Participez à la création du premier album de Stokolm, In the Echo Chamber

Large_stokolm-itec-kkbb-v1-012315-1422013062

Présentation détaillée du projet

Après une année de travail, voici venu le moment de donner vie à In the Echo Chamber, notre premier album enregistré entre Rennes, Brest et Le Conquet. 11 titres. Un digisleeve réalisé par le bureau de design Figure 7, à Lyon. Il ne reste plus qu'à le découvrir.

 

Stokolm-itec-visuelweb-1421940494

 

Pour vous faire une idée de la couleur de l'album, nous vous proposons pendant les 7 derniers jours, un nouveau titre en écoute, en plus de ceux déjà diffusés.

 

 

 

Laissez-nous vous présenter le projet plus en détail.

 

Longtemps, nous nous sommes couchés tard. Et les vieilles habitudes ont la peau dure. C’est pourquoi, cela n’a pas été facile de quitter Brest aux premières lueurs de l’aube par un matin frais de février. Mathieu Gaud, ami, ingé son et producteur, avec qui nous avions déjà travaillé sur notre premier EP, nous attendait à Cesson-Sévigné, vers neuf heures, pour un weekend d’enregistrement de batterie. Comme à son habitude, Lionel, qui avait dormi pendant tout le trajet, voyageait léger.

 

Kiss4-1422008889

 

Heureusement, Mathieu avait de la ressource.

 

Pendant trois jours, nous sommes restés enfermés dans la control room du studio altSonik et les phrases qui résument le mieux ce weekend d’aliénation sont : « Elle est bonne. On la garde. Tu peux en refaire une au cas où ? » Lionel, le roi de la prise unique, devenait complètement fou (mais bon… on avait trois jours pour la batterie… alors on en profitait pour couper les cheveux en quatre). La température, déjà élevée, montait en flèche dans le studio. Heureusement, il trouvait un peu de réconfort au piano et les soirées étaient suffisamment arrosées pour repartir d’un bon pied le lendemain.

 

 

Puis, quelques semaines plus tard, ce fut au tour de Mathieu, et Lola, de faire un saut par chez nous. Nous nous sommes installés au Conquet, à la pointe de la pointe du Finistère, pour enregistrer la basse de Jean-Marc, les guitares et le piano. On en garde le souvenir d’une période de travail intense, ponctuée de bonnes surprises et de moments de grâce qui nous aidaient à oublier la fatigue. La solidarité des musiciens brestois qui nous ont prêté leur matériel sans rien attendre en échange. Les doigts magiques de Lola sur le clavier du Pleyel du Conservatoire de musique de Brest. Le Caol Ila acheté en urgence pour chasser les nuages de doutes quand ils s’accumulaient. Un vent à décorner les bœufs, agrémenté d’une pluie battante, lors d’une journée sans fin pendant laquelle Renaud a fait rugir les amplis pendant 19 heures avant de laisser la place à Fabien qui a mis un point final acoustique à cette journée marathon de bruit et de fureur (on remercie secrètement la voisine de ne pas avoir succombé à une crise cardiaque quand nous avons décidé d’enregistrer les guitares les plus tonitruantes vers 4 heures du matin. La maison en tremble encore). Nous avions du retard sur notre planning, il fallait faire vite, Jbouille, ingé son, gourou, coach de vie et préparateur vocal, nous attendait le lendemain à La Carène (la SMAC de Brest).

 

 

Kiss3-1421943703

 

Studio_carene-1422008688

 

 

Pendant quatre jours, dans l’ambiance feutrée du studio redécoré pour l’occasion, nous avons travaillé sur les voix et les cuivres, sous la houlette pleine de tendresse de ce type fabuleux (Jbouille). Sa douceur, son calme, nous ont permis de prendre un nouveau départ dans ce projet qui prenait des proportions pharaoniques pour un groupe comme le nôtre, qui découvrait au jour le jour les contraintes et les difficultés liées à l’enregistrement d’un album. Ce n’est pas très rock’n’roll de s’épancher sur ses états d’âme, mais on ne va pas se voiler la face, quand on passe trois semaines à enregistrer des centaines de pistes séparées, on fini par être pris de vertige, tant le résultat final semble de plus en plus improbable. Un peu comme si un peintre posait chaque couleur d’un tableau qui n’existe que dans sa tête sur des calques différents, en espérant que leur superposition donne naissance à une œuvre belle et cohérente. C’est loin d’être gagné à l’avance. Mais, cette expérience nous a rappelé que le tout est plus que la simple somme des parties. Et ce qu’il y a de fabuleux avec la musique, c’est sa capacité à étouffer toutes les inquiétudes, à sonner le retour au présent de la façon la plus belle et la plus péremptoire. Ce fut le cas lorsque nous avons eu la chance de passer trois heures avec Marco Massera, alto dans l’Ensemble Matheus. Il n’avait jamais entendu les titres avant d’entrer en studio, il les a découverts, arrangés et sublimés en improvisant complètement et nous l’avons regardé faire, médusés et fiers.

 

 

On pourrait parler de l'enregistrement de cet album pendant des heures. Ce fut une expérience intense. Nous nous sommes fait des amis, nous en avons perdus, nous avons appris des tas de choses sur la musique en général et la nôtre en particulier. Ce fut un concentré d’existence que nous n’oublierons jamais. Mais ce n’est pas terminé, il est temps de penser à l’album et avec un peu de chance, aux concerts. Nous vous proposons le résultat de notre modeste épopée, à vous à présent de nous aider à faire les derniers pas.

 

... Et vous verrez, on ne s'est pas moqué de vous :

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Votre contribution nous permettra de:

 

_ presser 500 CD (1200 euros) Digisleeve comprenant un poster recto/verso réalisé par Clément Le Tulle-Neyret, Ghislain Mirat et Gaspard Ollagnon du studio de graphistes basé à Lyon, Figure 7

_ payer la SDRM, les droits d'auteur pour la reproduction de l'album (315 euros)

_ financer partiellement la réalisation d'un clip

_ payer les expéditions des CD

Thumb_stokolm-itec-visuelweb_small-1422013248
Stokolm

Stokolm est un groupe de rock indé créé en 2010 et basé à Brest. / Stokolm is an indie rock band formed in 2010 and based in Brest, Brittany, France.

Derniers commentaires

Thumb_default
J'aime beaucoup ce que vous faites! :-) A + Matthieu
Thumb_stokolm-itec-visuelweb_small-1422013248
Merci Martin.
Thumb_default
Bonne chance, hâte d'écouter l'album en entier :-)