Réaliser un film documentaire en stop, Lyon-Lisbonne en interrogeant les gens croisés sur notre route sur le thème de la crise.

Large_capture_d__cran_2013-06-15___22.44.23

Présentation détaillée du projet

Notre projet est né de notre goût pour ce mode de voyage assez extraordinaire, que nous avons découvert il y a quelque temps déjà, au gré de nos périples en Europe. Partir en stop c'est se confronter à des modes de vie ou des préoccupations qui peuvent s'avérer très différents ou étrangement proches de nous. C'est aussi croiser des gens que nous n'aurions pas rencontrés dans notre vie quotidienne, des gens de tous bords politiques et de tous milieux.

En effet, passer plusieurs heures (au mieux !) avec un inconnu donne lieu à des échanges parfois banals mais le plus souvent enthousiasmants, curieux, impromptus, enrichissants. C'est en tout cas une manière de prendre contact avec le mode de pensée de l'autre, avec une culture différente, une autre façon de saisir le monde. Comme si en quelquesheures, on avait accès à un condensé de vie. C'est justement cette diversité de personnes qui nous a semblé propice à la réalisation d'un film documentaire sur un thème particulier, ayant ainsi presque une valeur sociologique, 

 

Nous avons choisi l'Espagne et le Portugal comme terrain d'expérience, autour du thème de la "crise" puisque ce sont des pays particulièrement touchés par la crise économique et politique qui embrase l'Europe. Un seul voyage, de Lyon à Lisbonne, trois semaines en juillet 2013.

 

Petit aperçu de notre itinéraire !

 

Il s'agira donc de recueillir les témoignages des gens croisés sur la route, pour comprendre ce que veut dire le mot "crise" pour eux, si tant est qu'il veuille dire quelque chose, et leur façon de la vivre. Nous filmerons donc les conducteurs, avec leur accord, et profiterons du trajet pour les interroger sur ce thème, en évoquant les questions qui nous semblent importantes. Quelles peuvent être les implications de la crise à l'échelle personnelle ? Comment  fait-elle envisager l'avenir collectif ? Entraîne-elle un scepticisme à l'égard de la politique, ou renforce-t-elle l'espoir de changement ? Ce qui sera intéressant, ce sera justement de confronter les points de vue, notamment si les avis sur la question s'affirment chacun de façon différente.

 

Le thème même de la crise nous a semblé important parce que nous avons grandi avec, et que d'une façon ou d'une autre, elle est depuis un certain temps à l'horizon de nos représentations. Et pourtant, il n'est pas toujours évident de comprendre concrètement ce qu'elle implique, tant à l'échelle individuelle que collective, nationale qu'européenne.

Et si pour nous il est difficile d'en saisir une vérité, qu'en est-il de nos voisins espagnols et portugais, pour qui la situation économique et politique est encore plus critique ?

 

A travers la multiplicité des voix entendues, grâce à l'auto-stop, serait-il possible de dresser un tableau imaginaire et itinérant de cette Europe en crise? Le choix du stop est alors ici tout à fait significatif : c'est, d'une certaine manière, un moyen de contrer la crise (qui, à entendre certains, exacerberait la méfiance entre les gens) puisque son succès repose avant tout sur la solidarité des conducteurs, qui acceptent, "pour" rien, de transporter des gens. 

 

Et comme il parait que les voyages forment la jeunesse, nous essayons depuis quelques temps d'arpenter notre Vieux Continent (Italie, Allemagne, France...) sourire aux lèvres (parce que sinon le stop ça ne marche pas), sacs aux dos, pouce levés (parce que sinon le stop...)

 

Participez, aidez-nous à continuer ainsi!!! 

 

Lisboa

À quoi servira la collecte ?

Ayant un budget très limité, étant étudiantes, nous avons besoin de votre aide pour mener ce projet à bien.

 

L'argent collecté servira à : 

 

- Aide aux frais de séjour lors du voyage (nourriture, hébergement...)

 

- Aide au montage du film (rémunération du monteur) 

 

- Aide à l'achat du matériel manquant (micro)

Thumb_capture_d__cran_2013-06-15___22.44.23
Judelius

Juliette, 20 ans, étudiante en économie et en langues. Noémie, 21 ans, étudiante en théâtre et en littérature. Amies depuis dix ans, nous habitons à Paris depuis notre tendre enfance et lorsque nous ne sommes pas en cours ou en train de préparer notre projet, nous aimons aller au théâtre, au cinéma, au musée, danser, refaire le monde dans de vieux... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_capture_d__cran_2013-06-15___22.44.23
Départ prévu le 12 juillet !
Thumb_default
Bravo les filles pour cette superbe idée! Je vous souhaite beaucoup de chance et courage! Hâte de voir le résultat :)
Thumb_default
Je vous souhaite bien du courage les filles, et surtout profitez bien ! Bon voyage