Participez à la production de STRONG LORETTA ! Un court-métrage très librement inspiré de Loretta Strong de Copi, écrit à 12 mains et réalisé par Paul Moulin. Le tournage a déjà commencé, nous allons avoir besoin de tout votre soutien pour "habiller" notre belle opératrice de l'espace avec une magnifique B.O, et des effets très spéciaux !

Large_strong-1

The project

 

 

STRONG LORETTA

 

scénario: la famille recomposée...

 

avec: Sinan Bertrand, Elisa Bourreau, Serge Biavan, Maïa Sandoz , Hakim Romatif , Nil  & guests

 

réalisation : Paul Moulin

 

décors, costumes, cadre, machinerie, lumières, maquillage :

Paul Moulin, Clément Comet, Serge Biavan, Sinan Bertrand, Maïa Sandoz,  Kim Lert, Guillaume Moitessier, Eric Thébault, Elisa Bourreau, Elsa Joly, Charles Langellier, Carole Visconti,  Elsa bosc, Catherine Cosme

 

production : L'Argument / La Générale

 

Diapod3a8eed67590be84cd25c44c01de5bc6

©ElsaBosc

 

 

SYNOPSIS

 

Laurent est un jeune homme qui vit seul avec sa mère,

il travaille chez Godex, vente par correspondance de sextoys.

Sa vie est triste, sa mère mourante.

Il souffre d’une constipation sévère qui lui provoque des hallucinations.

La douleur est telle qu’il se sent aspiré comme dans un trou noir.

il échappe alors à sa triste réalité et devient Loretta Strong, opératrice de l’espace , qui a une mission: sauver le monde.

Il s’agit d’un cadavre exquis,

une histoire de solitude écrite collectivement.

 

Img_4280

  ©ElsaBosc

 

 

INTENTION

  La famille recomposée est un ensemble d'auteurs libres.   Au départ nous avons lu la pièce de Copi et nous en sommes tombés amoureux. Sans doute poussés par l'esprit de grande liberté de ce texte, nous nous sommes mis a écrire collectivement, furieusement, une adaptation, sans contraintes, pour le plaisir d'écrire sous forme de cadavres exquis.   Le scénario est resté longtemps dans un tiroir et puis, 10 plus tard nous réalisons que parmi nos projets avortés, "Strong Loretta" est le seul a n'avoir jamais épuisé notre désir. Même 10 ans plus tard, la proposition est toujours aussi féroce qu'autrefois.   Nous décidons donc, en urgence, de le tourner avant qu'il ne reparte vers d'autres oublis, omissions...Trous.   Nous mettons alors en place très rapidement, les éléments de tournage sans avoir trop conscience des choses. Nous ne pouvons, et ne voulons pas determiner à l'avance la couleur qu'aura ce film, ni sa durée. Compte tenu de la demarche collective, nous ne pouvons pas nous résoudre à la figer.   Les personnages de Loretta et Laurent sont interprétés par le même acteur, Sinan Bertrand. C'est notre seule certitude.   Nous avons donc tourné une grande partie du film, il nous reste aujourd'hui quelques séquences et surtout un gros travail de postproduction, montage,  doublage et trucages.   

 

QUI SUIS JE ?

 

 

Img_3871

©ElsaBosc

 

 

PAUL MOULIN

(réalisateur)

 

Comédien, metteur en scène et cinéaste depuis 1998. Il met en scene plusieurs spectacles de théâtre de rue et sous chapiteau entre 1998 et 2001. Il réalise avec Maïa Sandoz son premier court métrage en 2002 Prise de tête,  il participe cette même année au projet de Claude Monrieras TRIBUDOM, collectif de cinéastes dans lequel il réalise pendant plus de 5 ans, une dizaine de courts-métrages avec des enfants d’écoles de Zone d’Education Prioritaire à Paris.  En 2005, Il est l'un des membres fondateurs de  La Générale, laboratoire artistique et politique, il en sera président pendant l'année 2009, il participe activement aux  chantiers sauvages de Cinéma  (2009 et 2011). Il fonde avec Maïa Sandoz en 2006 L'ARGUMENT, Cie permanente de La Générale,  ils produisent Maquette suicide de Maïa Sandoz (2008), Le Moche de Marius Von Mayenburg (2010) Sans le moindre scrupule d’après Heiner Muller (2010).

 

 

Img_3753

©ElsaBosc

 

SINAN BERTRAND 

(Loretta/Laurent)

 

Après un baccalauréat obtenu au Caire, il arrive à Paris à 17 ans. Il suit des études théâtrales au sein de l’université Paris III et rejoint l’école du Studio pour une formation professionnelle. Deux ans plus tard il intègre la compagnie Jean-Louis Martin-Barbaz.

1997, il fonde avec Maïa Sandoz la compagnie des Kütchük’s. En 1998, il interprète le rôle de Woof dans la comédie-musicale Hair. Repéré par Fabrice Aboulker, il intègre la troupe d’Ali Baba pour une aventure de deux ans. Il enregistre l’album en 1999. Il participe ensuite à l’Éveil du printemps de Frank Wedekind (mis en scène par Paul Desveaux). Un conte de Noël (Olympia, Casino de Paris, Casino du Liban), West Side Story les Nouveautés Lyriquesà Toulouse. En 2003, il assiste Agnès Boury sur le spectacle musical Créatures (d’A.Bonstein) Il rejoint la troupe de Zapping en 2004 pour une exploitation au Théâtre du Gymnase puis en tournée jusqu’au printemps 2005. Saison 2005-2006, il est Pablo dans Concha Bonita (sous la direction d’Alfredo Arias) dans sa version italienne (tournée enItalie). En 2006, il endosse perruque et talons pendant 3 saisons pour interpréter Lullaby dans Le cabaret des hommes perdus. Maïa Sandoz le dirige ensuite dans Le Moche. En 2011-2012 il est à l’Affiche du Rond-Point pour René l’énervé de et par Jean-Michel Ribes. Et sous la direction de Marcel Maréchal dans Le Bourgeois Gentilhomme. Aujourd'hui, il prépare le prochain spectacle de Mark Tompkins.

 

 

Img_4120_2

©ElsaBosc

 

 

L'ARGUMENT

(production)

 

Depuis 2006, les objets que nous créons, sont tout public et polymorphes (théâtre, performance, cinéma, atelier), notre goût est prononcé pour les dramaturgies radicales et effarantes, dont les sujets tournent de manière récurrente autour de la frontière, l’identité, la liberté.

Pas de vision apriori, mais de la recherche, de la fouille, des sauts dans le vide. Et sur les plateaux : des corps ludiques, travestis, monstrueux, ambivalents ( Vincent Furic, Serge Biavan, Celine Pérot, Michel Durantin, Hakim Romatif, James Joint, Elsa Joly, Mona abdel Hadi, Sinan Bertrand, Paul Moulin,  Maïa Sandoz, entre autres) au service d’une histoire, épique ou tragique, sans oublier la démesure qui sera toujours le feu de notre joie... 

 

http://www.largument.wordpress.com/

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Why fund it?

La réalisation du film « Strong Loretta » nécessite des moyens humains et  techniques. Si le film a d’ores et déjà réuni des soutiens logistiques conséquents, ils restent insuffisants.

Les fonds collectés couvriront les divers frais du tournage qui a déjà commencé mais surout de formidables effets spéciaux.

 

 

Le tournage :

 

L’idéal serait de rassembler 10350 euros. Nous avons fixé une somme à atteindre ici plus raisonnable: 4500  euros. La somme minimum pour pouvoir finir le film. Mais ce serait  formidable de dépasser les 100% de la collecte !

 

Voici les différents coûts qu'implique notre tournage (sur 2 x 7 jours) :

 

Assurance et droits musicaux : 500€

 

La location du matériel image (lampes,  travelling…) : 1200 

 

Transports (camion, essence) 250 €

 

- Décors / Accessoires  : 2 000€

 

Costumes  / Maquillage / Coiffure : 1 000€

 

Nourriture (11 membres de l’équipe technique + 1 à 20 comédiens selon les séquences) : 1400  

 

- Effets speciaux  et générique : 2000

 

-- Mix son: 1500

 

Imprévus  500 

 

Nous possédons déjà une caméra et du matériel lumière et le soutien de la Générale, lieu de création à Paris

 

www.lagenerale.fr

*  *  *

 

Les contreparties : 

 

Pour chaque don, nous proposons différentes contreparties : affiches, projection, DVDs

A savoir : le montant minimum est de 10€, mais il n'y a pas de montant maximum. La fonction "1 500€ ou plus" permet de donner la somme que l'on souhaite, en échange de toutes les contreparties

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_histoire-nucleaire-atomique-031
largument

L'ARGUMENT since 2006 Les objets que nous créons, sont tous public et polymorphes (théâtre, performances,cinéma, atelier), notre goût est prononcé pour les dramaturgies radicales et effarantes,dont les sujets tournent de manière récurrente autour de la frontière, l’identité, la liberté. Des textes souvent drôles, toujours implacables qui nous... See more

Newest comments

Thumb_default
Je change pas de main, je sens que ça vient.
Thumb_default
Je veux voir Strong Loretta!!!!! J'y crois les gars! Vous allez y arriver! Artistiquement votre, Emine Meyrem
Thumb_default
MERDRE,LES AMINCHES !!!!!!!!!!!! BORIS REHLINGER