Puisque c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes et que le changement n'est pas pour maintenant : AIDEZ NOUS !

Large_tailleurkisskiss

Présentation détaillée du projet

Dsc_9633

 

 

RÉSUMÉ DE LA PIÈCE

 

Moulineaux est médecin, il est marié et il a découché ! Sa femme, Yvonne, s'en rend compte et demande des explications pour laver l'affront. Là dessus, Bassinet, un vague ami de Moulineaux, arrive pour lui demander un service, et ferait un alibi parfait s'il n'était pas si maladroit. Qu'importe, il a un petit entresol, ancien atelier de couturière, qui ferait une excellente garçonnière... si la belle mère de Moulineaux ne le voulait pas également, et si le mari de sa maîtresse ne venait pas, lui aussi, avec sa propre maîtresse... Emporté dans un tourbillon de quiproquos, de situations ubuesques, de femmes et de maris, tout ce petit monde va vivre les montagnes russes et un véritable enfer.

 

 

Dsc_961111

 

 

NOTE D'INTENTION

 

Avec Tailleur pour Dames, Feydeau a écrit l’histoire d’un homme qui aime sa femme... mais aussi celle des autres. L’histoire d’un couple qui explose, se tord, se distend et ne peut ni ne veut se séparer puisque qu’ils s’aiment. Si pour Rabelais « le rire est le propre de l’homme », chez Feydeau, la drôlerie n’est que pour le spectateur car les personnages, eux, vivent de véritables tragédies. C’est un rire jaune orchestré par un maître du dialogue et des situations.

 

Loin de tout réalisme et de tout époque, nous proposons de mettre en lumière la lâcheté, la veulerie, la méchanceté, l’égoïsme et l’orgueil de l’Homme, sans lien avec le siècle de l’auteur car Feydeau a écrit une histoire intemporelle.

 

Dans ce sens, la scénographie est épurée et s’articule autour d’éléments modulables et légers. Le décor se compose de cinq portes mobiles et de panneaux drapés facilitant les changements rapides d’espaces et d’ambiance et permettant ainsi une pleine exploitation de la lumière tant dans la teinte que dans l’intensité.

 

Comme pour les éléments de décor, nous suivons les indications de costume données par Feydeau mais dans le même souci d’atemporalité. Les coupes sont volontairement transformées et tordues, les couleurs suivent les caractères des différents personnages.

 

En guise de maquillage, l’application du blanc de clown à tous les comédiens met également une forte distance entre réalisme et vraisemblance des âges ou des sexes.  

 

 

L'EQUIPE

 

Feydeau1

 

 

 

Aurélie NOBLESSE

Rôle d’Yvonne « Où avez-vous passé la nuit ? »

 

Dsc_9916

 

 Aurélie intègre à 19 ans l’Ecole Claude Mathieu où elle travaille différentes disciplines théâtrales comme le clown, l’improvisation, le corps, la voix, le chant et l’interprétation autour des textes de Tchékhov, Racine, Feydeau, Novarina, Claudel, Hugo… Elle découvre la Commedia dell’arte avec la compagnie Le Théâtre du Hibou et se forme au théâtre de Guignol avec José Luis Gonzales. En 2008, elle joue différents petits rôles dans Grand-peur et misère du troisième Reich de Brecht avec Le Théâtre du Caillou. En 2009, elle interprète une maitresse de cérémonie dans Casimir et Caroline d’Odon Von Horvath mis en scène par Alexandre Zloto. En 2011, elle joue la Comtesse dans La surprise de l’amour de Marivaux au Théâtre du Marais mis en scène par Aude Macé. On peut la voir actuellement dans La guerre des sexes de Pascal Grégoire aux Feux de la Rampe et dans Entrez et fermez la porte ! de Raphaëlle (Marie) Billetdoux.

 

 

Aude PONS

Rôle de Rosa « Une fois lancée, j'ai pris le nom de Madame de Saint-Anigreuse. »

Rôle de Pomponnette « Je n'aurais jamais cru qu'on me diminuerait tant que ça. »

 

Dsc_9907

 

Débutant le théâtre très jeune avec la Compagnie du Chewing, elle se forme ensuite à l’Ecole Claude Mathieu. Elle joue sous la direction de Jean Bellorini Citoyen Podsékalnikov ! d’après Le Suicidé de Nicolaï Erdman, Athalie de Racinet, L'Atelier de Jean-Claude Grümberg mise en scène par Gaëlle Hermant. En 2011 elle rencontre la compagnie Le Temps est incertain mais on joue quand même dirigée par Camille de La Guillonnière et Jessica Vedel avec qui elle joue A Tout Ceux Qui de Noëlle Renaude, Le Théâtre Ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch et prochainement La Cerisaie de Tchekhov. Parallèlement, elle travaille le chant avec différents pédagogues dont Thomas Bellorini avec lequel elle participe au spectacle chanté Barbara. Elle s’épanouit également dans le clown avec Mario Gonzalez, Anne Bourgeois et Clément Bernot et dans le masque avec Mario Gonzalez, le Théâtre du Hibou et Guy Freixe (Théâtre du Frêne).

 

 

Marie LAGREE

Rôle de Suzanne « Vous savez que c'est la première fois que ça m'arrive. »

 

Dsc_9980

 

Marie débute principalement sa formation au Cours Périmony et au Studio Pygamalion. Elle intègre la compagnie du Théâtre de la Mezzanine en 2008 pour laquelle elle joue Côte d’Azur ainsi que Les Tragédiennes de l’Amour, écrit et mis en scène par Denis Chabroullet. Ces créations seront jouées autant en France (Festival d’Avignon) que dans plusieurs festivals étrangers. Elle explore également l’univers de la musique avec Une histoire de la Chanson Française mis en scène par Bruno Barrier ainsi que celui de la danse avec Quelle direction prendre ? de la chorégraphe Guiti Doroudi. Elle a également participé à plusieurs court-métrages dont Nuits Blanches récompensé au 48 Hour Film Project. Son dernier projet, A la tête du client, a été en sélection officielle au Mobile Film Festival 2013.  Elle est également auteur et metteur en scène de plusieurs comédies dans lesquelles elle se plaît à exploiter l’absurdité des situations et des personnages. Ses spectacles ont notamment été joué à la Manufacture des Abbesses, au Théâtre Montmartre Galabru et au Théâtre Adyar.

 

 

Edouard MICHELON

Rôle de Madame Aigreville « Ah! Pour empêcher la discorde entre époux, il n'y a qu'une belle-mère... »

 

Dsc_9950

 

Après des études de commerce et quelques années dans la publicité, Edouard entre à l’Ecole Claude Mathieu. Sorti fin 2009, il joue dans différents spectacles dont  Le mariage forcé mis en scène par Jean Barlerin et Yilin Yang et Les précieuses ridicules (version rock) par Pénélope Lucbert. Mais également La surprise de l’amour de Marivaux par Aude Macé, L’amour au ban de Massamba Diadhiou par Robert Marcy et Fuente Ovejuna de Lope de Vega par Anahita Gohari. Actuellement, il participe à la 1ère adaptation française de Les clés de la cité de Lörrach de l’auteur russe contemporain Nicolaï Kolyada par Bérangère Delobelle.

 

 

Samuel GLAUME

Rôle d’Aubin « Oh ! C'est que j'ai l'oeil moi, toute ma vie j'ai eu des intrigues avec des femmes mariées ; on ne m'en compte pas à moi, je les connais toutes ! »

 

Dsc_9887

 

En 2005, il arrive à Paris au Cours Périmony avant de suivre le cursus de l’Ecole Claude Mathieu dont il sort en 2009. Il a eu l’occasion de travailler différents répertoires, du classique français et étranger aux auteurs contemporains comme Sarah Kane, Harold Pinter, et Valère Novarina. Il joue en parallèle sous la direction de plusieurs metteurs en scène des pièces comme La Cantatrice chauve de Ionesco, mis en scène par Matthieu Lermite, Enfant de la Terre, spectacle pour enfants de Julien Avril, mis en scène par Clémentine Niewdanski et Geoffroy Rondeau, La Noce de Brecht, mis en scène par Camille de La Guillonnère ou encore Citoyen Podsékalnikov d’après Le Suicidé de Nicolaï Erdman. Il est actuellement en tournée avec Paroles Gelées mis en scène par Jean Bellorini. Il a également fait quelques courts métrages parmi lesquels Je sors le couteau de Raphaël Neira,  Propriété Privée de Nicolas Wallyn et  Je dormirai chez vous  de Thibaut Barati pour le Mobile Film Festival. Après avoir animé différents ateliers et rencontres, Samuel Glaumé va avec Tailleur pour Dames signer sa première mise en scène.

 

Pierre VOS

Rôle de Moulineaux « Quand je l'ai vu... Quand je l'ai vu... Qui ne venait pas, je suis parti furieux ! »

 

Dsc_9965

 

Pierre s'est formé à l'Ecole Claude Mathieu jusqu'en 2008 où il étudie la voix, le corps, l'interprétation, le clown et le masque. Il joue ensuite divers rôles dans Alice au pays des merveilles (Théâtre Essaïon, 2009-2010, mis en scène par Annabelle Langronne) et le rôle du jeune homme dans Variations sur la mort de Jon Fosse (Théâtre de l'Opprimé, 2010, mis en scène par Adrien Dupuis Hepner). En 2011, il intègre la troupe du TAF Théâtre, accueilli en résidence par le Théâtre du Soleil à la Cartoucherie de Vincennes. Il y joue dans Les légendes de la forêt viennoise d'Horvath en 2012 et 2013 mis en scène par Alexandre Zloto. Parallèlement à son activité théâtrale, Pierre enseigne le théâtre aux petits, écrit et met en scène des visites théâtralisées en musée, apparaît dans des courts métrages et prête sa voix en 2012 à divers personnages de la série "The League" (NRJ12). 

 

Matthieu KASSIMO

Rôle de Bassinet « Décidément, il a un grain ; il faudra faire voir  le docteur à un médecin. »

 

Dsc_9897

 

Matthieu se forme à l'Ecole Claude Mathieu. A sa sortie, il est engagé dans Silence on rêve à Genève mis en scène par Patrick Mohr. Il poursuit son travail avec lui dans La Ronde de Arthur Schnitlzer dans laquelle il joue le rôle du Soldat. A son retour en France, il joue Ivanov et participe en tant que Ténor à la Norale de Choel de Antoine Deklerck. Il suit aussi les cours de Jack Waltzer de l'Actor's Studio. Sa rencontre avec le coach américain Bernard Hiller sera décisive dans son travail d'acteur puisqu'il le suivra jusqu'à Londres. Après avoir participé à plusieurs courts-métrages, il décroche un rôle dans le film de Christophe Turpin, Sea, no sex and Sun puis un autre dans Crawl réalisé par Hervé Lasgouttes.

 

Rémi DESSENOIX

Rôle d’Etienne « Il ne faut pas me plaindre, madame est charmante...et étant donné qu'il en fallait une, c'était bien la femme qui nous convenait... à monsieur et à moi ! »

Rôle de Madame d'Herblay « Je viens voir si vous êtes moins occupé pour ma jaquette. »

 

Dsc_9928

 

Rémi se forme au Conservatoire de Périgueux puis à l’Ecole Claude Mathieu. Il participe à une première pièce tirée du film Il était une fois l’Amérique au sein de l’école puis il joue dans le spectacle Casimir et Caroline mis en scène par Alexandre Zloto ainsi qu’à Genève dans La Ronde d’Arthur Schnitzler mis en scène par Patrick Mohr au Théâtre Spirale. Par la suite il suit la formation de GEIQ Théâtre au CDR de Haute-Normandie où il travaille avec Pauline Bureau, Catherine Dewitt, Elisabeth Marocco, Marie-Hélène Garnier, Patrick Sandford, Claude Alice Peyrottes, Sophie Daull, Chris Cooper… Au sein de cette formation il est Trivelin dans Arlequin poli par l’amour de Thomas Jolly et joue dans Rue de l’arrivée Rue du départ mis en scène par Claude Alice Peyrottes

 

Lionel RONDEAU

Super Remplaçant

 

Dsc_9942

 

Formé à l’Ecole d’Art et techniques de l'acteur Claude Mathieu, où il étudie l'interprétation, le clown, le masque, le jeuen langue étrangère, la voix et le corps, il complète sa formation par différentes techniques corporelles (en particulier à travers le Kinomichi, un dérivé de l’aïkido).Travaillant des écritures classiques et contemporaines, il a joué notamment un roi dans Le Pays de rien de Nathalie Papin (mise en scène Clara Domingo), un soldat dans L'Histoire du soldat de Ramuz et Stravinski (mise en scène de Mathilde Bost), un dandy flambeur et une nounou anglaise dans Un Fil à la patte de Feydeau, un jeune marquis dans George Dandin de Molière, et  un jeune Serbe dans Le Diable en partage de Melquiot (mises en scène de Lise Quet), cinq personnages dans Je hais les routes départementales, spectacle de sketches de Jean Yanne (mise en scène Maxime Mallet) et  un enfant dans Un Grenier en automne de Julien Avril (mise en scène par l’auteur).  

 

Elsa BRIONGOS RENAUD

Super Remplaçante

 

Dsc_0015

 

Après un baccalauréat théâtre au LISA (lycée de l’image et du son d’Angoulême), Elsa vient à Paris pour continuer sa formation. Elle entre à l’école Claude Mathieu où elle travaille avec différents professeur, différent textes, univers, disciplines…. Elle crée avec Alexandre Rabinel la Compagnie Les heures barbares et  joue dans plusieurs  de ses pièces et courts métrages comme Camarades Maudits ou Les mendiants.  Elle décide à en 2011 de se former au maquillage et à la coiffure artistique au Conservatoire du maquillage à Paris. Elle travaille pour la comédie musicale Adam et Eve, la seconde chance de Pascal Obispo en tant que coiffeuse.  En parallèle elle continue de se former aux disciplines théâtrales et rencontre en 2012 le Théâtre du Hibou avec lequel elle travaille le masque de commedia et le clown.

 

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte est pour nous essentielle.

Notre projet est un projet un peu fou, nous sommes une équipe de 8 comédiens, d'une maquilleuse, d'un constructeur, d'un ingénieur lumière...

 

Notre spectacle est à notre image, déjanté, rock'n roll, drôle, décalé !

Nous avons envie de vous faire partager le plaisir que nous prenons dans cette aventure à rebondissements.

 

La collecte effectuée grâce à kisskissbankbank nous permettra de créer ce spectacle dans les meilleures conditions.

 

Elle servira notamment à financer :

 

- Construction des décors et création lumière : 3000€

- Confection des costumes, perruques et maquillages : 1000€

- Communication et diffusion du  projet : 1000€

 

Si l'objectif est atteint et dépassé, nous pourrons utiliser le reste de cette collecte pour financer 3 mois de représentations prévues pour l'automne 2013, la location de la salle (9000€), élargir la diffusion et la communication du projet,  compléter le budget décor et costumes de la pièce.

Thumb_affiche_tailleur_dames_rogner
La Boîte du Souffleur présente

Ce projet est né d'une envie d'être ensemble, nous et le public. De partager l'esprit de Feydeau, d'y mêler l'énergie que l'on a pour créer une rencontre. Le rire est évidemment au centre de tout ça, car le rire est une politesse nécessaire.

Derniers commentaires

Thumb_default
Avec tous les vœux de succès !
Thumb_default
De la part de mon padre
Thumb_default
Bonne réussite à vous tous. Colette et Jacques Pierson