Au cours des 6 années de développement de la LOVE campaign de 2006 à 2011, mon rôle était de proposer la promotion publicitaire pour l'amour dans des grandes villes du monde. Petit à petit, s’est créé un dialogue-réseau entre propositions artistiques ou autres faites sur le sens de l’amour, reliées entre elles à l’aide du label amour. Une carte du monde de l’amour pourrait donc être visible sur un site internet, facile à lire et à utiliser. En participant, vous permettez de fédérer la recherche internationale sur l'amour !

Large_lovelabel

Présentation détaillée du projet

 

Le Projet AMOUR est une œuvre d’art planétaire qui vise à stimuler la recherche et la compréhension du sentiment d’amour. Le Projet AMOUR est une œuvre d'art conceptuelle, collective à dimension globale où la masse reste individualisée et où toutes les dimensions de la société participent, chacune à leur échelle.  C’est un jeu. Le label AMOUR est le moyen d’y jouer.

Dans l'histoire de l'art, c'est dans doute la première œuvre à se définir comme tel.

 

 

 

Le Principe de label amour  :

C’est de créer un dialogue-réseau pour dessiner une carte du monde avec les différentes propositions artistiques ou intellectuelles sur le sens de l’amour.

Chaque groupe qui donne de l’espace-temps à la recherche pour l’amour est invité à s’identifier pour ouvrir le dialogue et porter un drapeau : the love label.

Le label amour, ainsi nommé, est une sorte de badge qui montre que vous jouer à un jeu collectif. Celui de comprendre l'amour ensemble. Il constitue l’outil visuel de l’œuvre.

Ce label a été réalisé par Cécile Renaut des Rasquas, intervenante dans le projet artforlove depuis sa conception.

La somme des label-amours dessinent alors une carte de l’amour.

 

Backgrounds :

 

Au départ l’idée était de proposer une œuvre conceptuelle basée sur un déséquilibre provoqué par l’association d’un matériel et d’un concept immatériel sous la forme d’une boîte contenant de l’amour proposée par Julien Isoré. Puis petit à petit l’idée de cette boîte se transforma en publicité de la boîte, et la collaboration entre  Julien Isoré et Cécile Renaut commença. Très vite une expérience en groupe se mit en place et, influencée par les différents participants, l’œuvre collective devint une publicité réelle.

Lisbonne, Paris, Bruxelles, Genève, Shanghai, Bombay, Los Angeles, Bogota furent des exemples de ville ou des collaborations ont transformé le sens de l’œuvre et ouvert de nouvelles perspectives.

Suscitant des interrogations et des recherches, elle distingue un champ d’étude collectif du sens du mot amour et se définit autour du concept général de projet Amour.

 

 

Description du label AMOUR :  

 

La cardioïde est la trajectoire d’un point sur un cercle qui tournerait autour d’un autre cercle sans glisser et qui reviendrait à son point initial. Cette forme incarne la rencontre et le dialogue entre deux cercles. On pourrait imaginer qu’un cercle représente le temps et que l’autre représente l’espace. Ici, cette cardioïde symboliserait l’espace-temps de chacun.

Ce label est un dérivé du label artforlove. Le label est donc l’espace-temps de chacun pour la proposition amour.

 

Historique de l’œuvre :

2005 : La boîte d’amour : donner de l’espace à un concept immatériel. Atelier de Julien Isoré. Saint Ouen.

La boîte d’amour repose sur l’expérience simple de créer un déséquilibre. L’espace matérialisé et l’immatériel.

2006 : Campagne de publicité pour l’amour. Paris.

La boîte d’amour fut tout de suite une source d’inspiration et de jeu. Un projet d’affiche publicitaire voit le jour entre Julien Isoré et Cécile Renaut. Le mouvement créé par la boîte s’observe et le déséquilibre continue. En effet la publicité incarne la promotion d’un objet invendable.

2007 : Lisbonne : Une expérience de collage urbain voit le jour. La rue et les participants proposent que l’œuvre se définisse comme une campagne d’affichage internationale.

2008 : Campagne publicitaire à Paris, Bruxelles, et Genève.

2009 Création du logo artforlove par Cécile Renaut.  Projet d’association.

2010 : Création de l’association Art For Love International. Paris.

L’œuvre étant collective, les deux développeurs de l’œuvre (Julien et Cécile) proposent une association française loi de 1901. Celle-ci a pour but de promouvoir la campagne de publicité pour l’amour et d’inviter à la participation.

 

2010 : La recherche pour l’amour.

Pour accompagner l’idée de la campagne de publicité pour l’amour, le projet est proposé  à une agence de publicité indienne : Grand Mother India à Bombay.

Dirigée par Kurnal Rawat, l’agence propose une intervention sur un marché, the Daddar Market, qui consiste à vendre pour 0 roupie des boîtes d’amour.

Au même moment à Bogota, un groupe d’artistes dirigé par Juan Camilo Romero and Giancarlo Corredor mène une campagne d’affichage urbain avec des slogans en espagnol.

La question quant au slogan et la définition de l’amour se pose alors. L’œuvre devient virale et interactive. Et le rôle de l’initiateur de l’œuvre s’apparente à du lobbying.

 

Fin 2010 : Lors d’un brainstorming performance dans l’atelier de Claris Garnier, Mathieu Membré de l’agence de marketing viral « See You In » met en évidence la viralité de l’œuvre et incite à la création d’un label.

 

En 2011 : La viralité de l’amour.

New York : Lors de la campagne de publicité pour l’amour entre janvier et avril 2011, on peut observer l’existence de plusieurs recherches et interventions artistiques sur l’amour. L’amour devient un sujet de propagande, de recherche et de questionnements. Et surtout, on commence à observer un bon nombre de propositions dans le monde. 

 

2012 : Le label Amour.

Proposition du label amour par Cécile Renaut. 

Une première carte du monde de l'amour est publiée dans "les Cahiers Européens de l'Imaginaire" et leur numéro "Amour"

Cette carte, avec le site internet pourrait devenir interactive, rendant les propositions identifiables et visibles.

 

http://www.lescahiers.eu/

 

Analyse de l’œuvre et observation :

 

Le processus de cette réaction en chaîne est simple. Ce concept immatériel de l’amour vient s’inscrire dans un dialogue avec le matériel de l’espace. Ce n’est plus l’un ou l’autre qui existe, ce sont ces deux concepts d’immatérialité et de matérialité qui existent ensemble.

Ce qu’on peut se dire, c’est que la notion d’espace est virale en elle-même. Quand des concepts ou des questions sont proposés, ceux–ci voyagent dans différents espaces de nos vies.

Si la réflexion sur l’amour proposée par la love campaign gagne du terrain d’elle-même, c’est qu’elle propose une concertation. Car même nous avons chacun notre propre sentiment d’amour, l’amour ne peut se comprendre seul.

Si on veut réfléchir et comprendre l’amour, on n’a pas d’autre choix que d’inviter tout les être humains à participer, car on ne pourra jamais soi-même être tout à fait sûr de la définition qu’on lui donne. Ce qui devient beau, ce n’est pas d’être sûr, mais de se sentir ensemble face à une énigme. Cela nous stimule à être tantôt à l’écoute tantôt à la parole. Ainsi l’amour devient un dialogue, un mouvement qui rend possible la poésie naturelle collective et la proposition de chacun dessine une carte du monde de l’amour.

Andreï Tarkovski  affirmait que « C'est une erreur de dire qu'un artiste "cherche" son sujet. Celui-ci mûrit en lui, comme la gestation d'un enfant jusqu'à l'accouchement. L'artiste n'est pas le maître, mais le serviteur d'une situation ». Dans une société parfaite, il n’y a pas d’artiste disait-il aussi, c’est la vie elle-même qui est artistique.

 

 

 

Les citations références :

« Il n’y a rien de plus réellement artistique que d’aimer les gens » Vincent Van Gogh

« Aimer ce n’est pas seulement aimer bien, c’est surtout comprendre » Françoise Sagan

« N'importe quelle publicité est une bonne publicité » Andy Warhol.

« Le XXI siècle sera spirituel ou ne sera pas »  André Malraux.

 

Quelques exemples de projets artistiques sur l'amour :

http://www.wearelove.us/

 

http://www.lovetv.com.au/

 

http://www.baltimoreloveproject.com/the_walls.html

 

 

À quoi servira la collecte ?

Cet argent permettra de réaliser un site internet qui présentera une carte du monde avec tous les labels des différents intervenants. L’interactivité du site offrira une meilleure visibilité aux propositions.

http://artforlove.blogspot.pt/

Consulter ce site vous donnera un aperçu de toutes les propositions faites sur l'amour dans le monde et près de chez vous. Quand vous cliquerez sur une ville, le site vous indiquera le nombre de labels amour que propose cette ville et leur qualité.

Il permettra aux chercheurs de l'amour de se mettre en contact , de travailler ensemble,de remonter le moral des plus pessimistes,d'enrichir votre vision de l'amour et de découvrir des aspects encore insoupçonnés de ce sentiment encore mal compris par notre espèce.

 

 

 

 

 

Thumb_getattachment-25
Artforlove international

Art for love international est une association loi de 1901 qui présente une œuvre collective s'intéressant à l'amour. Au départ l’idée était de proposer une œuvre conceptuelle basée sur un déséquilibre provoqué par l’association d’un matériel et d’un concept immatériel. On prenait une boîte de métal contenant de l’amour. Puis petit à petit l’idée de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Vas y à fond, super projet!