Aidez a financer notre projet de fin de cursus: une exposition pas comme les autres.

Large_1-1409844669

Présentation détaillée du projet

 

En regard de l’actualité culturelle et artistique du Liban, de l’intérêt grandissant du public pour les diverses formes d’expressions, et de mise en exposition, nous aspirons à mettre en avant les intimités cachées que seul l’art révèle.

Entre espace prive et sphère publique, cancans sociétaire et familiaux, l’être se cache la parole des uns et des autres construit et déconstruit. L’entre deux émerge, dans cet interstice, nous nous plaçons et engageons.

En tant que professionnels du domaine culturel et étudiants achevant le master critique d’art et curatoriat dispensé par l‘Université Saint Joseph, nous vous invitons à participer à notre projet de fin de cursus.

Nous organisons du 12 au 18 Septembre 2014 une exposition collective d’artistes Libanais, invitant le spectateur à faire l’expérience immersive d’une déambulation entre ce que l’art peut montrer et ce que la société désavoue.

Nous investirons le temps de ces quatre jours d’exposition une ancienne habitation beyrouthine, aujourd’hui oubliée, demain hôte d’une expression actuelle.

 

2-1409921542

 

Vous trouverez ci-dessous notre texte d’introduction

 

 

UNSAID UNHEARD UNTITLED

Exposition collective du 12 au 18 septembre 2014

 

Vernissage le 12 septembre 2014, de 18hrs à 21hrs

Villa Paradiso, rue Mar Antonios, Gemmayzeh

 

 

Charbel Samuel Aoun

Nadim Asfar

George Awdé

Rana Eid

Dima Hajjar

Randa Mirza

Lara Tabet

 

UN LIEU habité, site d’une vie, premier coin de monde.

Une maison se donne à voir, métaphore représentant l’ensemble de la personne humaine. Du dehors vers le dedans, du dedans vers le dehors, elle se tient là, dans l’entre-deux où se passent les choses.

En contact constant comme en retrait éternel, elle est ce corps qui, tout à la fois donne à voir et dissimule.

Hôte donnant lieu au mouvement immuable entre sphère publique et sphère privée, ce corps habité se fait tour à tour seuil à franchir, abri où se lover, fenêtre ouverte sur l’âme, milieu interstitiel, lien au monde.

 

UNSAID, UNHEARD, UNTITLED est une invitation au déplacement, à la mise en mouvement aussi bien psychique que physique. Cette exposition via le milieu dans lequel elle s’insère, se propose d’interroger l’entre-deux, en positionnant le visiteur dans l’intervalle où s’élaborent les modalités individuelles et sociales.

 

En se jouant des particularités intrinsèques de la Villa Paradiso, des archétypes qui s’y associent, des projections imaginaires ou des souvenirs d’intimité entraînés, cette exposition collective questionne l’espace et sa possible hybridité dans lequel se façonnent les positions de chacun, artiste comme spectateur.

Par de multiples va-et-vient entre sphère publique de l’exposition et sphère privé du foyer, entre l’opinion générale et la vision personnelle, la superficialité et l’intériorité, entre la limite et l’affranchissement, le visiteur est invité à faire l’expérience immersive d’une déambulation dans un univers poreux, espace labile, où les repères se déplacent.Screen_shot_2014-09-05_at_4.02.43_pm-1409922237

 

 

UNE ATTITUDE : cette proposition cherche avant tout à s’inscrire dans une réflexion sur les pratiques artistiques et curatoriales de notre temps.

 

En tant que jeunes curateurs nous explorons de nouvelles réponses s’inscrivant dans de multiples champs du possible. Les controverses diverses, les instances dirigistes, les connaissances et méconnaissances multiples, les traditions normatives, les tabous sociaux alimentés par la complexité culturelle, sont autant de terrains de questionnement féconds à aborder dans l’optique de se défaire des pensées d’hier.

L’exposition conventionnelle, thématique à parcours génériquement linéaire nous semble aujourd’hui obsolète. L’espace d’exposition auquel nous préférons le terme de milieu se doit d’être mutable. En mouvement perpétuel il exprimera au mieux la création artistique et toute la plasticité qui la fait naître, pour ainsi tenter de toucher la véritable constitution du tissage qui compose le monde dans lequel nous évoluons.

 

Exposition conçue et mise en espace par : Fadia Antar, Clémence Cottard Hachem, Marc Mouarkech, Chadia Samaha.

Coordination : Léa Sednaoui.

À quoi servira la collecte ?

Nous remercions toute personne qui s'intéresse à notre projet. Nous avons dejà pu sponsoriser l'espace ou prendra place l'exposition, ainsi que la moitié des cout de production des oeuvres et des instalations des artistes.

Cette collecte nous aidera à assurer le reste des couts de production afin que notre projet soit complet.Ci-

 

En total nous avons besoin de 10 000 USD = 7400 Euros pour produire 35 photos de formats différents et 3 grandes installations d'objets, de video et de son.

Le montant que nous possédons en ce moment est de 5400 Euros.

Le montant restant est de 2000 Euros. Ci-dessous notre etude de budget. Si la collecte depasse le montant demande, e reste de l'argent sera mis de cote pour essayer de montrer cette meme exposition plus tard dans une institution en dehors du pays.                           Screen_shot_2014-09-05_at_3.53.12_pm-1409921942Screen_shot_2014-09-05_at_3.53.27_pm-1409921959Screen_shot_2014-09-05_at_3.53.41_pm-1409921982

Thumb_avatar-1409846872
marc.mouarkech

Etudiants en Master Professionnel en Critique de l’art et Curatoriat à l’université Saint-Joseph - Beyrouth | Clémence Cottard : Chargée de rédaction | Marc Mouarkech : Chargé des relations avec les artistes | Fadia Antar : Chargée de la collecte de fonds | Chadia Samaha : Chargée de communication |