The Tattoorialist réunit des portraits de tatoués photographiés à Paris, Montréal, Berlin… aidez nous à conquérir le reste de la France !

Large_sam_thetattoorialist-25-750x500_header

Présentation détaillée du projet

Un premier tatouage, une nuit agitée, une insomnie et la lumineuse idée du projet The Tattoorialist qui prend forme en juin 2012.

 

Je m’appelle Nicolas Brulez, je suis infirmier psychiatrique de profession et photographe passionné, couvrant les défilés, les backstages, shootant les “wanabees” aux abords des shows depuis plus de 5 ans maintenant.

Un jour, j’ai décidé de me lancer un défi : utiliser les codes des photos de streetstyle des fashion weeks pour mettre en valeur le tatouage différemment, donner la parole aux gens qui ont un jour fait le choix d’être différents, des gens à la fois simples et authentiques.

 

Louis-aguilar-_thetattoorialist-3-750x1125

 

Berlin, Bruxelles, Montréal … Paris, le tatouage est un dénominateur commun au quotidien, il fait parti du paysage urbain qui est le mien. Les gens arborent fièrement les chefs d’œuvres qui recouvrent leurs corps. Loin des codes des magazines de mode ou de tatouage, le projet vise un autre objectif : la rencontre des tatoués. Je fige leur image à un instant précis, oubliant, le temps du déclenchement de l’obturateur, qui ils sont, comment ils vivent avec leur(s) tatouage(s), leurs difficultés, leurs joies, … nous sommes seuls au milieu de la ville et de son agitation, devant le regard curieux des passants, seul existe entre nous ce dénominateur commun : le tatouage.

 

Sans_titre_-_1_-_copie

 

Au fondement du projet, j’allais, appareil photo à la main me balader dans les rues parisiennes afin de repérer le morceau de tatouage qui dépassait du T-shirt. J’accostais ce tatoué, pas n’importe lequel : celui qui provoquait chez moi un léger émoi, une interrogation, le photographiais et lui posais multiples questions sur ses tatouages, sa vie et ses artistes tatoueurs, le tout en 15 minutes. J’aime cette notion de fugacité, d’éphémère de la rencontre fortuite, un moment qui aurait pu ne pas exister et dont la seule preuve est détenue par la pellicule (ou carte mémoire !). Tout au long du projet la notion de temps est restée primordial afin de maintenir l’authenticité inhérente à l’inconnu de la situation.

 

Le projet rencontre un succès toujours grandissant depuis 18 mois, autant dans la presse (Grazia, Elle, Monsieur, Inked Mag, Vivre Paris, Marie Claire, Daily Elle, Wad…) que sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest) avec plusieurs milliers de personnes qui suivent les aventures de The Tattoorialist !

 

Le projet a pris peu à peu de l’ampleur, les gens ont commencé à m’envoyer des mails pour se faire prendre en photo et la prise de rendez-vous dans les rues, galeries et places parisiennes a commencé, tout en gardant la magie de la rencontre furtive…

 

Camille-_thetattoorialist-7-750x500

 

Afin de capturer de plus en plus de portraits en dehors de Paris, The Tattoorialist prépare son tour de France. Un sondage a été lancé auprès des fans de la page Facebook dans le but de sélectionner 8 villes françaises ! Plus de 500 personnes ont répondu avec enthousiasme et les villes qui auront la chance de nous accueillir le temps d’un long week-end sont : Lille, Metz, Clermont-Ferrand, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Rennes.

 

Carte-de-france-web

 

Au programme : rencontres, shootings, expositions éphémères sous forme d’affichages urbains et d’autres surprises !

 

                                                  Mon travail :

 

En parallèle d’un travail d’infirmier en psychiatrie, je suis passionné de photos depuis que je suis tout petit, un virus que mon père m’a donné, c’est certain ! Je me souviens de longs moments passés à sillonner la campagne bourguignonne avec mon vieux ZENIT … à cette période il m’est impossible de photographier des personnes de peur de leur voler leur âme … Cette notion m’obsède d’ailleurs toujours un peu, d’où le profond respect que je voue aux personnes qui acceptent de poser pour ce projet.

J’ai pris confiance dans la photo de portrait en réalisant des photos de streetstyle et dans les backstage des défilés de mode à l’occasion des Fashion Weeks à Paris, un exercice stimulant.

 

Depuis un an, je suis également photographe pour les pages streetstyle du Inked mag France : périodique mêlant lifestyle, tatouages, art et culture, un condensé de l’expression de la vie rebelle et de la créativité !

 

Th_o-rawley_thetattoorialist-750x1125

À quoi servira la collecte ?

Nous avons autofinancé le projet The Tattoorialist depuis le début en cassant notre tirelire.

Souvenez-vous du défilé de mode chez Miss Ko, de la soirée du 100e portrait au Bus Palladium, du premier numéro de la Gazette… des coups de main, du soutien, toujours de la débrouille !

 

Le défilé chez Miss KO

 

Miss_ko_-_copie

Crédits photos : Florian Beaudenon et Nicolas Beaumont

 

La soirée du 100ème portrait au Bus Palladium 

 Sans_titre_-_1_-_copie

Crédits photos : Apolline Durouchoux et Kakeprod

 

Cette fois-ci, même si pour le logement nous pourrons nous arranger avec les amis/la famille/l’habitant pour que l’équipe dorme au chaud, faute de nouveaux moyens, nous ne serons pas en mesure de payer l’ensemble des frais liés aux voyages de ce Tour de France à travers 8 villes...

 

C’est pourquoi je fais appel à vous, généreux kissbankers, car ce tour de France ne pourra pas voir le jour sans votre aide...

 

Si vous décidez de faire un don et de m’aider à mettre ce projet sur pieds, votre argent sera utilisé pour payer :

 

- les huit allers et retours en train pour deux personnes (les “Shot by” The Tattoorialist le savent, il me faut une assistante de choc pour gérer les différents supports photographiques, soit 4 appareils photo au minimum pour chaque prise de vue et les lumières ! Mais aussi pour tout le back office que ces shootings impliquent...)

- les pellicules argentiques en 120 et 135mm

- le matériel pour la réalisation d'expositions éphémères sur les murs des huit villes avec les portraits des tatoués rencontrés quelques heures plus tôt…

 

Nous prendrons à notre charge l'hébergement et la nourriture, les déplacements (hors train), le développement des photos, la post prod et la communication, les amendes et les gardes à vue ;)

 

Et en échange vous recevrez une jolie contribution préparée avec Amour par la Team !

 

Si nous dépassons les 4000€ de budget que nous nous sommes fixés, nous irons encore plus loin dans le projet : à chaque palier de 300€ dépassés nous rajouterons une ville et si nous sommes entre deux, pourquoi ne pas organiser une soirée dans une ville avec la somme collectée ?!

 

20140202_151432

 

En tout cas peu importe que vous participiez ou fassiez simplement tourner l'information, peu importe le montant de votre contribution, merci d’être là, de nous suivre, de nous lire, de faire vivre ce projet en nous soutenant, en vous faisant shooter, The Tattoorialist existe grâce à vous !

 

Au plaisir de vous rencontrer lors de notre Tour de France, que vous ayez ou pas des tatouages !

 

 

                                         Ils nous ont fait confiance !

 

         Partenaires_tt__copie

 

Thumb_logo_the_tattoorialist
TheTattoorialist

Je m’appelle Nicolas Brulez, je suis infirmier psychiatrique de profession et photographe passionné, couvrant les défilés, les backstages, shootant les “wanabees” aux abords des shows depuis plus de 5 ans maintenant. Un jour, j’ai décidé de me lancer un défi : utiliser les codes des photos de streetstyle des fashion weeks pour mettre en valeur le... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_1925279_10202888860640056_1876769582_n
bon tour de France des tatoués et revenez à Montréal! :)
Thumb_default
Done !
Thumb_default
I wish I could give more but at least you've reached your goal now! :) I can't wait to see what comes of the trip.