Une étudiante française à Cape Town voit sa vie chamboulée par l’arrivée de sa plus vieille amie.

Large_pp-1464017856-1464017874

Présentation détaillée du projet

                                                              THE PIGEON PARADOX

 

The Pigeon Paradox, c’est d’abord une histoire d’amitié. Cette histoire commence il y a 8 ans, pendant les pauses clopes du lycée, c’est celle de Sacha Sultan, réalisatrice, et Mathilde Riey, comédienne. Sacha et Mathilde partagent cette même passion qui alimentera leurs vies : celle du cinéma. Après quatre années d’études à Cape Town à  l’AFDA Film School, un moyen métrage récompensé du « Grand Prix » et de la « Meilleure Actrice » au AFDA Film Festival, Sacha se lance aujourd’hui dans son premier long métrage. Et c’est là que cette histoire d’amitié prend tout son sens : Sacha décide de faire un film franco-sud africain, parlant d’amitié, en y mêlant son histoire personnelle avec Mathilde, en faisant d’elle un des personnages central de ce scénario. Revenons à nos moutons.

 

The Pigeon Paradox, c’est donc une histoire d’amitié. Celle de Charlotte et Mathou. Charlotte s’est installée à Cape Town il y a deux ans pour y étudier l’univers. C’est une période cruciale de sa vie : elle doit réussir cet examen et avoir son diplôme. Mathou, sa plus vieille amie, débarque à ce moment là, comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Comme elles se connaissent depuis des années, Mathou est possiblement la personne qui pourrait ruiner la nouvelle vie de Charlotte.

 

Dans ce film, Sacha veut explorer l’univers des sentiments, ces moments qui font de nous des êtres humains. Le but est de toucher, faire rire, faire que chacun puisse se retrouver dans les situations ou les personnages, et si ce but est atteint, ce sera une première victoire. C’est aussi une histoire de signes, d’ordinaire et d’extraordinaire, ces petites choses qu’on ne comprend pas, qu’on ne perçoit pas mais qui peuvent tout changer. 

 

Preview-1464000005

À quoi servira la collecte ?

Comme dans le cinéma les choses ne se déroulent jamais comme prévu, nous nous sommes trouvés dans l’obligation, pour des raisons de temps et de budget, de repousser le tournage au mois d’août. Les répétitions, préparations de tournage, tests shoot ont été faits durant le mois de mai, et nous avons aujourd’hui besoin de sous pour financer le transport en avion Paris/Cape Town à notre actrice Mathilde, afin qu’elle puise assurer ce tournage sud africain.

 

Notre but est que The Pigeon Paradox soit envoyé aux grands festivals internationaux, mais c’est aussi un film d’école, avec une équipe entièrement bénévole, c’est pourquoi nous avons un budget très serré d’environ 8000 euros (sans le matériel technique professionnel, prêté par l’école). Ce budget de production est destiné à la location des différents lieux de tournage, aux costumes et à l’accessoirisation des lieux,  au matériel technique son et lumière supplémentaire, etc.

 

Nous nous devons d’utiliser cet argent avec la plus grande attention, afin de faire un film le plus abouti possible. Sans le personnage de Mathou, ce film ne peut pas se faire. C’est pourquoi aujourd’hui nous sollicitons votre aide, pour donner vie à ce projet qui grandit depuis plus d’un an. 

 

 

 

Bon_repet-1464000173

L'équipe en répétition

 

 

Capture_d_e_cran_2016-05-23_a__13.20.57-1464002534

 

Sacha étudie tout d’abord la direction artistique dans le milieu de la pub et valide sa licence à l’école parisienne Supdepub. Puis elle décide de s’installer à Cape Town afin d’y faire son master et de se spécialiser dans la réalisation. Elle réalise un moyen métrage, Heads Folding Hands, qui remportera le premier prix, et le prix de la meilleure actrice à l’AFDA Film Festival. The Pigeon Paradox sera son premier long métrage, après un an et demi de gestation !

 

10417617_10153085430219708_8612181893608110259_n-1464002001

 

 

 

Mathilde est baignée très jeune dans le milieu artistique, et commence dès 6 ans à faire du doublage pour des dessins animés et longs métrages. Après huit années de cours d’art dramatique, elle s’inscrit en formation professionnelle au Cours Simon et y passe trois ans. Parallèlement elle joue dans des spectacles pour enfants, fait quelques tournages (« César Kassel » de Noé Pélissier, « Picasso » pour la chaîne NHK World, « Perspectives » de Sacha Sultan) et continue le doublage. The Pigeon Paradox sera son premier long métrage en tant que personnage principal. 

 

Ok_math_2-1464002076

 

Pour visionner Hands Folding Heads, de Sacha Sultan : https://vimeo.com/113151748

 

Pour visionner Cesar Kassel, de Noe Pelissier, un des courts métrages dans lequel joue Mathilde : https://vimeo.com/111622028

 

 

 

Capture_d_e_cran_2016-05-23_a__13.21.13-1464002555

 

Toute participation est la bienvenue pour que ce projet puisse se concrétiser grâce à vous, et que notre bébé prenne enfin vie!

Mille merci d'avance.

Pigeonnement Vôtre.

Thumb_1397564_10152743102870218_1407519330877182381_o-1464001281
SachaSultan

Sacha étudie tout d’abord la direction artistique dans le milieu de la pub et valide sa licence à l’école parisienne Supdepub. Puis elle décide de s’installer à Cape Town afin d’y faire son master et de se spécialiser dans la réalisation. Elle réalise un moyen métrage, Hands Folding Heads, qui remportera le premier prix, et le prix de la meilleure... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Big up
Thumb_default
Sacha, pas de doute tu vas encore nous faire un film splendide, tu es pleine de talent et de sensibilité, j'ai hate de voir ça ! Be atslah'a !
Thumb_default
Mathilde, voilà la super cagnotte de Normandie! (Je fais la banque pour papi et mamie qu t'embrassent fort )