez-nous par mail : sportifsalacarte@gmail.com

Thumb_11086371_10206552041822387_166628700_o-1427275626
Sportifs à la carte

Charlélie, Rémi et Thomas sont passionnés par le sport mais surtout par le journalisme. Leur motivation à aller toujours plus loin pour en apprendre plus à propos d’un sujet et le faire connaître au plus grand nombre les a réuni autour de ce projet. Ces 3 amis se sont rencontrés sur les bancs d’école et veulent démontrer, via cette enquête, que leur...

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo les gars de la marine : bon vent !
Thumb_default
Bonne suite ;-)
Thumb_default
Très bonne initiative, bonne chance dans ce projet!