Sur la trace des Boers, un voyage dans le temps à l’extrême pointe de l'Afrique australe...

Large_photo_pr_sentation5-1432846766-1432846778

Présentation détaillée du projet

A l'origine de ce projet, un voyage en Afrique du Sud, de belles rencontres et la magie de ce pays aux antipodes de l'Europe...

Une envie de raconter une part importante de l'histoire de cette région du globe souvent occultée par l’apartheid, une autre histoire dans l'histoire, celle des premiers colons qui,  persécutés en Europe, sont venus s'installer sur ces terres australes dès le 17 ème siècle....

 

Le documentaire sera tourné entre le 5 et le 19 septembre 2015

 

6 avril 1652, cinq navires de la compagnie néerlandaise des indes orientales font escale dans la baie de la Table, près de la péninsule du Cap de Bonne-Espérance, à la pointe sud-ouest de l'Afrique...

 

 

Quatre-vingt-dix pionniers emmenés par le capitaine Jan Van Riebeek fondent Le Cap, la cité mère de la future République d'Afrique du Sud, alors simple comptoir commercial sur la route des Indes.

Les descendants de ces colons, les Boers vont progressivement occuper la région du cap de Bonne-Espérance.

Plus de quatre siècles après, au pays du peuple arc-en-ciel, quelles traces nous ont-ils laissé ? Que reste-t-il de cette influence européenne qui façonna ce pays ?

 

 Boerfamily1886-1432666073

 

Le documentaire que nous souhaitons réaliser vous emmènera sur les traces de ces pionniers et de leurs descendants, du Cap, en passant par le massif du Swartberg, jusque dans le désert du Karoo, toute une aventure en suivant les anciennes pistes de chariots à bœufs qui, à partir de 1652 et jusqu'au XXème siècle constituaient le moyen de transport privilégié de la colonisation de l'Afrique australe par les européens...Comment se sont ils adaptés à leur environnement, aux peuplades indigènes et à la faune sauvage qu'ils ont rencontré ?

 

L'histoire est belle et bien vivante et le paysage évocateur...

 

Nous n'avons pas fixé de limites concernant la réalisation de ce documentaire, le script n'est pas figé et il sera également le fruit de nos rencontres sur place et de nos expériences

 

Première étape, la ville du Cap et le cap de bonne espérance, là ou l'histoire a commencé...

 

Img_1093-1432666594

 

Avant d'atteindre les montagnes nous traverserons de douces vallées couvertes de vignes et de vergers, héritage des 270 huguenots français qui, en 1688, suite à la révocation de l'édit de Nantes, sont venus s'installer ici. Les pères du vin sud-africain nous mèneront jusqu'à la ville de Stellenbosh.

 

Nous poursuivrons notre route pour emprunter le col du Swartberg. Cette route est l'une des plus spectaculaire au monde....La route du col fut construite par des forçats sous commandement de Thomas Charles bain à partir de 1881. Véritable prouesse technique, les constructions de pierre sèche supportant la route en lacets sont particulièrement impressionnantes. La pente est raide avec des virages en épingle à cheveux. Au sommet se trouve par ailleurs l'accès unique à la vallée isolée de Gamkaskloof, également connue sous le nom de The Hell.

 

Img_1097-1432667112

 

Quelques kilomètres plus loin, nous pénétrerons dans le Karoo, terre brulée, ingrate et désolée ou s'installèrent les Voortrekkers boers (premier paysans vagabonds) qui avaient fui dans les années 1830 la domination britannique. Cette étendue envoutante, déformée par les Koppies, de petites collines au sommet aplati est parsemée d'éoliennes et de petites fermes aux toits rouges.

 

Img_1095-1432667341

 

Au bout de cette route, Oudtshoorn, ville oasis du Karoo, ou des milliers d'autruches parcourent les prés d'altitude.

Cette région prospéra grâce à la mode édouardienne des plumes.

 

Route ensuite vers l'est vers Graaf-reinet, l'une des plus anciennes villes du pays, liée à l'histoire du Grand trek, immense migration organisée de plusieurs milliers de fermiers Boers de la colonie du Cap vers l'intérieur des terres dans les années 1835-1840.

 

 

 

 

 

 

 

Ce périple sur les traces des boers sera l'occasion de rencontrer les descendants de ces pionniers, de découvrir certains produits et traditions intimement liés à leur histoire et qu'ils nous ont légué comme leur histoire du vin, le biltong, une viande séchée de brousse héritée du grand trek...D' échanger autour d'un Braai, l'incontournable barbecue sud-africain que l'on partage dans le bush autour de savoureuses boerewors (saucisses boers)

 

Une véritable enquête, de nombreux échanges que nous souhaitons partager au travers de ce documentaire...

 

L'équipe du projet

 

Img_0825-1432668204

 

Originaire de Bretagne et initiateur du projet, Philippe a grandi près de l'océan. Passionné par l'environnement, l'histoire, la nature et les voyages, il a une âme d'aventurier. Plusieurs voyages aux USA, en Afrique du Sud et en Europe a son actif. Attiré par les nouvelles technologies et l'univers créatif du multimédia, il est aussi à l'initiative d'un festival médiéval en Sarthe. Ses compétences de porteur de projets mais aussi dans la réalisation audiovisuelle seront primordiales pour la réalisation du documentaire.

 

20150526_100645-1432668375

 

Originaire du Sud-Ouest où elle a passé toute son enfance, Cyrielle est passionnée par la nature, la faune sauvage et les voyages. Après des études dans les métiers du cheval, elle a travaillé plusieurs années dans le secteur des parcs zoologique en qualité de chef animalier où elle a pu acquérir des connaissances importantes sur la faune sauvage que nous serons amenés à rencontrer mais également exercer ses talents de photographe animalier. Depuis longtemps attirée par les différentes cultures, elle a eu l’occasion également de passer presque un an entre le Sud et le Nord-Est de l’Australie et notamment dans une station d’élevage dans le bush.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

- Les billets d'avion : 1500 €

 

-la location d'un véhicule pour 15 jours + carburant  : 1000 €

 

- L'hébergement : 900 €

 

- la nourriture : 700 €

 

- L'achat de matériel ( seconde caméra HD, steadycam..) : 660 €

 

- Contreparties Kisskissbankbank : 250 €

 

Total : 5010 €

 

Une partie de ces frais est financée par nos apports personnels mais cette collecte est essentielle pour la réussite de notre projet et notamment l'achat du matériel vidéo supplémentaire ainsi que les billets d'avion

 

Un grand merci à tous ceux qui soutiendront ce projet

 

Si l'aide dépasse le financement demandé, tout montant supplémentaire permettra de meilleures conditions de tournage et sera investi dans l'achat de matériel supplémentaire ajoutant une qualité au projet ainsi qu'une plus grande diffusion du DVD

Thumb_008-1432672721
Philycaon

Des études en aquaculture et en biologie marine mais aussi dans l'environnement et la gestion des milieux naturels... Ancien cavalier professionnel pendant près de 7 ans, j'ai exercé ensuite plusieurs activités dans le tourisme et l'environnement en qualité de salarié mais aussi d'entrepreneur... Consultant bénévole dans la création d'un éco estate en... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
De tout cœur avec toi pour ce beau projet
Thumb_default
Et une ptite carte postale de l'Afrique pour la frangine !! Bon courage pour la suite, on croise les doigts ! ;-)
Thumb_default
La vie est faite de nombreux obstacles, que l'on croit parfois insurmontables. Et pourtant, certaines personnes sont comme le Phénix, elles ont cette force et ce courage de continuer d'avancer... Respect. Voici alors un petit coup de pouce, pour te souhaiter bon courage dans la réalisation de tous tes projets !