Basta avec les cigognes ringardes ! Aidez le collectif de designers "StrasMania" à créer des objets souvenirs d'Alsace pas comme les autres.

Large_visuelstrasmania

The project

Logo

 

Pas de régionalisme ni de folklore à deux sous ! Des designers, des artistes et des graphistes comme Pierre, Eric, Nicolas, Loïc (et d'autres à venir), se réunissent pour proposer avant tout des T-shirts pour l'été 2013 avec des graphismes singuliers pour satisfaire la demande des jeunes touristes de passage à Strasbourg et en Alsace.

 

Photo01

Simulation des T-shirts "King Kong". (Nicolas Sanchez)

 

Avant tout la constatation, de la part de nos amis qui viennent visiter Strasbourg, que le choix des objets souvenirs se limite à de vraies "kitcheries" et qu'il est vraiment difficile de trouver quoi offrir ou s'offrir en visitant la ville.

Puis la décision, après une soirée de sympathiques discussions, de réagir et d'agir !

 

Photo03

Action avec "phrase" alsacienne sur paneau de Libre Expression. (Pierre Fraenkel)

 

Nous vous invitons à participer à cette opération antikitch et subversive en contribuant à l'impression des T-shirts aux graphismes "délirants". Coton bio et très peu de packaging dans un souci écologique, beaucoup d'enthousiasme et des idées d'objets à n'en plus finir pour le futur.

 

Photo05

Dessin de la cathédrale, préparatifs pour les sérigraphies. (Loïc Thirion)

 

StrasMania est un projet de l'association e-sociation.org.

L'association :

 

QUI SOMMES NOUS

Un petit collectif d’artistes, de créateurs, de graphistes, de designers, de curieux, de citoyens… 

 

NOS CONSTATS

Internet favorise l’instantanéité, l’abolition des frontières géographiques et permet la naissance de nouvelles synergies, de nouvelles collaborations.

 

L’accélération des temps dont nous sommes témoins et acteurs, se traduit partout y compris dans la façon de valoriser (ou dévaloriser) les compétences et les savoirs faire liés au travail créatif.

 

L’activité créatrice est de plus en plus soumise aux pressions commerciales et à la mondialisation ; Il en découle un affaiblissement, une incertitude du processus. Aussi, nous faut-il trouver de nouveaux instruments collectifs favorisant les liens entre acteurs afin que le créatif soit moins isolé ou « soumis » à des structures homogénéisées. Il pourra alors, plus facilement s’extraire des risques de formatage. 

 

CE QUI NOUS ANIME

Nous favorisons une approche humaniste et solidaire et prenons ancrage dans les territoires.

 

Nous visons la sauvegarde du travail créatif dans le respect et la reconnaissance de la pluralité culturelle.

 

Nous avons la conviction que l’artiste (le créateur) est un citoyen qui contribue à l’épanouissement collectif.

 

Nous voulons contribuer à la mise en relation d’artistes, artisans, designers, opérateurs culturels, professionnels de la communication afin de contribuer à sauvegarder leurs savoirs, savoir-faire et connaissances.

 

Sans en avoir conscience, peut-être, ils sont socialement utiles et sont l’expression du renouveau permanent qu’implique l’acte créatif.

 

QUESTIONS ET PROJETS…EN VRAC

Nous nous interrogeons par exemple sur :

 

- Les rapports entre créateur et institutions : les aides d’état, l’incertitude, réputation et liberté créative.

 

- Quelles frontières existent entre l’art et l’artisanat – L’un peut-il sauver l’autre?

 

 

Nos projets

 

- Constituer des archives écrites, audiovisuelles (interviews et vidéos d’artistes, etc.) sur le thème du processus créatif ;

- Utiliser le site comme lieu de rencontres et de discussions ouvertes favorisant de nouveaux savoirs faire ;

- Promouvoir la «récupération» et la création de documents écrits et audiovisuels autour du processus créatif (savoir-faire d’artistes, de designers et d’artisans, spectacles vivants, arts de la rue…).

Why fund it?

Achat d'une presse carrousel pour l'impression en sérigraphie, quatre couleurs.

Achat des émulsions et des écrans + petit matériel.

Achat des t-shirts en coton bio de différentes tailles.

Thumb_1919321_1304695502539_1035645_n-1423559700
Majalo

Chez nous, il y a toujours eu du monde, des grandes tablées dans une grande cuisine où tous les invités se réunissaient pour participer et savourer des petits plats. En Italie, en France et au Mexique, nous étions heureux de recevoir la famille et les amis. Cette "famille" et les "amis" sont devenus de plus en plus nombreux...