Vous avez aimé les deux premiers numéros de Tentation d'Alsace ?... Aidez-nous à sortir le troisième !

Large_anim2-1409989713

Présentation détaillée du projet

 

 

Le concept

 

Tentation d’Alsace est un magazine trimestriel en papier, centré sur les valeurs d’accueil de l’Alsace s’adressant à un public de lecteurs gourmets et épicuriens avide de prescriptions en matière de spécificités locales.

 

L’idée est en effet de mettre à la disposition du lectorat un produit de qualité respectant les codes de la presse magazine dans le choix et le traitement des sujets, l’iconographie, la qualité de la mise en page… tout en conservant une réelle liberté dans le choix des sujets et une certaine fraîcheur de ton dans leur traitement.

 

Couv_gif_kisskiss2-1409924122

 

Qu’il ou elle vive sur notre territoire, soit en visite à l‘occasion d’un voyage d’agrément ou d’un séjour professionnel, le lecteur/la lectrice de Tentation d’Alsace se verra sensibilisé aux valeurs d’accueil de notre territoire.

 

La ligne éditoriale 

 

Le champ d’investigation du magazine Tentation d’Alsace, couvre ce que nous avons rassemblé sous le thème des « valeurs d’accueil » de notre territoire. Ce qui comprend, à nos yeux, la gastronomie, mais aussi le travail des producteurs, éleveurs et transformateurs des produits de bouche, l’art de recevoir (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes, arts de la table,...) et le tourisme.

 

Produits_ouverturesequence_01_kiss-1409990684

 

Le choix des sujets s’effectue en toute subjectivité et en totale indépendance, pour peu qu’il revête à nos yeux un quelconque intérêt de lecture. S’agissant par ailleurs d’un magazine trimestriel, nous ne cherchons pas nécessairement à « coller » à l’actualité, sans pour autant nous l’interdire de facto.

 

Ta2_carte-1409991900

 

Le bilinguisme

 

S’adressant aux lecteurs résidants en Alsace, mais également aux visiteurs de passage, au rang desquels les touristes germanophones constituent le plus grand nombre, il nous a paru essentiel, afin de toucher le plus large éventail de lecteurs, d’offrir un magazine bilingue allemand.

 

A noter que la maquette de Tentation d’Alsace prévoit l’intégration homogène et fluide du texte allemand à la suite de chaque sujet, en parallèle du texte français, plutôt que de pratiquer au moyen d’un renvoi décontextualisé en fin de cahier, nuisible au confort de lecture.

 

Jardindefrance_pp20-26-1409992838

 

 

La diffusion

 

Toujours dans le but de toucher le plus grand nombre de lecteurs, Tentation d’Alsace a choisi de se positionner comme un magazine gratuit, distribué à 8000 exemplaires via transporteur (GLS) dans près de 600 points de dépôts en Alsace, ainsi que dans une partie du Bade-Würtemberg. Les points de dépôt (voir liste jointe en annexe), ont été choisis en cohérence avec la thématique du magazine.

 

Cartons_ta1-1409929047

 

Mis à disposition de leurs clients/visiteurs par les acteurs des différentes filières portées par le titre, Tentation d’Alsace est ainsi d’autant plus à même d’être accueilli favorablement par des lecteurs se trouvant dans une disposition d’esprit propre à les rendre réceptifs au message du magazine, ce dernier s’inscrivant dans le prolongement de leur activité du moment (qu’ils soient en train de déguster du vin chez un viticulteur, acheter du chocolat, des asperges ou de la charcuterie, visiter un site touristique, séjourner dans un hôtel de charme ou une chambre d’hôte, etc.)

 

 Quesnot_kiss-1410008503                    

 

Les caractéristiques techniques

 

• Format : 21 X 28

• Pagination : 80 + 4 en vitesse de croisière / dont proportion de publicité : +/- un tiers.

• Positionnement : moyen-haut de gamme

• Papier : couché recyclé 135g/m2 (pages) et 250g/m2 couverture, avec pelliculage mat et vernis sélectif  

  brillant sur couverture.

 

Hoteld_kiss-1410004764

 

À quoi servira la collecte ?

Le modèle économique de Tentation d'Alsace

 

Le magazine Tentation d’Alsace est porté par la société (SAS) Futile communication, immatriculée au RCS de Strasbourg depuis le 30 avril 2013.

 

Nous avons choisi le modèle économique du gratuit en raison de sa propension à toucher davantage de personnes qu’un titre payant. Car s’il est rassurant de savoir que l’on peut trouver ce dernier chez son marchand de journaux, il faut, pour l’acquérir, d’une part avoir eu vent de son existence et en second lieu accepter de débourser une somme non négligeable pour son acquisition.

 

Or, pour le gratuit, c’est tout l’inverse : on le découvre dans un lieu que l’on a l’habitude de fréquenter, on lui trouve un lien immédiat avec nos centres d’intérêts et on peut l’emporter chez soi sans débourser un centime.

 

Dans ce modèle, le client, c’est précisément le partenaire, l’annonceur. Celui qui a compris que « publicité n’est pas pécher », que communiquer constitue encore un levier significatif  pour doper son chiffre d’affaire à condition que cela soit fait intelligemment, dans un support visible, attractif, aimé et lu par des lecteurs (prospects ou potentiels clients), un support véhiculant une image, une « qualité perçue » en rapport direct avec le positionnement recherché. 

 

Mais la qualité a un prix !

 

Et réaliser un magazine comme Tentation d'Alsace, qui réuni les compétences d'un imprimeur, d'un maquettiste, d'illustratrices, de rédacteurs, de photographes, d'un correcteur et de traductrices, ainsi que d'un transporteur pour l'acheminement dans les points de dépôt... sans compter les inévitables frais de fonctionnement (amortissement ordinateurs et achats de logiciels, matériel photo, abonnement téléphone, frais de déplacement, etc); il en découle que chaque numéro, pour être économiquement viable, "coûte" environ 30 000 euros.

 

Co_tsdeparution-1409931432

 

Or dans notre domaine la notion de durée est déterminante... Il faut en effet du temps pour que la confiance s'installe entre un potentiel annonceur et le magazine, et dans l'intervalle, il faut bien "sortir" régulièrement de nouveaux numéros...

 

Alors même si le nombre d'annonceurs qui s'engagent à nos côtés est en augmentation constante depuis nos débuts, le montant des engagements publicitaires est pour l'instant insuffisant à couvrir la totalité des frais inhérents à la réalisation de ce troisième numéro du magazine.

 

Notre appel à contribution a donc pour objectif de nous permettre de sortir le n°3 de Tentation d'Alsace en vous demandant votre soutien à hauteur d'un peu moins de 20 % du montant nécessaire à sa réalisation. 

 

Bretzel4mains_poster-1410008655

 

 

Tentation d'Alsace n'en est encore qu'à ses débuts et les pistes de développement ne manquent pas. Aidez-nous a construire ce média !

Thumb_avatar_kisskiss-1409222372
TentationdAlsace

Né de la rencontre de passions multiples, pour un territoire tout d'abord et les richesses qui le compose, pour des métiers et des produits, des savoir-faire et des techniques mises en oeuvres par des hommes et des femmes talentueux ayant à coeur de toujours livrer un travail irréprochable et connaissance l'importance d'accorder du temps au temps et de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
les tentations en Alsace sont nombreuses et partout; Dans le culinaire j'ai le souvenir d'un "mandelberg de souffelwierche" dont j'aimerais savoir où en trouver. Peut être un sujet pour un prochain "tentation d'alsace" auquel je souhaite un bel avenir. "le paparassis du 67"