Un documentaire où je filme Lysia, au cours d'un périple londonien, tandis qu'elle tente de faire son propre film à la rencontre des Autres.

Large_affiche_lysia

The project

Lysia porte une vision de la vie qui m'a toujours profondément touchée.

Elle regarde, décrit, ressent le monde d'une manière très singulière....une manière qui parfois détonne, souvent résonne...comme une vérité à laquelle nous avons peu accès ? que "des médecins en psychiatrie ont voulu établir avec un diagnostic de désordre affectif pour justifier des détentions prolongées fondamentalement injustifiées en majorité avec un impact grave sur ses valeurs de vie car elle n'a jamais été écoutée,comme beaucoup de patients des mêmes institutions nationales,résultant de son expérience de vie dans un environnement et un chemin de vie déstabilisants qui l'ont amenée à devoir trouver refuge ici." raconte Lysia.

 

Dix ans après notre première rencontre improvisée dans les rues de Paris, je suis encore émue par ce qu'elle m'offre à découvrir des autres et du monde qui nous entoure. Avec elle, la vie ne tourne pas de la même façon. Difficile d'en dire davantage. Il faut la voir et l'écouter...

 

J'ai toujours eu envie de la filmer, j'ai commencé par la photographier.

 

Et puis, un jour, sur un coup de tête, je décide de la rejoindre à Londres où elle vit depuis quatre ans.

Elle s'était envolée un beau jour pour ne plus jamais revenir.

Elle a certainement erré dans les rues avant d'être recueillie dans une résidence thérapeutique londonienne.

 

Elle y a sa chambre, son espace intime. Le reste, elle le partage avec d'autres, qui souffrent eux

aussi de différents troubles mentaux.

 

C'est un lieu, que j'essaie de faire découvrir, peuplé d'êtres déboussolés et qui ont pourtant tellement à dire sur la médication, la psychiatrie, la liberté, la société...leur souffrance.

 

Depuis quelques temps, Lysia me demandait de l'aider à réaliser un documentaire. Elle n'était pas très au clair sur le procédé mais savait pertinemment ce qu'elle souhaitait poser comme questions à ceux qu'elle rencontrerait.

 

P8

 

Alors, je suis venue avec une petite caméra numérique que je lui ai confiée. Elle est allée interroger des amis, des passants, des inconnus...

 

P10_copie

 

De mon côté, je l'ai filmée en train de filmer.

Je l'ai aussi filmée quand elle s'interrogeait sur le film qu'elle faisait....

 

P6

 

C'est un film miroir, un film qui se construit sur nos regards croisés, nos regards sur nous-mêmes et sur les autres....qui interroge la manière de réaliser un documentaire, de questionner les autres, de nos possibles positionnements et de l'impact du "filmeur" sur la réalité qu'il filme.

 

C'est un film engagé parce que Lysia est engagée...

 

Vous pouvez visiter sa page FaceBook: FB Lysia

Why fund it?

Le tournage est terminé et s'est bien déroulé (avec tous les aléas que nous découvrirons dans le film):

Lysia a tourné ses images avec une petite DV. Elle m'a confiée la cassette de ses rushs pour que je les mêle aux miens dans un film à deux caméras, à deux regards.

 

Avec cette matière, je vais chercher à créer un récit qui révèle la beauté de Lysia, qui donne envie de l'écouter et de la comprendre...Un récit sur mon rapport à elle, son rapport aux autres, ses obsessions qu'elles soient psychiatriques, politiques ou citoyennes.

 

Aujourd'hui, je recherche des fonds pour financer la post-production.

Je veux pouvoir au moins indemniser les différentes personnes qui vont travailler à terminer le film avec moi : monteur-étalonneur, mixeur-compositeur, traducteur-sous-titreur.

 

Olam Prod, qui a déjà apporté le matériel technique et l'infrastructure, peut encore soutenir la post-production en mettant à disposition un banc de montage ainsi qu'une station d'étalonnage. 

 

J'ai estimé qu'il nous fallait environ 1500€ pour terminer le film en finançant ces postes, répartis provisoirement de la manière suivante:

- montage et étalonnage 500 €

- musique 450€

- travail sonore et mixage 300€

- traduction et sous-titrage en français 250€

 

J'espère que vous serez touché par ce projet et que vous aurez envie qu'il voit le jour

dans les meilleures conditions possibles.

 

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions, suggestions ou solutions ! :-)

 

Merci à tous pour votre soutien !

 

Jay G.

 

Thumb_jayidentite_copie
Jay G. / Olam Prod

Passionnée d'images et de voyages, c'est tout naturellement que mon désir de film s'est tourné vers la réalisation documentaire, espace de création infini où le terreau de base est le réel que l'on peut sublimer, modeler, selon son propre rêve du monde. Je ne suis pas là pour relater mais pour offrir aux autres le regard de ceux que je croise et qui me... See more

Newest comments

Thumb_dsc05113
Que ce projet soit une belle réussite ! Je te souhaite le meilleur et surtout le meilleur mastering !
Thumb_default
Un beau projet. Belle sensibilité partagée... J'aime beaucoup ton regard sur la vie Jay*** Bises Chris & Claude
Thumb_default
Très intéressé par ce projet. J'espère qu'il ira jusqu'au bout car les maladies psychotiques ne sont plus des tabous et il faut oser en parler..