Aidez-nous à sauvegarder les savoirs des sages-femmes Mayas du Chiapas!

Large_pantalla_kkbb2

Présentation détaillée du projet

 

Mises à jour:

 

16.11.13: La vidéo du projet est maintenant là! N'hésitez pas à la partager avec vos ami.e.s!

 

11.11.13:  Grâce à votre soutien notre projet a atteint la barre des 50%! Notre partenaire au Mexique est très ému par votre générosité; aidez-nous à réaliser cette rencontre en atteignant les 100% !!

 

 

Objectif

 

L’association Mâ, en soutien à l’Organisation des Médecins Indigènes de l’Etat du Chiapas (OMIECH) a besoin de votre soutien pour organiser une Rencontre de sages-femmes Mayas du Chiapas en Décembre prochain (2013 !). Les participant.e.s viennent de 11 communautés indigènes de l’Etat du Chiapas au Mexique, et sont membres de l’association OMIECH. Ce projet se déroulera pendant deux jours, et prendra la forme d’une rencontre-ateliers entre les représentant.e.s (2 femmes et 1 homme) des communautés Indigènes. La rencontre aura lieu dans les locaux de l’organisation OMIECH, dans la ville de San Cristóbal de Las Casas. Les matériaux pédagogiques produits à l’issue de cette rencontre prendront la forme d’une vidéo et de livrets diffusés dans les communautés au cours de l’année 2014.

 

Img_8102

 

La rencontre est un événement très important pour les sages-femmes de l’association. Elle a normalement lieu chaque année ; cependant, suite à une situation économique difficile et le peu de financements disponibles, une telle rencontre n’a plus eu lieu depuis 2010. Les sages-femmes nous ont rapporté avoir le sentiment que leurs connaissances sont en train de se perdre, et pour cela ont demandé à l’association OMIECH ainsi qu’à Mâ leur aide afin d’organiser une rencontre cette année. 

De nombreux problèmes liés à la santé dans les communautés indigènes pourraient être améliorés grâce à l’activité des sage-femmes. Cependant, les plus jeunes générations ne souhaitent pas apprendre le métier, et les sages-femmes en exerciceont de moins en moins de patients. Leurs savoirs sont en train de se perdre, alors que le Chiapas est l’un des derniers Etats du Mexique (avec le Guerrero) dans lequel ce type de savoir existe encore. Les connaissances des sages-femmes se sont déjà perdus dans d’autres régions et nous pensons que cela serait une grande perte si cela arrivait également dans le Chiapas.

 

Les bénéficiaires directs de cette rencontre sont les 33 personnes représentantes des 11 communautés indigènes qui y participeraient. Au cours de la rencontre, les participant.e.s échangent autour des problèmes de santé dans leurs communautés respectives, les manières d’y faire face, et échangent leurs connaissances sur les plantes médicinales et les attentes de leurs patients.

 

Les bénéficiaires indirects sont les membres des  communautés indigènes participantes. Lorsque les sages-femmes retournent dans leur communauté, elles sont porteuses de plus de connaissances et ont plus de confiance en leurs pratiques. Ainsi, elles vont pouvoir améliorer la santé de leurs patient.e.s. Les sages-femmes partagent également les connaissances acquises avec les autres sages-femmes (ou apprenties) de leur communauté.

 

Img_8327

 

Cette rencontre bénéficiera également à OMIECH, en apportant plus de motivation pour lancer de futurs projets, et permettra à l’association d’acquérir plus de visibilité sur les demandes des sages-femmes et les problèmes de santé reproductive qui existent dans leurs communautés. Ceci permettra d’écrire de nouveaux projets qui correspondent à une demande locale. 

 

Qui sommes-nous ?

 

L’Organisation des Médecins Indigènes de l’Etat du Chiapas (OMIECH) a pour objectif de promouvoir, dans la société en général, et dans les communautés indigènes en particulier, les connaissances et les pratiques de la médecine indigène traditionnelle et des premiers soins. Les moyens mis en œuvre afin d’améliorer la santé sont la formation afin de renforcer les connaissances, l’utilisation et le développement de ces dernières, ainsi qu’une offre de soin de santé au niveau local, régional, national et international.  OMIECH est une association auto-suffisante, qui propose des formations dans un cadre interculturel.

 

Img_3026

 

La section Femmes et Sage-Femme aborde les thématiques de la grossesse, l’accouchement, et les soins post-partum. La méthodologie mise en œuvre par l’organisation a pour but de mener à bien un processus de formation qui cible des femmes jeunes de communautés indigènes intéressées par la sauvegarde, la promotion et la défense de la sage-femmerie traditionnelle en tant que pratique médico-culturelle qui contribue entre autres à diminuer la mortalité materno-infantile. La section mène également à bien des recherches afin de connaître les plantes médicinales queles femmes et sages-femmes utilisent pour la planification familiale, afin de présenter aux femmes plusieurs possibilités dans leurs décisions liées à leur grossesse.

 

 En France, l’Association Mâ a été créée en 2009. Ses objectifs sont d’organiser des actions de sensibilisation pour une naissance respectée, ainsi que de promouvoir le bien-être et la plénitude des personnes, de leur naissance à l’âge adulte. L’association est également vecteur de lien social, et participe à la création d’un réseau ouvert aux niveaux locaux et internationaux, par la mise en œuvre d’échanges interculturel et d’actions de solidarité. Depuis 2010, le partenariat avec OMIECH est basé sur ses valeurs partagées.

 

Présentation de l’équipe de l’Association Mâ et de la Section Femmes et Sages-Femmes :

 

En France : Alice Bafoin

Aux Etats-Unis : Mounia El Kotni

Dans le Chiapas : Micaela IcoBautista, Agripino Ico Bautista, Susannah Daniels y Rafael Alarcón

 

Img_8133

 

Pourquoi ce projet ?

 

D’après le recensement de l’Institut National Mexicain de Statistique et de Géographie (INEGI), en 2005, l’Etat du Chiapas recensait 4 293 459 habitants, ce qui en fait le septième Etat le plus peuplé du pays. Le Chiapas est l’un des Etats du Mexique avec le plus de population indigène, mais aussi l’un des plus pauvres du pays, malgré les nombreuses ressources naturelles qui y sont abritées. Malgré un importante population indigène (27% de la population de l’Etat, la plupart d’origine Maya), les savoirs indigènes ne sont pas reconnus – en particuliers ceux des sages-femmes, qui ne sont pas respectés par la médecine occidentale malgré l’importance de ces connaissances pour les communautés indigènes.

Nous sommes convaincu.e.s qu’il est important de sauvegarder, partager et valoriser les connaissances des sages-femmes du Chiapas. Ces savoirs ont une importance cruciale tant pour les femmes enceintes que pour les communautés ; les sages-femmes ayant également de nombreuses connaissances concernant les plantes et l’environnement. Les sages-femmes aident à soigner des maladies et prennent soin des familles, au-delà de la mère et de son futur enfant. 

 

A l’avenir, nous aimerions travailler sur plus de projets ; cette rencontre permettra également de discuter du futur de l’organisation et des différentes sources de financements qui permettront de soutenir de nouveaux projets. Cette rencontre sera un nouveau souffle pour l’association. 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

Pourquoi nous soutenir ?

 

Img_3131

 

Lors de la rencontre, OMIECH est responsable des frais des participant.e.s. Les frais les plus importants sont les déplacements des représentant.e.s des communautés (allez-retour), qui s’élèvent à 562 euros, les repas des participant.e.s et de l’équipe opérationnelle de laOMIECH (3 repas par jours pendant 2 jours pour 45 personnes), qui s’élèvent à 795 euros. Les participant.e.s sont hébergé.e.s gratuitement dans les locaux de l’organisation.

Les autres frais incluent la préparation de la rencontre (voyages dans les communautés afin d’inviter les participant.e.s, impressions de livrets pour et post rencontre), ainsique du matériel demandé par les sages-femmes pour un meilleur exercice de leur métier (bassines pour le bain des nouveau-nés, imperméables et lampes torches afin de pouvoir se déplacer la nuit et/ou par temps de pluie). Des photos seront également prises pendant l’événement et imprimées pour les participant.e.s. Le coût total de ces frais est de 493 euros.

C’est pour quoi nous vous demandons votre soutien à hauteur de 2200 euros.

 

Le travail fourni par les membres des associations est bénévole et n’est pas inclus dans ce budget ! Les autres frais incluent l’utilisation de ce site ainsi qu’un montant de sécurité afin que tout se déroule au mieux. L’argent qui ne sera pas dépensé pour ce projet (si cela se présente) sera réinvesti dans des ateliers organisés par les sages-femmes dans les communautés indigènes.

 

Si chacun et chacune soutient ce projet, même modestement, ensemble nous réussirons à organiser cet événement !

 

Img_8605

 

¡Gracias! Merci! ¡Kolabal! Thank you!

 

 

 

J-10

 

 

Thumb_logo_ma_-1464196512
Association Mâ

Créée en 2009, l'association MÂ a pour but de mener des actions de sensibilisation à la Naissance Respectée et promouvoir le bien Être et l'épanouissement de la personne, de sa naissance à l'âge adulte; contribuer à créer un lien social, un réseau ouvert entre ses différents acteurs (professionnels, étudiants, usagers, militants et curieux...);... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_celte_m
BRAVO POUR VOTRE IMPLICATION
Thumb_default
Ojala se puedan reunir las parteras tradicionales y asi transmitir su arte y conocimientos ancestrales. Todas las mujeres del planeta lo necesitan! Gracias por su labor y su entrega. Con amor, Brigitte.
Thumb_default
un projet important qui mérite notre soutien. mouvement idle no more france