Judith, réalisatrice belge, dresse le portrait de Suning, artiste peintre franco-chinoise.

Large_visu_kisskissbangbang_v2-1412005475

Présentation détaillée du projet

 

 

Synopsis

 

Le film montre le parcours d'une jeune chinoise qui pratique la peinture, la calligraphie, le Taï chi, à Paris.

 

Suning est une artiste moderne qui veut revenir aux enseignements des Grands-Maitres de son pays natal, la Chine.

 

De Suzhou à Shanghai, en passant par Hangzhou, l'apprentissage va être riche et instructif. Elle va rencontrer trois Grands-Maîtres qui vont la conseiller pour passer  au stade supérieur de Maître.

 

Photo_synopsis

 

.

 

 

Note d'intention d'auteur-réalisateur

 

Le propos de ce film est né de l'écoute d'une interview de l'artiste Suning Rui sur une radio française. Elle y décrivait l'importance de mêler l'art traditionnel chinois à l'art moderne dans ses oeuvres picturales.

Suning a eu la vie dont elle rêvait parce qu'elle se l'est offerte toute seule.

En Chine, elle s'est émancipée de ses parents dès l'adolescence, en gagnant sa vie comme mannequin.

Encore adolescente, elle est partie de son pays pour apprendre une nouvelle culture.

Elle a fait le conservatoire de musique à Hambourg en Allemagne, a ensuite suivi un cursus de peinture aux Beau-Arts de Paris pour finir par y vivre de sa passion.

 

J'admire son cheminement. Je sais qu'il n'est pas facile de se réaliser dans un domaine artistique.

Il faut vaincre sa peur de l'inconnu, celle de ses proches d'avoir un métier hors du commun, et surtout la crainte de ne pas y arriver.

Sa volonté de vouloir chercher encore plus loin l'accomplissement de son art m'a convaincu de donner à voir cet exemple de femme libre et moderne.

A la première rencontre avec Suning, j'ai compris son besoin de rencontrer les Grands-Maîtres de son pays natal : La Chine.

Cette femme en plein accomplissement artistique dans un pays dont la culture est opposée à la sienne, m'a expliqué avoir besoin de retourner aux sources pour ne pas se fourvoyer se perdre. Sa face cachée m'a révélée qu'elle désirait également devenir Maître et ensuite Grand-Maître à son tour.

A travers ce documentaire, je me pose la question de la transmission. Ayant moi-même étudié à l'Académie des Beaux-Arts, je comprends l'importance de l'apprentissage des techniques artistiques puisées de nos ancêtres pour produire des oeuvres qui transmettent notre vision du Monde.

Une fois acquis la méthode et la technique pour parvenir à rendre au mieux la réalité, comment s'en détacher pour revenir à sa vision personnelle ?

C'est à cet endroit que le film se situe.

 

 

Photonoted_intention

 

Suning et moi allons vivre un échange inter-culturel et inter-générationnel pour trouver notre propre chemin artistique.

Chacune de nous deux partage sa conception de l'art et de l'existence par un mode d'expression propre. Elle à travers la peinture, et moi à travers le film.

 

Le voyage va nous permettre de prendre la distance nécessaire pour faire décoller notre vision de ce que nous connaissons déjà.

Notre quête de perfection artistique va trouver son accomplissement dans ce voyage. Nous allons peu à peu lâcher prise sur notre regard pré-établi, normatif, imposé. On va tenter de simplement observer sans juger pour laisser agir sur nous les sujets de nos oeuvres.

 

Ce film est un voyage initiatique de la Chine vers la France, et un parcours de vie physique entre ces deux nations.

 

Nous parviendrons à nous détacher de l'apparence si importante au début pour Suning et moi. Nous nous révélerons telles que nous sommes à travers la peinture pour Suning et le film pour moi.

 

A travers l'artiste, la femme, et la personne de Suning, le film dévoilera différentes facettes des traditions artistiques et culturelles chinoises, en corrélation avec l'art contemporain occidental.

La structure narrative est construite autour d'une peinture réalisée par Suning. Les séquences d'évolution de cette oeuvre jusqu'à son don à autrui, seront jalonnées des séquences où Suning rencontre les Maîtres et Grands-Maîtres des différentes disciplines artistiques qu'elle exerce. La peinture évoluera d'ailleurs en fonction de ses rencontres. Elle empruntera des techniques de l'art traditionnel chinois et de l'art contemporain occidental. Il s'agira d'une oeuvre abstraite réalisée à l'huile sur toile.

 

 

 

Img_0525

 

La structure narrative est construite autour d'une peinture réalisée par Suning. Les séquences d'évolution de cette oeuvre jusqu'à son don à autrui, seront jalonnées des séquences où Suning rencontre les Maîtres et Grands-Maîtres des différentes disciplines artistiques qu'elle exerce. La peinture évoluera d'ailleurs en fonction de ses rencontres. Elle empruntera des techniques de l'art traditionnel chinois et de l'art contemporain occidental. Il s'agira d'une oeuvre abstraite réalisée à l'huile sur toile.

 

Img_0537

 

          

La forme du film servira les points de vue des deux femmes sur les questions autour de l'art et sa place dans la vie quotidienne.

Celui de Suning, et de son regard subjectif qui questionne les intervenants qu'elle rencontre.

Un point de vue plus extérieur sur les enjeux, présenté par ma voix, celle de la réalisatrice.

Enfin, un point de vue plus contemplatif présentant des temps de silence et des images plus contemplatives permettra à l'esprit du spectateur de poursuivre sa propre réflexion sur la dialectique.

La musique sera utilisée avec parcimonie pour laisser les sons naturels habiter l'image  et créer l'ambiance sonore propice à la connexion du spectateur au sujet.

D'autres musiques plus modernes seront créés en postproduction (pop-rock et électro chinois).

 

Filmée de face au début, Suning nous offrira son plus beau visage. En la découvrant au fur et à mesure du film, la caméra se placera de plus en plus derrière son épaule pour adopter son regard sur le monde.

 

                                         

 Oeuvres de Suning    

 

100319-appel                     

 

 

                                                                                                                

Img_2886

 

 

 

 

 

 

100319-toucher

 

 

 

 

 

 

 

L'équipe du film

 

Une équipe jeune, dynamique et expérimentée a été réunie pour assurer le tournage et la postproduction du film. Alex Moyroud, le Chef Opérateur, Lucas Le Bart, Ingénieur du son, Clément Demaria, monteur image, sortent tous de l'INSAS (Institut National des Arts de la Scène), tout comme Judith Langerôme, la réalisatrice. Ils sont les garants d'un film moderne portant sur une thématique universelle et intemporelle.

 

 

  

Judith-1

 

 La réalisatrice Judith oeuvre depuis son plus jeune âge à la réalisation de projets artistiques, que ce soit dans le domaine de l'interprétation dramatique (académie d'art dramatique de Wavre la peinture (humanité des beaux arts de namur), la mise en scène (master à l'Insas), la production (ESEC de Paris), l'écriture (Fremantlemedia Drama developpement de fictions) et la réalisation (3 courts métrages et un documentaire ).  

 

 

Alex , chef opérateur

 

Alex_moyroud

 

 

 

 

 

             Lucas                                                                                                                                                

                                Lucas, ingénieur du son

 

 

 

                                                                                                                                                                  

Smahen                                                                               

Smahen

attachée de presse                     

           

 

 

10517529_1443918589207464_532694153160872548_n                                                                                                       

L’ingénieur du son Gaspard et Suning en studio d’enregistrement

 

 

LE TOURNAGE…

 

« Savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va ... » Direction Suzhou ! Il est temps pour Suning de retrouver la terre de ses origines !

 

 

10505275_1437353806530609_1524933036477210912_n

 

 

 

Jour 1,

14 juin 2014 Arrivée à Suzhou.

#InstantShopping Quelle tenue porter pour aller rencontrer les Grands-Maîtres ? La femme et ses contradictions : entre sa volonté de retour à l'essentiel et sa quête d'image idéale ? « Une marque de respect envers ceux qu'elle s'apprête à rencontrer » nous confie Suning...

 

10413386_1437354113197245_4864725578410672785_n

 

 

Direction la colline de QUIONG LONG SHAN où Sun Tzu y écrit L'ART DE LA GUERRE, le premier traité de stratégie militaire écrit au monde aux environs du 6e siècle A.J-C

 

Img_2103

 

Img_2126

 

 

 

L'instant tant attendu ... La rencontre avec le Grand Maitre de Tai Chi, Mr Lui Zong Cai

 

Img_2152

 

Img_2153

 

 

 

Un tournage éreintant… petites siestes au rendez vous

 

Img_2285-1

 

Douceur musicale. À Suzhou, ville de poètes. Il fut un temps où la femme idéale était celle qui maniait les mots avec justesse et profondeur…

 

Img_0535

 

spectacle de Kong chu (opéra traditionnel).

 

Img_0542

 

 

Img_0532

 

Schangaï et son doux nuage de fumée. Dernier jour de tournage en Chine.

 

Sans_titre3

 

Sans_titre4

 

29 juin ; Retour à Bruxelles S'en suit la post-production. Place aux artisans du son et de l'image ! #Sonicville #FreeAngels Le Film ... SOON !

 

Post_prod

 

Clément, monteur image

 

Sans_titre1Sans_titre2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pour voir toutes les photos, retrouvez nous sur facebook:

https://www.facebook.com/pages/Suning-tout-%C3%A0-montrer/1437350359864287?ref_type=bookmark

 

À quoi servira la collecte ?

 

Le lancement d'une campagne de crowdfunding permettrait de compléter les financements manquants pour la post production. La collecte servirait à la finition du film, pour le mixage et  l'étalonnage :

 

Feuil1-1418984209

 

Le projet pourra alors être présenté auprès de diffuseurs francophones tels que Arte France et Belgique, RTBF, D8, Ushuaïa TV, ainsi que chinois auprès de la CCTV.

Concernant la distribution internationale du film, nous sommes en pourparlers avec la société Be for Films, basée en Belgique.

 

Le film sera également envoyé dans de nombreux festivals à Bruxelles, Montréal, Clermont Ferrand pour les rencontres du film documentaire, Gangzhou en Chine, Soria en Espagne, Bergame, Florence, Rome en Italie, Mexico et bien d’autres dans le monde entier.

Thumb_logo_f-a
Free Angels

Free Angels produit des films, dont la qualité du scénario, prime pour que le sujet présenté puisse prendre son envol sur une base solide. Les projets sont tous porteurs d’un regard positif sur le Monde et veillent à mettre en lumière des thématiques d’hier et d’aujourd’hui pour forger l’avenir. A cette fin-là, Free Angels propose des films de fiction...

Derniers commentaires

Thumb_1931542_54343746428_533_n-1453760038
Une contribution modeste à un projet qui m'a l'air bien beau ! Courage !