Dans la pure tradition du théâtre de Boulevard, "La centrale nucléaire" est une comédie hilarante, complètement déjantée, menée tambour battant par un groupe de personnages tous plus singuliers les uns que les autres. "Un incident nucléaire dans une centrale oblige à la réunion d'une improbable société d'individus disparates dans un huis clos qui prendra très vite l'allure d'un cauchemar éveillé pour toute la troupe". Recevez vos invitations à l'une des représentations ainsi que le livre de la pièce dédicacé par l'auteur.

Large_centrale_equipe

Présentation détaillée du projet

A PROPOS DE L'AUTEUR

 

Hervé BURILLIER est auteur pour le compte des Editions Larousse et Bordas et Cambridge University Press. Ses ouvrages ont été traduits dans une dizaine de pays.

 

 

NOTE DE L'AUTEUR

 

Hb-photo-1

 

 

 

J'ai conservé de mon enfance cet humour simple, maniant l'art de la pantomime avec l'absurdité du gag ou de la réplique au travers de personnages impulsifs, railleurs, excessifs, mais au demeurant attachants, parce que de leur regard transpercent encore l'innocence et l'âme des enfants.

 

Laurel et Hardy, Charlot l'émouvant personnage de Charlie Chaplin, puis aussi Louis de Funès et tant d'autres ont bercé ma jeunesse et furent les héros – mes héros – de cet Art compliqué qu'est celui d'amuser.

Bien des années après, ils le sont restés.

 

Qui a t-il de plus merveilleux, de plus attachant aussi que ce comique libre qui ne souhaite transmettre aucun message, aucune valeur, aucune critique religieuse, morale ou sociale.

Le coup de pied dans le chapeau qui cache une pierre dans le cinéma muet, ou Louis de Funès piquant sa perruque dans « La grande vadrouille » me feront toujours mourir de rire.

 

C'est cette drôlerie du premier degré, sans aucune autre prétention que celle de faire rire et d'amuser le public l'espace d'un instant, que j'ai essayé de faire vivre au travers d'un sujet d'actualité, qui, lui, demeure grave et sérieux.

 

Hervé Burillier

 

"La Centrale nucléaire"

Un vaudeville des temps modernes, une pièce menée à cent à l'heure, pour se divertir le temps d'une soirée.

 

Centrale_affiche_finale

 

 

Le texte de "La centrale nucléaire" a été rédigé durant l'été 2011 et n'avait à l'origine aucune autre ambition que celle de faire plaisir à son auteur.

 

C'est après avoir été contacté par deux directeurs de deux grands théâtres parisiens qui avait remarqué le texte (publié au format e-book sur Amazon et en livre format poche) que l'idée de monter la pièce à commencer de faire son bout de chemin.

"Vous devriez lancer votre projet dans une petite salle parisienne "pour voir", m'avait dit l'un des directeurs de ces beaux théâtres. Après, nous pourrions voir ce qu'il serait possible d'envisager...

 

Une petite annonce est alors passée : Un metteur en scène souhaite jouer le jeu et se lancer dans l'aventure, puis sept comédiens enthousiastes sont réunis après trois séances de castings, la salle est trouvée, ce sera le Théâtre Clavel à Paris. Mais malheureusement, pas de financier! Aucun producteur à l'horizon... Normal, l'auteur n'est pas connu dans le milieu et c'est la crise m'ont-ils tous répondu à l'unanimité!

 

C'est le début d'une longue l'aventure d'un an et demi, bien décidé à mener notre projet bien au delà d'un théâtre de 120 places.

 

Je jette mes premiers deniers dans l'aventure - et il en faudra des deniers! : Location de salles pour les répétitions, costumes, accessoires, création d'un site web propre à la pièce, création des pages Facebook, réseau Twitter, location du Théâtre Clavel, impression des premiers fleyers, impression du livre de la pièce au format poche (le bénéfices serviraient à financer certains frais, si bénéfices il y a, mise en page du Press Book, etc.

 

Tout est mis en oeuvre pour que ce fameux "pour voir" nous conduise au succès espéré et poursuivre plus en avant notre aventure... L'objectif clairement affiché étant de faire produire "La centrale nucléaire" dans une grande salle parisienne, puis de la présenter plus tard en province.

 

Création du site de "La centrale nucléaire" - Sept. 2012

 

Site_centrale

 

 

Après 3 séances de castings, l'équipe de "La centrale" est constituée, les répétitions ont aussitôt débuté. Elles se poursuivront durant trois mois.

 

Centrale_equipe

 

 

LA DISTRIBUTION

 

Angélique BOZET,  dans le rôle de Sophie,

Michel VANIGLIA, dans le rôle de Marcel,

Christiane EDY, dans le rôle de Joséphine,

Carolina DIAZ, dans le rôle de Jane,

Micael CROZET, dans le rôle de Paul,

Guito SAMEDI, dans le rôle d'Omar,

Jean-Pierre De LAVARENE, dans le rôle de Jean-Hubert.

 

Mise en scène de Sophia MADAR assistée de Cyril Guerno.

 

Madar

Formée au théâtre et au cinéma, elle a mis en scène en 2008 aux côtés de Jessica Cleenewerck la pièce de J. Thuillez « Huit mois », une pièce interactive mélant des scènes de théâtre et one-man show. Puis en 2009, mise en scène de la pièce « Cloches de Noël » de C. Prendki. En 2010, elle revient avec « Intérim pour une vie »  aux côtés de L. Cappoën.

Elle a participé à de nombreux ateliers dans un lycée technique d'Ile de France pour apprendre aux élèves, le jeu, la mise en scène et la réalisation.

Depuis, elle participe à des projets en tant que consultante.

 

 

 

Impression des 5 000 premiers fleyers : Décembre 2012

 

164613_515393158481343_593675158_n

 

 

 

Réservations des places : BILLETREDUC

Page Facebook de l'auteur : HERVE BURILLIER

Page Facebook de la pièce : LA CENTRALE NUCLEAIRE

Le site internet de la pièce : SITE WEB

À quoi servira la collecte ?

Nos besoins pour le financement de "La centrale nucléaire" s'élèvent à 14 000 euros environ en économisant sur tous les postes variables et hors rémunérations.

 

La collecte nous permettra de financer à hauteur de près de 30%  l'un des postes les plus importants qu'est celui de la location de la salle (salle + régie) de spectacle.

L'ensemble représentant un budget de plus de 7 000 euros (cf. prévisionnel ci-dessous).

 

La somme ainsi dégagée nous permettra d'investir davantage dans le poste communications (Presse, campagne d'affichage, publicité).

 

Tout euro supplémentaire perçu sera réinvesti dans la communication afin de mener notre ambitieux projet le plus loin possible après le théâtre Clavel.

 

Le prévisionnel hors rémunérations :

 

Previsionnel

 

 

Thumb_centrale_equipe
lacentralenucleaire

Auteur chez Larousse et Bordas. Editeur.

Derniers commentaires

Thumb_default
Un très beau projet !
Thumb_default
très beau projet! génial!!!
Thumb_default
Nous croyons en toi....courage et persévérance.... BRAVO! Nous serons au première loge! bisous st-naz