Soutenez ce beau projet autour de la Mouette d'Anton Tchekhov, une œuvre emblématique du théâtre occidental.

Large_imagekkbb

Présentation détaillée du projet

Ça y est, nous y sommes!

Programmés au Théâtre de l'Opprimé du 23 avril au 4 mai, nous vous présentons :

 

Sujet pour une petite nouvelle

Une Variation de La Mouette de Tchekhov

 

Img_5675

 

Le Projet

 

Le processus de création d’une œuvre artistique est une aventure dans laquelle il faut se lancer sans avoir peur de prendre les risques nécessaires. Pour la réalisation du deuxième travail de la Cie. BrutaFlor, nous avons choisi de voyager en compagnie du grand dramaturge russe Anton Tchekhov, et plus précisément avec sa Mouette et tous les questionnements que ce texte soulève.

 

La Mouette fait partie de ces œuvres d’art qui ne peuvent jamais s’épuiser car ce qui est au cœur de ses questionnements nous est universel et intemporel.

C'est une œuvre qui parle de la création artistique au théâtre, nous proposant ainsi le jeu de miroirs du théâtre dans le théâtre, de l’acteur qui joue l’acteur.

De ce jeu naissent des questions qui se déploient à la lisière de la réalité et de la fiction. « La pièce qui va bientôt commencer » annonce Tréplev, au début du premier acte. Mais de quelle pièce parle-t-on ? De celle qui va être présentée à l’intérieur de la pièce à laquelle nous assistons, de la pièce elle-même, celle de Tchekhov, ou encore d’une autre pièce, plus large, plus universelle ?

 

Note d'intention - Flavia Lorenzi

 

"La Variation, en musique, consiste en la transformation d'une phrase musicale par des procédés d'écriture et de composition, qui ouvrent le motif premier vers des horizons inexplorés, tout en laissant le thème original reconnaissable. 

C’est avec cette idée, de variation, et non pas d'adaptation ou d'actualisation, que j’ai décidé de travailler sur La Mouette d’Anton Tchekhov. Ce texte, qui est une des plus belles réflexions sur l’art et l’amour, m’accompagne depuis longtemps. Avec La Mouette, Tchekhov ouvre les horizons du théâtre occidental vers une modernité encore jamais vue, et jusqu'aujourd’hui, ce qui est au cœur de cette dramaturgie demeure intemporel.

Le théâtre ne cessera jamais de chercher les « formes nouvelles », et pourtant, après tout ce qu’on a pu voir sur les scènes, comment donner vie a une mouette d’aujourd’hui ?

Je ne voulais surtout pas faire du texte de Tchekhov un tableau anachronique, au contraire, je vois dans ce texte la possibilité de parler de notre époque, de ce que nous sommes, de nos rêves, nos peurs, nos combats.

 

Sujet pour une petite nouvelle - Une Variation de La Mouette de Tchekhov est le résultat d'un intense processus de création. Il nous en a fallu du temps pour plonger dans l'univers tchekhovien et travailler sur ses variations. Nous avons cherché, recherché, écrit, réécrit, dansé, chanté, improvisé, coupé, ajouté, répété. Nous avons pris le risque de faire du théâtre, ensemble !

Notre variation n'est pas une déconstruction du texte de Tchekhov. L'auteur a toujours été le génie qui a guidé et éclairé notre recherche. Prenant cette dramaturgie comme fil conducteur nous avons ouvert quelques fenêtres donnant sur de nouveaux horizons. 

 

Sur scène, sept comédiens. Chacun prend sa place dans l'espace scénique : LE SPECTACLE VA BIENTÔT COMMENCER. La frontière entre l'histoire racontée et le moment présent est faible et ces deux dimensions se mélangent bien des fois. Tchekhov nous entraîne vers cette ambiguïté et nous l'acceptons, car au-delà de toute construction des personnages, nous sommes nous-mêmes les individus qui allons vivre cette histoire et la raconter au public. 

Pas de costumes d'époque, pas de paroles d'une Russie lointaine, pas de distance.  Notre maison de campagne est le plateau, notre lac, le mur du théâtre. Nous sommes là, devant vous, et pas ailleurs.  Mesdames et messieurs : LE SPECTACLE VA BIENTÔT COMMENCER."

 

Le travail sur la dramaturgie

 

Sujet pour une petite nouvelle est l’expérience exaltante de revisiter une œuvre emblématique du théâtre occidental. Nous avons choisi de nous nourrir du génie de Tchekhov, qui nous offre à travers son chef d’œuvre une infinité de possibilités d’ouverture et de réécriture.

Réunie autour de ce projet, une formidable équipe, courageuse et enthousiaste, s’est jetée à l’eau dans l’idée d’écrire une sorte de variation sensible et singulière de La Mouette.

Tout en conservant le texte original, nous nous sommes libérés de certains personnages, en déplaçant quelques répliques, soit vers un support visuel ou encore en les redistribuant à d’autres personnages.

D’autres auteurs, que nous avons nommés « les voix sœurs de Tchekhov », se sont glissées dans notre dramaturgie. Dans Sujet pour une petite nouvelle on entend: Rilke, Bukowski, Shakespeare, Lispector, Kafka, Nakim Hikmet, viennent donner à notre variation un aspect polyphonique.

 

Img_5697

 

 

Fiche Technique

 

Mise en scène Flavia Lorenzi

Adaptation Cie BrutaFlor

Assistant à la mise en scène Fanny Mougel et Carlos Manuel Fino

Scénographie Cie BrutaFlor

Costumes Cie BrutaFlor

Lumière Arthur Braesch

Bande Sonore Flavia Lorenzi

Préparation Corporelle Chuca Toledo

Préparation vocale Marcus Vinicius Borja et Fanny Mougel

Collaboration Artistique Frode Bjornstad

Administration Marie-Pierre Mourgues (avec la collaboration de Chloé Julien-Guillet)

 

Avec Alexander Cole, Alexandre Meunier, Delphine Ory, Jérôme Aubert, Julien Saada, Maïe Degove et Marion Franqui.

 

Img_5653

 

 

+ des photos de notre résidence à La Fonderie/ Théâtre du Radeau (Le Mans)

 

Notre page facebook

À quoi servira la collecte ?

Notre Mouette a besoin de votre soutien!

Ce projet est très important pour nous, mais également très ambitieux.

Nous sommes une équipe de 13 personnes qui depuis juin dernier travaille avec beaucoup de passion sur ce projet.

Jusqu'ici nous avons obtenu des soutiens importants, mais hélas pas suffisants pour couvrir toutes nos dépenses.

Aujourd'hui nous attaquons la dernière ligne droite de ce voyage et votre soutien nous est indispensable.

 

Cette collecte servira principalement à couvrir des frais liés au plateau: scénographie (fabrication et déplacement des décors), l'achat de costumes et location de projecteurs.

Mais également, votre soutien nous sera d'une grande aide pour rémunérer notre équipe qui, depuis le début, n'a pas hésité à se plonger entièrement dans cette aventure collective.

 

Un grand merci,

 

Cie BrutaFlor

 

Thumb_kisskiss
Cie BrutaFlor

La Compagnie BrutaFlor a été fondée en avril 2012 par un groupe de comédiens réunis autour Flavia Lorenzi, lors de la création d’une petite forme intitulée La Chambre présentée deux fois au festival A contre sens à la Sorbonne Nouvelle - Paris III, où la metteuse en scène finissait alors une Maîtrise de Recherche en Etudes Théâtrales portant le Théâtre... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Sucesso Flavia!!! Vou estar ai para ver sua peça!! Bjos Toni
Thumb_default
Querida Flavia te desejo muito sucesso, Bjos Tatal
Thumb_default
Sucesso para vocês!!!! É um prazer fazer parte de seu projeto, minha amiga querida. Muito orgulho de você! Beijos, Thais