Documentaire sur le Thokozani FC, équipe de foot lesbienne sud-africaine, réalisé par des queers sud- africain-e-s et français-e-s

Large_test_ballon_2

The project

Aux origines : l'opération "Foot for Love"

24 juin 2012 : sous une pluie battante, un match de foot pas comme les autres se tient aux Parc des Princes. Il oppose deux équipes féminines : Les Dégommeuses, une équipe parsienne, et le Thokozani Football Club, issu d’un township des environs de Durban. Sur le terrain, les joueuses sud-africaines montrent la même détermination dont elles font preuve dans leur vie quotidienne face aux violences et discriminations qu’elles subissent en tant que femmes noires ne se conformant pas aux normes de genre.

 

 

 

Le match se termine sur le score de 2 à 1 en faveur des Dégommeuses mais les joueuses du Thokozani FC n’ont pas dit leur dernier mot. Durant les jours qui suivront, elles seront les héroïnes de la semaine d’action « Foot For Love ». Lizzy l’entraîneure et maman de substitution, Nkosi la gardienne blagueuse, Ntando le feu follet de l’attaque et leurs camarades de jeu enchaîneront ainsi les rencontres avec différents publics, pour témoigner de l’exclusion et des brutalités qu’elles ont subies mais aussi de la manière dont elles se sont relevées grâce au sport.

 

Une équipe de foot pas comme les autres : le Thokozani Football Club (TFC)

Localisé dans le township d’Umlazi (Kwa-Zulu Natal), le TFC a été créé en hommage à Thokozani Qwabe, une jeune footballeuse assassinée en 2007. La fondatrice du club, Zanele Muholi, est une photographe internationalement reconnue qui documente depuis de nombreuses années la vie des lesbiennes noires en Afrique et a contribué à former une nouvelle génération d’artistes et activistes.

Le TFC a été fondé dans une démarche de soutien communautaire, d’empowerment des femmes par le sport (au sens de développement de leur confiance en elles-mêmes et de leurs capacités d’action) et de lutte contre les discriminations au moyen de la visibilité lesbienne. Il réunit actuellement une vingtaine de joueuses âgées pour la plupart de moins de 30 ans.

 

551191_209217065865681_2098814675_n

 

 

Le thème du documentaire

L’association Les Dégommeuses a souhaité donner une suite à "Foot For Love" en accompagnant la réalisation d’un documentaire portant sur le Thokozani Football Club et ses joueuses. Celles-ci ont été filmées au cours de l’été 2013, dans le township d’Umlazi – dont la plupart sont issues – et sur différents lieux de vie, dans un contexte où continuent de se multiplier les viols correctifs et les assassinats à l’encontre de lesbiennes et où, bien souvent, le fait d’être footballeuse contribue à étiqueter les filles en tant que lesbiennes. Le foot comme outil d’émancipation et espace de résistance constitue le fil conducteur de ce documentaire « choral ». En effet, ce sport apparaît  comme un vecteur extrêmement puissant pour la construction d’une identité individuelle positive et pour la mise en oeuvre d’une solidarité communautaire active.

 

1016201_10151568985060776_709038360_n

 

 

Une démarche militante

Le documentaire The Kick Off est actuellement en phase de montage. Dans cette phase comme dans chacune de celles qui l’ont précédé (écriture, production, tournage), il a été conçu comme un projet participatif et collaboratif à base communautaire.

Les Dégommeuses ne font pas les choses « pour » les joueuses du Thokozani FC mais « avec » elles, dans une démarche solidaire et égalitaire. L’échange de savoirs et de compétences est en outre conçu comme ne s’opérant pas uniquement du Nord vers le Sud mais aussi du Sud vers le Nord.

Ce documentaire a donc été conçu comme une occasion de formation pour toutes celles et ceux (des femmes lesbiennes pour la très grande majorité) qui ont voulu s'y investir.

 

1186718_10151566209205776_416408985_n

 

Les Dégommeuses sont impliquées principalement dans la production du documentaire. La réalisation du film a été confiée à Thembela Dick, jeune vidéaste résidant au Cap, qui faisait partie de la délégation sud-africaine invitée à Paris en juin 2012. Thembela a débuté sa carrière de vidéaste en 2009, avec Jo Menell et Richard Mills, en qualité de documentaliste et réalisatrice de courts-métrages pour la série télévisée « Street Talk stories ». Elle a notamment supervisé la recherche documentaire relative au film « Thembi », qui racontait l’histoire de sa sœur, une jeune activiste antisida décédée en 2009. Elle s’est aussi formée aux côtés de Zanele Muholi. Thembela a été assistée, au cours du tournage par deux autres jeunes femmes lesbiennes respectivement preneuse de son et éclairagiste.

Le film est monté par bruce (avec un b minuscule, il y tient!), transboy fraîchement diplômé de la FEMIS, qui joue au poste de milieu de terrain dans l’équipe de foot des Dégommeuses. Il a déjà à son actif, entre autres, un film de prévention à destination des transboys gays (« Avec toi, j’en mets pas ! ») et le documentaire « Vos papiers » (un photomaton croisé où sept garçons et filles trans parlent de leur rapport à leurs papiers d’identité).

 

 

Un projet à coût réduit

Derrière bruce, c’est toute l’équipe des Dégommeuses qui s’est mobilisée pour monter ce projet et continue de se démener pour le mener à son terme en trouvant des collaborations à la fois économiques et valables d’un point de vue artistique et militant. La base communautaire du projet et le choix de ne travailler qu'avec des personnes bénévoles ou des professionnel-le-s en début de carrière permettent de limiter au maximum les frais engagés sur le documentaire avec un coût total de 13 000€ d'autant plus modeste que le projet inclut de nombreuses navettes entre France et Afrique du Sud.

A ce stade, nous avons déjà levé 10 000€ mais il nous manque environ 3 000€ pour équilibrer notre budget.

 

1393968_10151634733115776_2050453033_n

Why fund it?

Le coût total du documentaire est estimé à 13 000.

10 000ont déjà été dégagés grâce à différentes sources de financement :

- 3000 de fonds propres des Dégommeuses (dont 2000 obtenus grâce au Prix du Public Yagg/Le Refuge/ Institut Randstad) = compensation de salaire versée à l'employeur de Thembela Dick pendant le tournage et le montage du docu + voyage en Afrique du Sud d’une Dégommeuses chargée de la production locale + divers frais de production;

- 4070 de la Fondation PlanetRomeo = frais de tournage : location de matériel + frais de mission  - déplacements, nourriture, etc. - pour l’ensemble de l'équipe de tournage et des joueuses apparaissant dans le documentaire;

- 3 000€ de la Saison France-Afrique du Sud 2012-2013 (Institut Français) = financement du séjour en France de Thembela Dick et d'une partie des frais de montage.

 

Somme manquante = 3 000€, pour terminer de couvrir les frais de montage et de post-production.

Nous demandons aux kisskissbankbankers de nous aider à récolter au moins 2300€, qui serviront en particulier à contribuer à la location du banc du montage et aux frais de mixage et étalonnage. Si la somme de 3000 euros n'est pas atteinte au terme de la collecte sur KKBB, nous organiserons une soirée de levée de fonds afin de boucler le budget.

 

Thumb_logo_dego_def
EquipeLesDegommeuses

Association promouvant le sport féminin et l'utilisation du vecteur sportif dans la lutte contre les discriminations (en particulier liées au genre et à l'orientation sexuelle). Elle est à l'origine de l'opération "Foot For Love", une semaine d'action contre les violences et les discriminations lesbophobes, qui a eu lieu du 22 au 30 juin 2012. A cette... See more

Newest comments

Thumb_10177487_747949311919640_8206734664829081798_n-1-1-1451305213
Fières et Dégommeuses , allez les filles pour Foot For Love !!
Thumb_default
Je joue au foot depuis l'âge de 5 ans ...et j'en ai pris des ballons dans la figure pour me faire respecter des mecs, en général. Mais en voyant votre début de doc sur la vie de ces joueuses d'Afrique du Sud, ça m'a juste glacée de l'intérieur. Et c'est avec larmes et sourires que je tiens à vous soutenir aujourd'hui pour qu'il pousse des "dégommeuses" partout dans le monde...que l'on soit homo ou hétéro...dans l'espoir que ces femmes éblouissantes pratiquent le foot dans la paix et le respect...pour qu'elles puissent s'aimer au grand jour comme toutes, nous l'espérons dans nos vies. Je suis de tout cœur avec vous les filles. Je suis fière de votre projet, de votre partenariat et de cette amitié et amour entre vous toutes qui ne cesseront de grandir pour enfin se propager partout dans le monde! Vive le foot et vive l'amour :) ...et peut être à plus tard sur un stade,ballon au pied ;)
Thumb_9797_10153605543893298_4099942168597648221_n-1430034735
Brave girls, sisters, keep on fightin for freedom, you got all our support