Sensibilisation des populations à l’impact de la désertification par l’utilisation de la cuisine solaire au Burkina Faso

Large_picture1-1427222472

Présentation détaillée du projet

Nous sommes une équipe de six compagnons, du groupe de Caen Couvrechef. Cela fait plusieurs années que nous nous connaissons, et notre équipe s’est constituée il y a un an. Nous sommes accompagnés par Mathilde et Jean, qui ont une bonne expérience des projets à l’étranger.

 

Mais qui sommes-nous ?

 Lise-1427221873

Lise, 18 ans : Je suis en Licence 1 de Sciences économiques et Gestion et je suis engagée dans le mouvement Scouts et Guides de France depuis 12 ans. J’ai toujours aimé aller à la rencontre des gens et voyager. Je suis déjà allée en Afrique (Tunisie et Maroc) mais cet été, je veux découvrir un nouveau pays et donc une nouvelle culture.

Marc-1427222012

 

Marc, 19 ans : Je suis en seconde année d’un DUT en Réseaux et Télécommunications. Ce projet est très important pour moi, qui ne suis jamais allé à la rencontre d’une culture aussi différente. Je suis un peu les traces de mon père, qui a été coopérant il y a trente ans dans cette région. J’espère acquérir de ce projet une expérience forte et de nombreuses rencontres de celles qui forgent des souvenirs.

Simon-1427222099

 

Simon, 19 ans : Je suis en classe préparatoire en mathématique supérieure et technologie au lycée Dumont D’Urville. Ce projet me tient à cœur car il représente l'apport d'une nouvelle technologie en accord avec les besoins locaux. C'est un projet qui est intéressant pour les populations tout autant sur le plan économique qu’environnemental et social. 

Gab-1427222172

 

Gabrielle, 19 ans : En deuxième année de prépa intégrée à l'ECAM Rennes. Dans les scouts depuis 7 ans. Je serai pendant le camp la responsable sanitaire. Je suis à la fois sportive, j'aime voyager, aller à la rencontre d'autres personnes c'est pourquoi ce projet me tient à cœur.

Picture6-1427222308

 

Philémon, 19 ans : Je suis actuellement à la Fac de Chimie de Caen : Je suis très heureux de porter ce projet depuis quelque mois avec mes amis. En effet ce projet s'inscrit parfaitement dans les idées sur le monde que je me fais aujourd’hui. C’est donc avec fierté et envie que je veux monter ce projet jusqu'au bout avec mes camarades.

Dan-1427222249

 

Daniel, 18 ans : Je suis en prépa HEC en première année à Rennes. Cela fait maintenant 11 ans que je suis scout et tout du long de mes années j'ai vécu des choses et des projets exceptionnels et ce projet s'annonce être pour moi un véritable accomplissement. Ce que je recherche c'est l'enrichissement qu'un tel échange peut m'apporter. Curieux de tout ce qui m'entoure, je m'inspire de ces opportunités de découvertes pour évoluer et me construire. Je compte bien vivre à fond cette expérience !

 

Sur la photo de présentation du projet, vous pouvez apercevoir Marie, qui a quitté l’équipe à cause de ses études de médecine.

 

L’origine du projet :

Notre projet est né au début de l’automne 2014, grâce à la rencontre de Xavier Devos, fondateur de l’association Atouts Soleil. En 1993, alors qu’il était coopérant (le Service national de coopération est un équivalent au service civique, et représentait une alternative au service militaire avant la suspension de celui-ci. Il s’effectuait obligatoirement à l’étranger.), invente et fabrique son premier cuiseur solaire au Burkina Faso.

 

En effet, la désertification (processus provoqué par l’homme conduisant à l’épuisement des sols) est un phénomène très important dans les pays du Sahel. Le bois est actuellement le seul moyen pour la cuisson des aliments, et le défrichage des arbres et arbustes provoque la perte chaque année d’une surface équivalente au Luxembourg, et ceci pour le seul pays du Niger.

 

Une solution existe : La cuisson solaire !

 

Les pays du Sahel, notamment le Burkina Faso, disposent d’un ensoleillement très favorable, avec plus de 2500 kWh/m²/an, ce qui est beaucoup comparé à la France, qui est en moyenne à 1300 kWh/m²/an. Cela permet l’utilisation du cuiseur solaire (décrit plus bas) qui permet la cuisson de tous les aliments grâce à un concentrateur solaire dirigé vers une plaque chauffante. Ainsi, la consommation de bois est grandement réduite, ce qui enraye la progression de la désertification. De plus, le cuiseur représente un avantage économique, puisque certaines familles sont obligées d’acheter le bois de chauffe (en effet, à cause de la désertification, il faut aller de plus en plus loin pour trouver du bois). Grâce au cuiseur, une famille économise plus de 900 kg de bois par an, et les femmes ne subissent plus la corvée du bois.

 

L’association Atouts Soleil :

 

De retour en France, Xavier Devos crée l’association Atouts soleil, avec pour projet de promouvoir l’utilisation et la construction de fours solaires dans les pays du Sahel.

 

Le lancement d’un projet se réalise avec les partenaires locaux, désirant s’approprier un cuiseur solaire. Pour éviter l’assistanat, un maximum d’autonomie est donné. Les cuiseurs sont donc fabriqués sur place par des ouvriers locaux avec des matériaux achetés localement, avec l’appui de l’association. Une fois le cuiseur terminé, des membres d’Atouts Soleil aident les femmes à se familiariser avec les cuiseurs et à les utiliser.

 

Au Burkina Faso, la fabrication des cuiseurs solaires est réalisée dans un atelier. Des démonstrations de ce moyen de cuisson ont été faites depuis 2010 lors de grandes foires. Il est possible d'acheter un cuiseur solaire directement sur place dans ce pays.

 

Mais qu’est-ce que vous allez faire là-bas ?

 

Cet été, du 11 au 21 août, nous allons dans la ville de Koudougou, troisième ville du Burkina Faso. Grâce à des démonstrations de fonctionnement du cuiseur solaire, ainsi qu’a des panneaux explicatifs, nous allons sensibiliser les populations au phénomène de la désertification et l’alternative économique et écologique que représente le cuiseur solaire.

 

Cette sensibilisation est un petit pas dans la grande marche vers l’alternative que représentent les énergies solaires.  Nous espérons que ce projet viendra en aide à de nombreuses familles burkinabés.

Nous passerons dix jours à Koudougou, puis nous nous dirigerons vers Bobo Diolasso pour échanger avec des scouts burkinabés, afin de partager nos cultures et nous faire découvrir ce pays.

Merci de votre soutien ! N’hésitez pas à nous suivre ou à nous contacter !

 

Adresse mail :

the.compass@yahoo.fr

 

Page Facebook :

https://www.facebook.com/thecompass2015

À quoi servira la collecte ?

Ci-dessous, un aperçu de notre budget :

 

Billets d’avion

3900 €

Intendance

1200 €

Vaccins et passeports

1000 €

Hébergement

500 €

Transport sur place

400 €

 

 

 En dehors de ces dépenses principales, notre budget s’élève à 8000 €. Ce crowdfunding nous permettrait donc de financer une bonne partie de notre budget.

Thumb_995619_10204485775332687_3284845370341764393_n-1427222919
TheCompass

L'équipe des Compass' s'est formée en 2013, mais nous nous connaissons depuis bien plus longtemps ! L'été dernier, nous sommes partis dans les Châteaux de la Loire en itinérance, puis nous sommes restés quelques jours à Blois dans une maison de retraite pour aider à l'animation.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour votre projet associant l'humain et l'environnement ! Félicitations ! Bises à Gabrielle :-)
Thumb_default
Très heureuse de voir un tel projet qui émane de Marco ( mon filleul) et ses amis! Sensible à cette belle aventure pour le Burkina, tous mes encouragements et nous suivrons ça de près!!!!!
Thumb_default
Félicitation pour votre engagement ! Pour avoir vu ma fille au retour de son expériment à Madagascar, je sais que c'est une expérience qui marque !