Tapage #3 et #4 sont les deux prochains numéros de la revue Tapage qui a vu le jour début 2012 à Rennes. Tapage est un journal graphique qui prend comme source de création l’actualité et le flux d’informations qui nous entoure. On y retrouve des focus sur certains faits d’actualités ayant retenu notre attention. C’est un projet collectif d’édition, réunissant les productions de différents participants (graphistes, illustrateurs, artistes).

Large_banniere

The project

 

TAPAGE présentation du journal

 

 

Tapage__1__2

 

_mg_0091

 

TAPAGE est le premier projet mené avec notre jeune maison d’édition associative Sous Le Manteau. 

C’est un journal graphique et participatif, qui paraît deux fois par an. Il prend en compte, l’actualité à laquelle nous sommes confrontés au quotidien que ce soit au niveau local, national ou international. Ce flux d’informations devient alors matière à réflexion sur le monde qui nous entoure ainsi qu’un moyen d’expression graphique. En effet par le biais de ce journal nous proposons à différents acteurs (étudiants principalement , et jeunes professionnels dans le secteur artistique) de réinterpréter graphiquement par leurs propres outils (photos, illustrations, collages, etc...) les faits d’actualités qui les ont marqués et de les faire dialoguer au sein d’une même publication. Tapage propose donc un retour en arrière sur une actualité qui a pu échapper à certains et en marquer d’autres. Ce grand cahier image au format A3 propose une vision décalée et humoristique sur l’actualité.

 

 

Numéro 1 et Numéro 2

Deux numéros, Tapage #1 et #2 menés collectivement ont déjà vu le jour. Imprimés respectivement en sérigraphie à 100 et 115 exemplaires. Les ventes du #1, nous ayant permis de réinvestir dans le #2 et de poursuivre l’aventure. Pour la sortie de chaque numéro nous avons réalisé une soirée de lancement dans une librairie ou un lieu culturel rennais, avec Le chercheur d’art pour le #1 et les Ateliers du vent pour le #2, ceci accompagné d’une exposition des macules d’impressions.

Ces deux numéros nous ont permis de faire découvrir via certains salons et dépôts en librairies, le travail de 17 participants différents et donc les productions d’étudiants et/ou de jeunes créateurs rennais ainsi que de faire connaître notre association. 

 

Tapage_1_7

 

Tapage_1_5

 

Tapage_1_4

 

Tapage_1_3

Tapage n°1

 

 

Tapage_2_3

 

Tapage_2_4

 

Tapage_2_5

 

 

Tap

 

Tapage_2_detail2

Tapage n°2

 

 

Tapage_2_vernissage4

 

Tapage_2_vernissage3

 

 

Lancement du n°2 aux Ateliers du Vent

 

 

Notre projet Numéro 3 et Numéro 4

Les retombés économiques occasionnés par le premier numéro, nous ont permis de sortir le second de manière indépendante. Cependant, content du succès du journal et des rencontres qu’il occasionne, nous souhaitons aujourd’hui augmenter les tirages et donc changer le mode d’impression, tout en conservant, une partie en sérigraphie avec les ateliers collectifs d’impressions que nous avons pu mener sur les deux premiers numéros. Augmenter le nombre d’exemplaires et pour nous le moyen de diffuser plus largement le travail, et ainsi rendre plus visible les productions des différents participants. 

Nous avons alors décidé d’imprimer les deux prochains numéros de Tapage (le #3 et le #4) en impression offset, à 500 exemplaires. L’idée étant, par série de deux numéros, de changer de mode d’impression, afin d’expérimenter ses possibilités. Cette démarche nous permet de nous confronter et d’appréhender le fonctionnement du monde de l’édition et des médias. 

Une soirée de lancement accompagnée d’une exposition est prévue au début de l’été à la librairie du Lieu Unique à Nantes. L’exposition devra durer 2 mois.

 

Nyc_1

 

Fem_-_copie-2

Preview des images pour Tapage#3

 

 

 

Salons de l’édition auxquels nous avons participé :

- Marché Noir (Rennes)

- Tam- Tam (Rennes)

- Maison Production Théâtre de Poche (Hédé)

 

Librairies où ont été déposées Tapage :

- Alphagraph (Rennes)

- Le chercheur d’art (Rennes)

- Lieu-Unique (Nantes)

- Coiffard (Nantes)

- Monte-en-l’air (Paris)

 

Participants aux numéros 1 et 2: Mikaëla Giry-Gonzalez, Olivier Gardera, Nicolas Larretche, Romain Meynier, Diane Bousquet, Mélanie Yvon, Thibault Proux, Quentin Bodin, Florian Stéphant, Fabien Goutelle, Marine Benz, Meghann Biteau, Julie Buguet, Sarah Garcin, Lucas Meyer et Luc de Fouquet. 

Et bien d'autres pour le numéro 3.

 

Site internet: souslemanteau.org

 

Sous_le_manteau_boucle

Why fund it?

 

Nous comptons sur cette collecte pour financer une partie de l’impression du numéro 3 et du numéro 4 de Tapage.

 Nous recherchons activement des soutiens financiers afin de pouvoir continuer ce projet comme nous le souhaitons, et soutenir la création graphique.  

Content des premiers retours sur le journal ainsi que l’intérêt porté par le public, nous souhaitons pouvoir continuer ce projet jusqu’au bout.

Le coût global de l’impression de ces numéros est estimé à 6500 euros dont nous avons déjà une partie issue des ventes des deux premiers numéros.

Cet argent servira à imprimer les deux numéros en offset, à imprimer quelques surprises en sérigraphie, ainsi qu’à monter l’exposition à la librairie Lieu Unique à Nantes.

 

 

Quelques contreparties en images

 

À partir de 15 euros : 

Un exemplaire du petit livre J'ai peur

 

Img_8956

 

 

Pour 50 euros:

Une double page de l'édition Flash

 

Flash_dnap

 

 

À partir de 250 euros : 

Un poster surprise en sérigraphie, concocté par nos soins.

Thumb_signature_noir-01
Sous le manteau

À la croisée d’intérêts communs et l’envie de travailler ensemble SOUS LE MANTEAU est un collectif qui se penche sur des questions d’édition, de design graphique et d’organisation de projets participatifs. Ce collectif est composé de Luc de Fouquet, Sarah Garcin et Lucas Meyer, étudiants en design graphique.

Newest comments

Thumb_default
Avec de la volonté et du talent , on ne peut faire que de belles choses
Thumb_default
bon ne chance pour votre projet et à bientôt . bises. Sylvie MILCENDEAU
Thumb_default
Bonne chance