Participez à l'odyssée de 10.000 Km d'un groupe de sculptures itinérantes qui dessinent l'horizon d'une Europe sans frontières ...

Large_whitewalkers-image_couv-kkbb-15_000-c-1496149409-1496149438

Présentation détaillée du projet

Participez à l'odyssée de 10.000 Km d'un groupe de sculptures itinérantes qui dessinent l'horizon d'une Europe sans frontières, à travers 120 installations dans 15 Pays.

 

The White Walkers est un projet de colonisation poétique de l'espace européen.

La référence aux créatures, aussi appelé les autres, de la série "Game of Thrones" questionne  la crise migratoire que connait l'Europe aujourd'hui et les tentations toujours plus grandes d'ériger des murs.

 

_ngu2137r2-atelier37-2-1493737155

 

The White Walkers propose une contre-narration rappelant combien l'idée de déplacement, d'échange et de migration est au coeur de notre identité. Notre volonté en tant qu'artistes est d'introduire une forme d'enchantement au sein d'une problématique principalement ancrée sur la peur.

 

Ravenna3r-atelier37-2-1493894217

 

Concrètement, avec votre soutien, nous allons :

construire 15 à 20 sculptures en bois recyclé, les transporter et les installer le temps d'une image, sur 10.000 Km, dans 60 à 80 sites à travers l'Europe.

 

_e1a9781r-atelier37-2-1494320724

 

Nous voulons réaliser un atlas de 120 images, qui dessinent l'horizon d'un certain idéal européen.

 

_ngu3224r-atelier37-2-1493737300

 

_ngu7746r-atelier37-2-1493890065

 

Ces sculptures en bois brut, de taille légèrement supérieure à l'échelle humaine, sont, comme nous, d'une durée de vie limitée, sans prétention d'éternité. Alors qu’elles parcourent les territoires dans lesquels elles sont mises en situation, elles construisent leur histoire tout en questionnant la notre.

 

_ngu1865r-atelier37-2-1493737360

 

_e1a9625r-atelier37-2-1493889939

 

Depuis quatre ans, nous avons déjà réalisés (avec des nombreux collaborateurs enthousiastes et bénévoles) plus de 200 sculptures que nous avons déplacées, installées et photographiées sur environs 40  sites et 3 pays.

 

Fullsizerender-5-1493810724

 

Pola-ww-isl-mk_of-1-1493977886

Fullsizerender-2-1493902020

 

 Pola-faenza-mk_of-1493977979

 

La finalisation concrète et symbolique de ce travail passe par une réelle traversée du  territoire européen, pour laquelle nous nous lançons pour la première fois dans un crowd-funding.

Il s'agit de couvrir un vaste panorama - naturel, industriel ou urbain - tout en puisant dans la force symbolique d'une telle odyssée.

 

Pola-ww-remorque-1493977931

 

Cette performance artistique inédite réside également dans une aventure humaine que nous souhaitons partager avec vous.

 

Img_1715-1493810768

 

Fullsizerender-16-1494592462

 

Nous allons également documenter l'ensemble de ce périple à travers un making-of vidéo que nous allons poster sur notre blog et sur les réseaux sociaux : vous allez pouvoir nous suivre, découvrir les nouveaux sites avec nous, voir les coulisses des opérations d'installation et de prise de vue.

 

Ww-maps-bd-1494421405

 

En devenant nos contributeurs, vous allez pouvoir partager avec nous l'aventure des White walkers en Europe !

 

Francesca Bonesio (1976, Turin, Italie) est architecte, chercheuse, et artiste  plasticienne. Elle tient également des workshops dans les écoles d'art et architecture. Nicolas Guiraud (1970, Bayonne, France), est photographe et plasticien. Ensemble, ils fondent à Paris en 2009 l'Atelier 37.2 : ils réalisent installations dans l'espace publics, sculptures habitées et œuvres de land art, en explorant la frontière entre art et architecture. Seuls ou en équipe, pour des commandes publiques, privées ou das le cadre de leur recherche, ils ont déjà construit ... une oeuvre monumentale de plus de 300 m de long sur les volcans d'Auvergne ("Arteology" pour Horizons - festival Art Nature), une série de sculptures à occuper par des danseurs ("Graft" pour le Centquatre, le Theatre de la Ville, la galerie Temple à Paris), une sculpture habitée au Danemark, où la ligne de l'horizon disparait lorsqu'on s'assoit en laissant apparaitre deux tableaux hypnotiques de mer et ciel ("New horizon" pour le festival "Sculptures by the sea" à Aarhus, Danemark), une oeuvre d'art de 10 tonnes en calcaire coquillé traversée par une lame de verre aux couleurs des Calanques, ("Bleu calcaire" pour le Centre de recherche en Océanologie de Marseille Luminy), un groupe de sculpture en béton avec une peau de platane ("La troisième île", pour la médiathèque du Bouscat)...en plus des premiers 200 white walkers... Maintenant ils sont prêts à produire l'odyssée des White walkers à travers l'Europe grâce à votre soutien!

 

Atelier37-2_portrait_ngu8091bwr-bd-1493983847

À quoi servira la collecte ?

Concrètement, avec votre soutien, nous allons :

construire 15 à 20 sculptures en bois recyclé, acheter une remorque, couvrir les frais de déplacement durant une traversée de 4 semaines et 10.000 km, pour les transporter et les installer le temps d'une image dans 60 à 80 sites à travers l'Europe . Nous envisageons de traverser 15 pays.

 

170511-whitewalkers-budget-torta-cro_copy-1494498471

 

Grâce à nos remier KissBankers nous avons atteint 100% en seulement 2 semaines. Forts de cet enthousiasme, on fait maintenant cap sur notre 2e objectif : 15 000€ pour prolonger le périple et atteindre 15.000 km. Une levée de fonds supérieure nous permettra également de lancer la publication de cet atlas, de produire une exposition itinérante, de cofinancer le documentaire de cette aventure…

 

170503-whitewalkers-budget-step_cro-15000-1496149086

 

Thumb_atelier37-2_portrait_ngu8091bwr-bd-1493823073
Atelier 37.2

Francesca Bonesio (1976, Turin, Italie) est architecte, chercheuse, et artiste plasticienne. Elle tient également des workshops dans les écoles d'art et architecture. Nicolas Guiraud (1970, Bayonne, France), est photographe et plasticien. Ensemble, ils fondent à Paris en 2009 l'Atelier 37.2 : ils réalisent installations dans l'espace publics,... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Pourquoi un road-trip?

Le road-trip est congénital au projet même : avant de partir, on essaie toujours de faire des repérage de sites, mais ça n'aboutit jamais à rien. Ce n'est que en roulant, avec nos sculptures dans la remorque, qu'on trouve les bons sites. Le choix est purement perceptif, il ne peut se faire que in-situ.

+ Combien de sculptures avez vous déjà construites à aujourd'hui ?

plus de 200

+ Que deviennent ces 200 sculptures laissées sur place?

Les 200 sculptures ont toutes été laissées par petits groupes à des endroits différents, dans une dernière installation dans laquelle elle vont évoluer, vieillir, moisir, au fil des années... De temps en temps on reçoit une image prise par des visiteurs, où on les voit vieillir dans des climats différents...

+ Quelles sont vos destinations? quels pays allez vous traverser?

Ce qui est sur est notre point de départ : Paris, où on va construire les sculptures et les charger sur la remorque.
A l'instar du concept même - c'est le déplacement qui nous intéresse, pas la destination précise - on n'a donc pas aujourd'hui une liste de Pays précise : compte tenu que la France se trouve au centre-ouest de l'Europe, on va parcourir l'Europe selon 2-3 axes prédéfinis : un axe nord-est et un axe sud-ouest de l'Europe. Si on arrive à dépasser le budget minimum, on pourra intégrer également un axe sud-est.

+ Comment s'organise chaque installation et prise de vue?

Alors, on roule...
Dés qu'on trouve un site - une rivière, un bords de bois, une friche - qui nous inspire - on s'arrête, on cherche une dynamique au cœur de l'image, une ligne de fuite géométrique, un axe de déplacement.
A ce moment là, il y a une sorte d'urgence, à sortir toutes les sculptures, les installer et puis les photographier. Puis on les recharge, et on reprends la route...

+ Vous rencontrez des gens? Qu’est ce qu’ils vous disent quand ils vous voient porter dans vos bras les sculptures ?

ça dépends des endroits, et des horaires surtout. Comme on prends les photos souvent au lever ou au coucher du soleil, il n’y a pas grande monde. De temps en temps, une voiture s’arrête et on entame une conversation avec des personnes, des locaux surtout, qui nous interrogent sur ce qu’on fait, sur ce que cela signifie. On les laisse parler, c’est leur regard, leur imagination surtout qui nous intéresse.

+ Vous allez en faire une expo aussi ?

A aujourd’hui la collecte sert à produire les sculptures, les installations et les photographies, mais si on dépasse note objectif, on pourra également financer l’exposition. Vous serez tous invités au vernissage bien entendu !

+ Vous allez éditer un livre aussi, avec toutes ces images ?

A aujourd’hui la collecte sert à produire les sculptures, les installations et les photographies, mais si on dépasse notre objectif, on pourra également financer l ‘édition.

Derniers commentaires

Thumb_default
E' un'idea davvero bella: riuscirete senz'altro nel vostro intento!
Thumb_default
Projet vraiment magnifique, on ne peut qu'adhérer ! Bravo à vous ! Pouvez-vous me dire à quel endroit vous traversez les Pyrénées ? Marie
Thumb_default
coraggio manca poco!!!!|!|