Aidez-moi à faire vivre ce projet sensible et lumineux ; une lutte au quotidien contre la mécanique antipoétique sociétale !

Large_dscn7476-1413237106

Présentation détaillée du projet

                  " Terres d'orante" est mon neuvième ouvrage en préparation. Celui-ci se composera de trente toiles et trente poèmes en vis-à-vis. Celui-ci se présentera sous la forme d'un livre de 80 pages couleur au format 22 par 22.

 

 

 

                                                                    Préface :

 

 

       De ces livres qui se glissent à l’intérieur de vous, par effraction, comme ils pousseraient une fenêtre à peine entrouverte, ainsi en a-t-il été pour moi de la rencontre avec les deux ouvrages « Ecorces » du photographe Cédric Pollet. *

« Ecorces » où quand l’esthétique de la matière de l’infiniment petit se confond avec celle de l’infiniment grand.

« Ecorces », arbres familiers ou anonymes, qui vous attendent au détour d’une rue pour vous saluer, vous abriter du soleil ou, en toute simplicité, prendre de vos nouvelles : « Quelle météo dans ton âme aujourd’hui ? ».

 

Même aux heures les plus grises, il y a toujours un arbre pour vous sauver quelque part.

 

Tant de force, de délicatesse et de douceur réunies en un seul être : alors la tâche de l’artiste, tombée en gratitude, était de leur rendre à tous hommage.

En y songeant, me venait l’image d’un vieil homme s’installant sous leurs branches pour leur lire des poèmes ; textes-hommages encore à inventer.

 

Dans la posture de l’orante*, humblement, contempler les troncs et les cieux, accueillir et célébrer.

 

 

* Cédric Pollet : « Ecorces, voyage dans l’intimité des arbres du monde. », éditions Ulmer.

                              « Ecorces, galerie d’art à ciel ouvert », éditions Ulmer.

*Un, une orante : du latin « orare », prier. Personnage représenté les bras levés ou les mains jointes dans l’attitude de la prière.

 

 

 

                                                  Petit aperçu littéraire et plastique :

 

 

 

Hors-champs la pluie,

Hors-champs le bruit,

Hors-champs les pas d’une existence qui se rapproche.

Ici,

Le bois, l’humidité, l’odeur des choses finissantes.

Ici,

Quelques arbres,

Un oiseau assoupi,

Des nuances qui se cherchent ;

La douceur d’un pinceau à la patience grise,

Des rêveurs infinis.

 

 

Dscn7483-1413214444

 

 

 

Hanoukha :

Flocons tombant au ralenti,

Larmes de Job sur les chuchotis des flots ;

Louanges maritimes

Creusant dans nos ventres et dans nos mémoires

Les fondations d’un temple à nos terres d’orante.

 

 

Dscn7447-1413213411

 

 

             

 

Terre  irréelle sortie des premières heures de la Nativité du monde.

A la jouissance pourpre,

Terre-offertoire aux premiers nuages de succin.

Terre d’éveilleurs de fleurs de lune, de corneilles et de chauves-souris dorées.

Terre bénie des amants,

Terre-soleil, pluie d’or dont ils se revêtront.                        

 

 

 

Dscn7452-1413214356

 

 

Pour découvrir les 27 autres toiles et textes, il ne vous reste plus qu'à commander l'ouvrage !

 

À quoi servira la collecte ?

- 1410 euros de frais d'impression pour 200 exemplaires

 

- 1350 euros d'infographiste

 

- 240 euros de réglement à Kiss Kiss Bank Bank

 

 

 

TOTAL : 3000 euros.

Thumb_chaperon_rouge-1413175924
cecile.biehler

Monteuse audiovisuelle et auteure de huit ouvrages publiés en autoédition (poésie, nouvelles, recueil épistolaire...) dans lesquels dialoguent souvent mon travail de plasticienne et d'écrivain ; écrits teintés de mélancolie et d'humour en quête perpétuelle d'une vulnérabilité salvatrice. Parallèlement, j'anime des ateliers d'écriture dans les collège et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour ton nouveau projet, Cécile !
Thumb_default
Allons voir un rêve éclore ! Si vous le voulez bien, nous allons assister live à la naissance intersidérale de magnifiques poèmes et illustrations "biehliennes". John
Thumb_photo
A la réussite de ce beau projet, avec toute mon amitié et mon soutien artistique !